Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


vendredi 25 mars 2011

"Mouchoirs de soie" et boeuf lombard

.
J'en ai parlé dans mon dernier message,
nous avons trouvé ces "lasagne" fraîches
prêtes à cuire de Giovanni Rana.
Le produit est excellent,
et nous n'avons aucune action
chez "Jean Grenouille" !
puisque c'est ainsi que l'on pourrait
traduire son nom en Français.
.

.
Après les "lasagne con i carciofi",
nous avons de nouveau
fait des "mouchoirs de soie",
ce "primo" typique de la Ligurie...
.
A défaut de "stracchino",
de la "mozzarella di bufala campana"
a fort bien fait l'affaire...
.
Et le résultat était
succulent !

.Comme "secondo",
ce "manzo all'olio"
un "boeuf à l'huile"
de la région de Brescia.
La recette originale prévoit de faire cuire
le rôti de bœuf dans environ un litre de bouillon.
Nous préférons indiquer une variante
avec cuisson au four pour ce plat assez léger
(au vu des critères lombards)
et très savoureux en raison de la présence des anchois.
On peut également supprimer « gli odori »
pour avoir une sauce beaucoup plus liquide.
Ingrédients pour 4 personnes :
1 rôti de bœuf d’1,2kg environ
3 anchois dessalés ou 6 filets d’anchois à l’huile
2 gousses d’ail
3 cuillères à café de chapelure
3 cuillères à café de parmesan
1 bouquet de persil
1/2l de bouillon de viande
1 carotte
1 branche de céleri
1 oignon
2 verres d’huile d’olive
sel et poivre
.Au fond d’un plat allant au four,
disposer les anchois,
l’huile, le bouillon, l’ail, les légumes
coupés en petits morceaux puis la viande.
Faire cuire au four préchauffé à 200°,
environ 20 à 30mn selon les goûts.
Retirer la viande et mixer le fond de sauce,
en ajoutant la chapelure, le parmesan,
du persil, du sel et du poivre.
Couper le rôti en tranches et le servir aussitôt
arrosé de ce jus de cuisson.
Le plat est fréquemment servi avec une polenta.
.
Bon appétit
et bon week-end !

2 commentaires:

Gine a dit…

Miam ! Je suis une folle de Giovanni Rana, dont je cuisine les pâtes farcées de ricotta et épinards au brodo, à la crème, à la crème safranée, au concassé de tomates fraîches ... C'est mon plat de résistance. Impossible de trouver du Stracchino dans ma région ... Je me languis de son goût légèrement acidulé et si crémeux ...

Anne a dit…

Votre basilic est superbe! On en sentirait presque le parfum à travers l'écran. Je trouve que "Giovanni Rana" sonne mille fois mieux en italien qu'en français...
Merci pour votre article et bon weekend!
Anne