Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


jeudi 31 décembre 2009

Bonne année 2010 !

.

Bonne année 2010
à tous les lecteurs de ce blog !
.
(Tableau de Norma C. - juillet 2009- )

vendredi 25 décembre 2009

Noël

Le repas de Réveillon
chez Totirakapon :

Tagliatelle au curry de chez Rizzo,
accompagnées d'une fricassée
de "cariolettes", boudin blanc et homard....


Un chapon farci
.
et quelques uns des 13 desserts.
.
Bon Noël !
et nous signalons que nous sommes
CHIUSO PER FERIE
pour quelques jours...

jeudi 24 décembre 2009

Anniversaires....

CHARLIE, 9 mois aujourd'hui....
Le jour de son arrivée, à 6 semaines,
et 400g...
.
Aujourd'hui...
Bon "mensiversaire", Charlie !

Aujourd'hui,
autre anniversaire,
le blog a 2 ans !

mercredi 23 décembre 2009

Poulet aux artichauts

Avant les repas de Noël,
(et leurs inévitables excès,
même si nous comptons rester
très décents dans cette débauche de consommation...)
voici une recette assez diététique
que l'on peut réaliser
également avec des filets de dinde...
Quant aux artichauts,
on peut choisir des fonds d'artichauts surgelés....

Faire rissoler un oignon émincé dans un fond d'huile d'olive,
ajouter les artichauts coupés en lamelles,
(enlever d'abord les feuilles les plus dures et les pointes)
faire revenir 10mn, ajouter les blancs de poulet,
faire cuire 5mn,
ajouter un verre de vin blanc,
laisser s'évaporer à feu vif,
couvrir et faire cuire 15mn environ.
Servir avec de la marjolaine et du persil ciselés....

mardi 22 décembre 2009

"Un primo da prima" !

Il s'agit des "lasagne de Norma C." !
.
Il s'agit, en suivant ses conseils culinaires,
de réaliser "un sugo"
à base de viande hachée, de saucisse émiettée,
de cèpes revenus à l'ail et au persil,
de coulis de tomates (d'Axat ! mi raccomando !)
de crème fraîche et de parmesan râpé.

Répartir de la sauce, des plaques de lasagne précuites, de la sauce,
des plaques de lasagne, de la sauce et beaucoup de parmesan.
Faire cuire 35mn à couvert à 180°
puis 10mn découvert pour faire dorer le dessus.
Servir très chaud !
en mettant Carlos et Gato à fond.....
ou un bon King Crimson :

lundi 21 décembre 2009

Hiver & Feuilleté à la poire et au parmesan

Aujourd'hui, premier jour de l'Hiver,
c'est également le 1er Nivôse.
.
Cette recette, venue tout droit
du dernier n° de "Sale & Pepe"
est très simple à préparer.
.
Il suffit de couper une pâte feuilletée
en 4 rectangles de 10x15cm environ,
de répartir par dessus des tranches de poires,
de les badigeonner à l'oeuf battu,
de saupoudrer de parmesan,
et de faire cuire 20mn au four à 200°.
.
Un antipasto très original
et de saison !

samedi 19 décembre 2009

Le menu de la semaine du 14 au 20 décembre

Clin d'oeil à Linda !


Trois menus pour conclure une semaine
particulièrement riche...

Menu 1

Antipasto : Tapenade d'avocats et d'artichauts et fougasse
Primo : Crème de céleri
Secondo : Croustillants de poulet au "pesto"

Menu 2

Antipasto : "Cappunadda"
Primo : "Penne al forno"

Menu de fête - Spécial Crustacés -

Antipasto : Salade de homard, de "baccalà" et de haricots
Primo : Soupe de lentilles aux écrevisses
Secondo : "Cappon Magro"

Cette rubrique s'arrête avec ces derniers menus;
elle sera remplacée par "les coups de coeur du mois"
à partir de janvier 2010.

