Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


samedi 17 janvier 2009

Salade de "pecorino romano" à l'Etrusque

Voici maintenant, pour accompagner la mozzarella, cette salade de pecorino.

Une très ancienne salade puisqu’on prétend qu’elle remonte aux Etrusques. Cette recette, chaude ou froide, est traditionnellement servie avec des fèves cuites et épluchées ainsi que quelques tranches de pain de campagne pour les fêtes du 1er mai, qui sont, depuis l’Antiquité, dans le Latium, l’occasion de se réunir en famille pour piqueniquer à la campagne.

Une légère amélioration du temps et quelques fèves (surgelées) nous ont permis d'être un peu en avance sur le calendrier.

Ingrédients pour 4 personnes :
- 200g de pecorino
- 30g de pignons
- 1 cuillère à soupe de miel
- 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
- huile d’olive
- sel et poivre

Hacher grossièrement les pignons, les mélanger avec le miel, le vinaigre balsamique et 2 cuillères à soupe d’huile d’olive pour obtenir une sauce assez épaisse. Répartir de fines tranches de pecorino dans un saladier et les napper de cette sauce. Servir aussitôt.

Une variante, moins printanière, suggère de faire fondre 5 minutes, au four préchauffé à 180°, les tranches de fromage et de les napper de sauce. Servir aussitôt.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Une "salade" que j'avais de faire depuis longtemps, mais le recette n'étant pas très précise, j'avais laissé tomber et oublié.
Et hier j'avais tous les ingrédients, je me suis lancée, en improvisant un peu : bouillon de poule et cumin pour la cuisson des fèves, mon miel favori plein sud au thym et vinaigre balsamique blanc sur le pecorino.
J'ai beaucoup aimé. Merci les chats
jacqueline
PS Pour la mozza j ne savais qu'en faire, je l'ai passée au four sur du pain