Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


lundi 16 mars 2009

Osso bucco

Je renvoie à la photo du 7 mars de l'an dernier pour une éventuelle comparaison...
Nous avons choisi de réaliser une version un peu "allégée" sans sauce tomate...uniquement avec les "odori" et la "gremolada" en fin de cuisson.
Ingrédients pour 4 personnes :
- 4 tranches d’« osso bucco » de 5cm d’épaisseur (jarret de veau)
- 150g d’oignons
- 150g de carottes
- 100g de céleri en branches
- 5 gousses d’ail
- 4 tomates, 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
- thym, laurier, persil
- 1 zeste d’orange, 1 zeste de citron
- 1 bouquet de sauge
- farine
- paprika doux
- ½l de fond de veau
- 10cl de vin blanc sec
- 1 cuillère à café de pâte d’anchois
- huile d’olive, sel et poivre

Fariner légèrement les tranches d’« osso bucco » et les saupoudrer d’une pincée de paprika.
Couper les oignons, le céleri et les carottes en petits dés.
Peler l’ail, couper les gousses en 2 puis les dégermer.
Monder les tomates, les peler et les couper aussi en petits dés.
Préchauffer le four à 200°.
Colorer les tranches d’« osso bucco » dans un fond d’huile d’olive, dans une cocotte allant au four puis les réserver au chaud.
Faire revenir les légumes (sauf la tomate) dans la matière grasse de cuisson des jarrets de veau, ajouter de l’huile si nécessaire.
Déglacer avec le vin blanc, porter à ébullition et laisser réduire au 2/3.
Ajouter alors les dés de tomates, le concentré, le zeste d’orange, 1 brindille de thym, 1 feuille de laurier et le fond de veau.
Porter à ébullition et ajouter les tranches de viande.
Couvrir, mettre au four environ 1h et retourner une fois la viande durant la cuisson.
Hacher finement un peu de persil, 1 gousse d’ail et 1 lanière de zeste de citron. Mélanger avec la pâte d’anchois pour obtenir la « gremolada ».
Cette sauce est ajoutée à l’« osso bucco » en fin de cuisson.
Saupoudrer de persil haché au moment de servir.

2 commentaires:

Jay a dit…

Excellent post! I really enjoyed reading it. I will be back for more!
Sincerely,
Jay
http://vgtrailers.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Il pourrait pas parler français, ce Jay, que tout le monde comprenne !
Tu traduis, Totirakapon ?

Anonyme enrobée qui parle pas anglais