Artichauts aux fromages et fougasses

Pour tous les amoureux de Rome,
sur le blog d'Eric Valmir
un splendide reportage ensoleillé
(réalisé hier) :
.
Voici les dernières recettes de la semaine :
des artichauts gratinés aux fromages (au pluriel)
et des focacce de Ligurie....
I carciofi gratinati
viennent de "Oggi Io cucino"...
.
Ingrédients pour 4 personnes :
4 artichauts
1 oignon
60g de fromage type fondue, raclette (ou plus doux selon les goûts)
1 jus de citron
1/2 verre de vin blanc sec
20g d'amandes en poudre
30g de parmesan râpé
30g de chapelure
huile d'olive
sel et poivre

Couper les artichauts en éliminant la pointe des feuilles et la tige. Les couper en deux dans le sens de la hauteur, éliminer les feuilles centrales et le foin. Les saler, les poivrer et les faire revenir, dans un fond d'huile d'olive, avec un jus de citron et un peu de vin blanc. Ajouter l'oignon coupé en petits dés et faire cuire environ 15mn.
Disposer les artichauts dans un plat allant au four. Les farcir avec les dés d'oignon, saupoudrer d'amande en poudre, ajouter de petits dés du fromage choisi (nous, nous avions mis du "primosale" acheté à Bordighera; tous les fromages qui fondent peuvent s'y prêter), saupoudrer de parmesan râpé, puis de chapelure.
Arroser d'un filet d'huile d'olive et passer sous le gril du four le temps que le dessus soit bien doré....


La focaccia "bordigotta"
aux olives vertes
.
et la focaccia genovese
aux oignons
.
Je donne à nouveau la recette publiée au mois d'août :
Ingrédients pour 4 personnes :
- 500g de farine
- 2 sachets de levure de boulanger
- 1 pincée de sucre en poudre
- ½ verre de vin blanc sec
- huile d’olive
- sel et fleur de sel
Diluer la levure dans un peu de d’eau et laisser reposer environ 30 minutes. Ajouter la levure à la farine, incorporer le sucre, une pincée de sel, le vin blanc, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et environ 25cl d’eau.
Pétrir jusqu’à ce que la pâte soit bien molle. Ajouter un peu d’eau si nécessaire.
Laisser reposer à température ambiante, à couvert, pendant 2 heures environ : la pâte doit presque doubler de volume.
Etaler alors la pâte sur la plaque du four, tapissée de papier sulfurisé légèrement humidifié et huilé. Ne pas trop l’aplatir. Faire des empreintes profondes du bout de l’index, afin de bosseler la pâte. Laisser lever 20 à 30mn. (1h est préférable)
Préchauffer le four à 200°.
Emulsionner 6 cuillères à soupe d’huile d’olive et 6 cuillères à soupe d’eau et en badigeonner la pâte avec un pinceau (réserver le reste de l’émulsion) et faire cuire au four environ 30 minutes jusqu’à coloration.
A peine la pâte sortie du four, la badigeonner à nouveau avec le reste de l’émulsion et saupoudrer de fleur de sel.
Laisser tiédir et servir aussitôt.
La fougasse se conserve 48 heures environ.
On peut incorporer à la cuisson des oignons ou des olives.
Servie à l'apéritif ou utilisée comme du pain, c'est un vrai délice...

vendredi 18 décembre 2009

"Cappunadda" et "Cappon magro"

Aujourd'hui, encore deux recettes !
Et pour changer,
malgré le froid,
deux recettes froides et de fêtes
de Ligurie !
.
Pour commencer, la "Cappunadda"...
.
Cette « caponade » n’a rien à voir avec l’espèce de ratatouille préparée dans le Sud de l’Italie ; c’est, en fait, une salade traditionnellement servie avec des morceaux de filets de thon séché, le « mosciame », totalement introuvable en France, voire en Italie, en dehors de Gênes et de la Sicile. On peut le remplacer par des filets de thon. (Au départ, le «mosciame » était fait avec des filets de dauphin séchés…)
Ce hors d’œuvre est un plat qui mêle harmonieusement des produits de la terre et de la mer; c'était le plat des pêcheurs et comme il ne nécessite aucune cuisson, et on pouvait donc le préparer à bord pendant les longues sorties de pêche.
C’est toujours une salade très appréciée pour les repas à la plage.
En y ajoutant des haricots verts, nous ne sommes pas loin de notre "salade niçoise"...
Vin conseillé : Vermentino della Riviera di Ponente
Préparation : 40mn environ (dont 30 au réfrigérateur)
Ingrédients pour 4 personnes :
- 2 « biscuits du marin » ou 2 tranches de pain rassis ou des grissins écrasés
- 3 filets d’anchois à l’huile
- 1 boîte de thon à l’huile
- 100g d’olives vertes dénoyautées
- 50g de « mosciame » (filet de thon séché, facultatif)
- 1 cuillère à soupe de câpres
- 1 gousse d’ail
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc
- 2 œufs durs
- 1 tomate
- 1 bouquet de persil et d’origan
- huile d’olive
- sel et poivre en grains
Emietter les tranches de pain ou les grissins (ou les « biscuits du marin »), les arroser de vinaigre, ajouter le thon et les filets d’anchois égouttés et coupés en petits morceaux, les olives vertes, l’ail pressé et les câpres. Saler, poivrer, arroser d’un filet d’huile d’olive et décorer avec quelques tranches de « mosciame ». Bien mélanger le tout, laisser reposer 30 minutes au réfrigérateur.
Servir en décorant avec des œufs durs, des quartiers de tomates et en saupoudrant généreusement de persil et d’origan ciselés.
.
La seconde recette
est le plat emblématique de la Ligurie,
sa majesté le "Cappon magro" !

