Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


vendredi 6 mars 2009

En souvenir d'un repas au restaurant "Piola e Crota" à Asti

Voici les photos du splendide repas que nous avons fait au restaurant "Piola e Crota" à Asti.
Cuisine piémontaise traditionnelle et revisitée par le chef, accueil très chaleureux et prix très doux....Où manger aussi bien en France pour une trentaine d'euros par personne ? N'hésitez pas à aller visiter leur site http://www.piolaecrota.it/
"Piola e crota" signifie en piémontais : "la hache et la cave".
Le célèbre "vitello tonnato" piémontais (le veau au thon), mais présenté, "dissocié"...

Des "tagliatelle" maison au cacao (!) servies avec une sauce au raschera (fromage piémontais produit dans la région de Cuneo) et des filaments de miel... Une association de sucré-salé absolument sublime...
Un verre de Barbera d'Asti s'imposait pour accompagner tout cela...
La célèbre "Battuta di fassone" (Un tartare de veau) accompagnée de copeaux de parmesan et de petits légumes....
Un ramequin d'épinards au fromage de fondue
Et enfin, une fois n'est pas coutume, le très renommé "Bonét" au chocolat.... dont la recette est présentée ci-dessous...
Le « bonét » est un classique des desserts piémontais dont il existe plusieurs versions. Son nom vient du moule en cuivre dans lequel on le faisait cuire. On peut remplacer la dose de cacao par 4 tasses de café.

Ingrédients pour 6 personnes
- 100g d’amaretti mixés finement
- 200g de sucre en poudre
- 4 jaunes d’œufs
- 2 blancs d’œufs
- 1l de lait
- 80g de cacao en poudre
- 1 petit verre de rhum

Battre les jaunes avec la moitié du sucre ajouter les blancs d’œufs montés en neige, le chocolat et les amaretti. Ajouter ensuite le lait tiède et le rhum en mélangeant afin d’éviter de former des grumeaux.
Faire caraméliser le reste du sucre et le verser, avant qu’il ne durcisse, dans un moule à flanc (ou à défaut dans un moule à cake). Verser par-dessus la crème et faire cuire au four à 180°, au bain-marie, pendant environ 1h.
Mettre le fond du moule dans de l’eau froide, laisser refroidir, mettre au réfrigérateur environ 1h et démouler. Servir aussitôt.

2 commentaires:

norma c a dit…

Heureusemnt, nous étions deux pour le manger !
Quant au restaurant "Piola e Crota", il a un très beau site que je vous invite à visiter.
Norma

Minemine et coe a dit…

Quel repas ! Je suis d'accord que la rencontre du salé et du sucré est agréable au palais. Souvenir d'une tarte aux pommes que faisait ma mère dont la croûte était très salée et la garniture de pommes très sucrée.
Est-ce que Totirakapon peut traduire «Piola e Crota» en français.
Minemine et cie.