Le mot "cappon" désigne le pain dur « de vaisseau », un pain spécial dont faisaient autrefois provision les navigateurs, et sur lequel on étend des couches de poissons, de coquillages, de légumes et de sauce. "Magro" signifie « maigre », donc sans viande. Bien qu'en effet, il n'en contienne pas, l'appellation semble singulière pour un plat aussi riche. Tous les ingrédients et même la sauce doivent être préparés et cuits 24 heures à l'avance.
Le nombre d'ingrédients nécessaires à la réalisation de cette spécialité génoise vous conduira à ne la préparer que pour un grand nombre d'invités ou pour des jours de fêtes!
.
La recette a été plusieurs fois présentée
(utilisez le moteur de recherche)
en voici une version d'hiver.
.
.
Ingrédients pour 4 personnes :
- 400g de filets de poissons bouillis (daurade, soles et saumon dans notre recette)
- 12 crevettes décortiquées
- 1 morceau de langouste (facultatif)
- 400g de légumes bouillis (pommes de terre, haricots verts, carottes, artichauts, asperges, céleri, courgettes...) - en gras, ceux que nous avons utilisés, surgelés -
- 8 tranches de pain rassis ou 24 grissins écrasés
- 10cl de vinaigre de vin blanc
- 20cl de pesto
- huile d’olive
- sel et poivre
Tapisser le fond d'une terrine de tranches de pain (ou de grissins écrasés). Répartir au-dessus des couches de poissons et de légumes dans une terrine, en humectant entre les couches avec du pesto et de l’huile d’olive. Saler et poivrer. Disposer une dernière couche de pain (ou de grissins écrasés) et l’humecter de vinaigre. Couvrir et laisser reposer une nuit au réfrigérateur.
Démouler et servir aussitôt.
.
On peut napper la préparation avec une sauce, assez riche, dont voici la recette :
125 g de mie de pain, sans les bords
1 bulbe de fenouil
125 g de persil
1 cuil. à soupe de câpres
2 ou 3 gousses d'ail
50 g de filets d'anchois en conserve
Le jaune de 3 œufs durs
30 cl d'huile d'olive
1 jus de citron
poivre
Pour préparer la sauce, émietter la mie de pain et la faire tremper 5 minutes dans un bol d'eau froide. L'égoutter pour retirer l'excédent d'eau. Couper le fenouil en quartiers, en éliminant les feuilles dures externes. Le concasser dans un mixeur. Ajouter ensuite le persil et le hacher. Ajouter les câpres, l'ail, les anchois et broyer le tout en un mélange bien lisse.
Nous nous contentons de la version sans sauce, la plupart du temps. On peut varier quasiment à l'infini les ingrédients qui constituent ce plat : il suffit de respecter la trilogie (la trinité, dirais-je même) poissons, crustacés, légumes, le tout assaisonné de "pesto"....

jeudi 17 décembre 2009

Crème de céleri et tapenade d'avocat et d'artichaut

Voici le n°3 de "La Cucina"
(del Corriere della Sera);
avec toujours,
de nombreuses recettes et de qualité,
comme les deux qui suivent...
.
Pour les fêtes,
exceptionnellement,
il y aura, de temps en temps,
deux recettes par jour !
.
La tapenade d'avocat et d'artichaut :
mixer 4 fonds d'artichauts surgelés bouillis
avec la chair d'1 avocat, 2 anchois à l'huile,
1 gousse d'ail, 1 demi-jus de citron,
1 filet d'huile d'olive, du sel et du poivre.
Mettre 1 h au réfrigérateur
puis servir avec du "pain carasau", par exemple...
(Verser un peu de jus de citron
à la surface de la préparation,
car elle aura tendance à s'oxyder.)
.
La crème de céleri
est un délice et d'une simplicité enfantine à préparer...
Faire revenir 1 oignon dans un fond d'huile d'olive,
ajouter 1 pied de céleri coupé en petits morceaux
(éventuellement 1 pomme de terre),
faire suer 10mn, ajouter environ 80cl d'eau,
saler, poivrer et faire cuire 20mn.
Mixer le tout, ajouter 10 à 15cl de crème fraîche, selon le goûts,
bien mélanger et servir très chaud avec un filet d'huile d'olive,
comme sur la photo.
La recette originale prévoit un filet d'huile d'olive parfumée à la truffe !
.

Deux plats très faciles à préparer
et vraiment délicieux !
Nous attendons impatiemment le n°4 de "La Cucina" !

mercredi 16 décembre 2009

Salade de homard, "baccalà" et haricots

Un coup de coeur aujourd'hui
pour cette savoureuse salade "di terra e di mare"
qui mêle harmonieusement
la chair de poisson et de crustacé
aux haricots.




C'est une recette de Ligurie
que l'on sert au "Gran Gotto" à Gênes,
avec parfois les haricots mixés en crème.
Nous avons choisi la version plus rustique....
Coût : €€€
Très facile
Préparation : 10mn environ
Cuisson : 20mn
Ingrédients pour 4 personnes :
- 1 homard déjà cuit
- 400g de « baccalà » dessalée (ou de cabillaud)
- 80g de haricots secs réhydratés ou une boîte de haricots blancs préparés

- huile d’olive
- sel et poivre


Faire cuire le poisson environ 20mn dans de l’eau (non salée, s’il s’agit de « baccalà). L’émietter et le mélanger avec le homard décortiqué et coupé en petits morceaux. Ajouter les haricots cuits, bien mélanger le tout. Rectifier en sel et poivre, si nécessaire, et arroser d’un généreux filet d’huile d’olive.
Servir tiède, si possible, sur un lit de roquette.

mardi 15 décembre 2009

"Penne rigate" à la crème

Plat confectionné par Norma C.
puisque Totirakapon, l'autre soir,
était fort occupé et absent...
.
Une variante des "tagliatelle au four"
où l'on fait cuire "al dente" des "penne rigate",
on ajoute des cèpes revenus dans de l'ail et du persil,
de la crème fraîche, du parmesan râpé
et 20mn au four !
.
Délicieux, Norma C. !

lundi 14 décembre 2009

Soupe aux lentilles, aux écrevisses et à la chicorée

Même à Marseille,
il commence à faire froid,
et une bonne "sousoupe"
ne peut pas faire de mal....
.
En voici une trouvée dans le dernier numéro de
"La Cucina Italiana".
La recette originale prévoit des "cigales de mer" ("canocchie"),
que nous avons remplacées par des écrevisses surgelées,
décortiquées et déjà cuites...
.
Une soupe pleine de saveurs et de parfums
qui allie des produits "di terra e di mare"....

Coût : €€
Assez facile
Préparation : 15mn
Cuisson : 30mn environ

Ingrédients pour 4 personnes :
- 300g de chicorée
- 1 petite boîte de lentilles préparées
- 12 écrevisses surgelées, décortiquées et cuites (de chez P......)
- 2 branches de céleri
- 2 carottes
- 1 oignon
- 1 verre de vin blanc sec
- huile d'olive
-sel et poivre

Préparer un "brodo" (prévoir 60cl à 70cl d'eau) avec "gli odori" coupés en petits morceaux et revenus 5mn dans l'huile d'olive. Laisser cuire environ 20mn, ajouter en fin de cuisson les feuilles de chicorée coupées en fines lanières et faire cuire encore 5mn. Saler et poivrer.
Ajouter alors les écrevisses et un quart des lentilles rincées et égouttées.
Mixer le tout, incorporer le reste des lentilles, ajouter un filet d'huile d'olive, faire chauffer 5mn environ.
Servir aussitôt.

dimanche 13 décembre 2009

Magazines italiens

Un éventail des magazines de cuisine
achetés la semaine dernière à Cuneo !
Il manque "La Cucina" du "Corriere della sera"
qui aura droit à une rubrique spéciale...

Et ce "guanciale" de Norcia,
une très jolie ville d'Ombrie, près de Pérouse....

qui nous permettra de préparer
des spaghetti "all'amatriciana" , come si deve,
et de fenouils au "guanciale".....

Sur la route de Cuneo

Souvenir de notre escapade à Cuneo,
un tartare de veau
("battuta di fassone")
dont nous sommes très friands.


des calamars "in umido"
(avec des artichauts, des pommes de terre
et un fond "odori"...)
Ottimi....

samedi 12 décembre 2009

Le menu de la semaine du 7 au 13 décembre

Menu de fête :

Antipasto : Salade d'artichauts et d'agrumes

Secondi : Tartare de veau comme à Alba
.
Dessert : Panettone à la vanille
.
.
Un piatto che vale un pranzo
.
Pommes de terre au Castelmagno

vendredi 11 décembre 2009

Castelmagno et pommes de terre

Cette recette de pommes de terre rissolées
puis cuites au four
avec une crème à base de Castelmagno
a déjà été publiée...
.
On peut la classer dans la catégorie
"Un piatto che vale un pranzo"
car elle est roborative
comme la plupart des recettes piémontaises...
.
Il ne manquait que quelques copeaux de truffe blanche
pour la transcender...

jeudi 10 décembre 2009

Salade d'artichauts et d'agrumes


Un petit clin d'oeil à Linda, ce matin,
qui doit affronter une tempête de neige,
alors que nous vivons ici, encore, dans un bel "été indien"...
Une photo des citronniers sur la route de Cuneo.
"KENNST DU DAS LAND, WO DIE ZITRONEN BLÜHEN ?"
Goethe
"Connais-tu le pays où fleurissent les citronniers ?"

Une salade avec des oranges et des pamplemousses pelés à vif,
et quelques petits artichauts violets achetés en Italie...
Le tout arrosé d'un généreux filet d'huile d'olive de Ligurie...
On peut remplacer la salade par de la roquette..


Quelques huiles d'olive de Ligurie, car
"l'olio nuovo" est arrivé !
Et cette phrase trouvée dans "A Tavola"
"Per sapere se un olio è buono,
chiedilo a una fetta di pane !"
(Pour savoir si une huile est bonne,
demande-le à une tranche de pain !)

mercredi 9 décembre 2009

Tartare de veau "al modo di Alba"

De la truffe blanche d'Alba !
(Merci à notre épicerie italienne "Pasta e Dolce" !
Visitez leur site : http://www.ital-saveurs.com/)

Quelques fines lamelles,
réparties sur du tartare de veau....
SUBLIME !
.

Coût : €€€€€

Facile

Préparation : 10mn environ

mardi 8 décembre 2009

Panettone !

Nous approchons des festivités "natalizie"
comme l'on dit en Italie
et voici donc aujourd'hui
quelques suggestions de desserts,
(une fois n'est pas coutume,)
à partir du fameux "panettone" !
(Je rappelle pour ceux qui l'ignoreraient que le "panettone" est une brioche fourrée de raisins secs, de fruits confits et de zestes d'agrumes. C'est le gâteau traditionnel du nord de l'Italie. Sa dégustation fait partie des traditions de Noël.)

Les recettes qui suivent ne sont pas caloriques !
elle sont HYPER-CALORIQUES !
.

Ingrédients pour 4 personnes :
- 1 Panettone aux fruits confits

Panettone au chocolat
- 250g de chocolat
- 150g de beurre
- 2 cuillères à café de café arabica
- 2 jaunes d’œuf
Mélanger au bain-marie le beurre, le chocolat et le café jusqu’à obtenir une crème épaisse.
Ajouter 2 jaunes d’œuf et mettre au réfrigérateur 2h.
Au moment de servir, passer au grille-pain des tranches de Panettone et les tartiner de crème au chocolat.

Panettone au mascarpone
- 200g de mascarpone
- 5 cuillères à soupe de sucre
- 2 cuillères à café de cognac
- 2 jaunes d’œuf et 2 blancs d’œuf
Battre les jaunes d’œuf avec le sucre, ajouter le cognac puis le mascarpone et bien mélanger le tout.
Incorporer 2 blancs d’œuf montés en neige et mettre au réfrigérateur 2h. Au moment de servir, passer au grille-pain des tranches de Panettone et les tartiner de crème.

Panettone au sabayon de « vino santo »
- 10 cuillères à café de « vino santo » (région de Florence, à défaut un vin blanc liquoreux)
- 5 cuillères à soupe de sucre
- 5 jaunes d’œuf
Mélanger au bain-marie les jaunes d’œuf avec le sucre, ajouter le « vino santo » tout en continuant à battre le tout jusqu’à obtention d’un mélange léger et crémeux. Au moment de servir, passer au grille-pain des tranches de Panettone et les napper de sabayon.

Panettone à la vanille
- 100g de Panettone
- 1 pot de glace à la vanille
- 2 meringues
- amandes effilées
Remplir à moitié 4 coupes à dessert de glace à la vanille.
Verser par dessus des morceaux de meringue grossièrement écrasés, quelques amandes effilées et le Panettone coupé en petits dés.
Recouvrir de glace à la vanille et mettre 1h au réfrigérateur.

Truffes de Panettone au café
- 100g de Panettone
- 50g de chocolat fondu
- 2 cuillères à café de café arabica
- cacao en poudre, café moulu
- 2 cuillères à café de rhum
Mélanger le Panettone mixé avec le rhum, le chocolat fondu et le café.
Former de petites truffes et les rouler dans le cacao mélangé à une pincée de café moulu. Servir aussitôt.

lundi 7 décembre 2009

Les bonnes adresses de Totirakapon : Cuneo

Nous reprenons notre rubrique,
"Les bonnes adresses de Totirakapon",
consacrée aujourd'hui à la petite ville de Cuneo
dans le Piémont.
.
Cuneo est un "petit Turin"
et non pas "Turin est un grand Cuneo"
comme nous l'avaient dit certains....
.
On y accède soit par les Alpes,
en passant par le col de Larche
(souvent fermé l'hiver, voire au printemps)
et par le sud, en prenant la route du col de Tende
qui part de Vintimille, juste après la frontière.
.
Les commerces s'organisent autour de deux grandes places,
la très belle Piazza Galimberti (voir "Les peintures de Norma C.")
et la Piazza Torino,
reliées entre elles par la "Via Roma"
bordée d'arcades comme dans presque toutes les villes du Piémont...
.

Notre coup de coeur
va au restaurant "Lo Schiaccianoci"
("le casse noisettes", hommage au ballet....)
dans une rue perpendiculaire à la Via Roma...
(La via Peveragno)

Due prosecchi, per favore !
.
La qualité de l'accueil, de la cuisine,
la fraîcheur des produits proposés,
les prix très doux,
en font notre restaurant préféré de Cuneo
(à midi comme le soir...)
.
Des "gnocchi al ragù"
.

Un tartare de "fassone"
(Il "battuto di fassone")
toujours préparé devant vous !
("il fassone" est le nom donné dans la région
à une race de veau
aux cuisses caractéristiques )
Pour manger sur le pouce,
la pizzeria Capri, (indiquée par nos amis ANC et MB)
offre un excellent rapport qualité prix
.
Le restaurant San Michele,
installé dans une ancienne chapelle,
(il y a une très belle salle voûtée)
propose d'excellentes spécialités piémontaises.
Enfin, le restaurant
"delle Antiche Contrade"
se veut hautement gastronomique.
On y mange assez bien certes,
mais les prix y sont prohibitifs....


Tous ces restaurants sont à 50m de la Via Roma

dans des rues perpendiculaires ou parallèles.....

Ne partez pas de Cuneo,

sans acheter quelques "cuneesi"

petits chocolats dont les plus célèbres sont fourrés au rhum....


Le Piémont est une région où l'on mange bien !
Les magasins pour les "buongustai"
(les gourmets)
y sont très nombreux....
Les Niçois et les gens de Barcelonette ne s'y trompent pas,
et ils y viennnent tous les WE faire leurs courses.
Signalons ceux-ci qui ont des fromages splendides
et de la charcuterie traditionnelle fabriquée dans les villages alentours...

Pour passer la nuit,
l'Hotel Principe (chaîne Best Western),
sur la place Galimberti,
est tout à fait indiqué.

Enfin, en remontant vers
le col de "La Maddalena"
(le nom du col de Larche en italien),
il faut s'arrêter à Gaiola,
à la boucherie Bruna


qui propose notamment de l'agneau de Sambuco,
le plus réputé d'Italie
(un peu l'équivalent de notre "agneau de Sisteron"...)
.

Cuneo et ses environs
sont splendides...
Prenez le temps, un jour, d'y faire une petite halte !