Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


jeudi 21 avril 2011

Chiuso per ferie...et récompenses...

Aujourd'hui, 21 avril,
nous sommes le 1er Floréal,
et espérons que nous ne connaîtrons
plus d'autres "21 avril",
ni à l'endroit, ni à l'envers...

Un grand merci
à Amartia (clic)
(Allez vite voir son blog sur la Grèce !)
pour nous avoir décerné
un "Kreativ Blogger Award" !


A notre tour
de désigner pour ce titre,
10 blogs amis,
et, pour ne fâcher personne,
dans l'ordre alphabétique ! (cliquer sur les noms)
A thing of beauty  de Robert M.
La piccola casa de l'ami génois Max
 Le blog de Lulu Sorcière de Lulu Sorcière
Le pain et la gazette de Miss Lemon
Les idées heureuses de Martine de Sclos
Ma Venise de Maïté
Obsédé Culinaire Notoire de l'ami Citron Vert
VenetiaMicio de Danielle...

Le blog se met au repos...




Au 30 avril !
Amitiés à tous...

Un bon repas à Cassis

La semaine dernière,
Totirakapon faisait partie
du jury du
"Printemps du Livre des Collègiens".
Chaque année, depuis plus 20 ans,
les élèves de plusieurs collèges
participent à un concours d'écriture
sur le thème du Printemps du Livre.
Cette année :
"La femme est l'avenir de l'homme."


Pour que le vote soit le plus impartial possible,
on ne peut pas voter
pour les élèves de son établissement.
Nos "troisièmes" ont quand même
fait un joli carton... 

 Le cadre pour délibérer était assez enchanteur,
(voir le reportage de Norma C sur Cassis)
 suivi par un excellent repas servi
 au restaurant des "Roches Blanches"...


Une soupe crémeuse de tomates,


"Mini frittate" à la ratatouille
et un  mesclun de Provence,



Lapin farci


Tarte aux pommes 
et sa crème fraîche...


Le mardi 3 mai,
les participants accompagneront
les gagnants qui recevront
leurs prix
dans le cadre enchanteur
Mais ce jour-là,
ce sera repas à la cantine....

mercredi 20 avril 2011

Les prénoms en chansons (34) : les L

Aujourd'hui,
début des prénoms en Lavec deux "Lili",
celle de Pierre Perret :


et "Lili Marlène" de Marlène Dietrich,
La chanson, interdite par Goebbels, devint
une sorte d'hyme des Alliés.

 

Papillotes de saumon en sauce à la mangue

Voici une recette
tirée d'un magazine français,
"Elle à table"
auquel Norma C est abonnée.
Les tranches de saumon
qui cuisent "al cartoccio"
sont accompagnées
de courgettes sautées au basilic.


Très facile à réaliser :
on fait cuire au four à 180°
(dans des papillotes
de papier sulfurisé,
une par tranche de saumon)
les tranches de saumon
nappées de mangue mixée
dans un peu d'huile d'olive,
et surmontées d'un quartier de mangue.
Il suffit d'environ 25mn
pour faire cuire le tout.
Nous avons choisi des mangues surgelées
qui tiennent très bien à la cuisson.
Pendant ce temps, on fait rissoler quatre courgettes
coupées en rondelles dans un fond d'huile d'olive,
et de l'ail et des échalotes émincées.
Quand elles sont bien dorées,
on ajoute des dés de tomates,
(qui doivent rester un peu crues),
on saupoudre de beaucoup de basilic ciselé
au moment de servir...

Bon appétit, à tous !
Derniers messages ce soir
et demain
puis quelques jours de vacances !

mardi 19 avril 2011

Riz Vénéré au raschera et "Frittata-soufflé" aux asperges

Voici aujourd'hui deux recettes de "primi".

La première réclame quelques ingrédients
originaux,
le riz noir.


et du fromage Raschera
du Piémont.
(Le nom Raschera tire ses origines du lac de Raschera, aux pieds du mont Mongioie. Il ne diffère de la tomme que par sa forme carrée, imaginée pour faciliter, autrefois, son transport à dos de mule. La fabrication du Raschera remonte à plusieurs siècles. Le Raschera est un fromage demi-gras, pressé et obtenu à partir de lait de vache ou de brebis. On distingue deux variétés : le Raschera et le Raschera d’alpage. Ce dernier est fabriqué à 900 m d’altitude dans neuf villes de la région de Monregale. La fabrication et l’affinage ont lieu dans toute la province de Cuneo.)



On fait cuire le riz 18mn
et pendant ce temps, on fait fondre
200g de raschera
(ou tout autre fromage genre
fromage à fondue)
avec 10cl de crème fraîche, une noix de beurre,
et une pincée de sel.
Quand le riz est cuit, on l'égoutte,
on le verse dans des ramequins huilés,
on le tasse bien, puis on démoule
et on verse la crème de raschera.
C'est prêt !

La seconde est une variante de la frittata,
c'est-à-dire,
cette façon italienne
de faire cuire les omelettes des deux côtés
ou de la cuire au four.
En y ajoutant des blancs d'oeuf,
on obtient un effet de "soufflé"
très esthétique,
mais aussi et surtout, une légèreté
dans la consistance de l'omelette.


On fait cuire les pointes d'asperges 5mn
puis on les égoutte et on les coupe en petits morceaux.
On bat 6 oeufs
et on monte 2 blancs en neige.
On incorpore délicatement ces blancs
aux oeufs battus
puis on ajoute les asperges refroidies,
30g de parmesan,
un peu de crème fraîche,
et une pincée de poivre.
On verse le tout dans un plat allant au four,
légèrement huilé,
et on fait cuire au four préchauffé à 180°
environ 25mn.
Dès que la frittata a un peu gonflé
et que le dessus est légèrement doré,
on démoule et c'est prêt !

Bon appétit !

lundi 18 avril 2011

Les prénoms en chansons (33) : les K

Seconde chanson des prénoms en K,
"Les nuits sans Kim Wilde"
de Laurent Voulzy.

Alta Bordighera (suite et fin)

Suite et fin
de notre escapade éclair
en Ligurie,
avec le clocher de l'église
d'Alta Bordighera,
sur un coin de ciel bleu...


Notre petite boulangerie a changé
de propriétaires,
le pain et les "foccace" y sont encore meilleurs,
et il y a même un petit rayon fruits et légumes...


Huile d'olive, pesto et olives "taggiasche"...


Des croquettes de baccalà
avec un coulis de tomates au basilic...


Quelques fromages,
(il faut vite prendre la photo,
avant qu'il n'y en ait plus !) :
de la tomme de Cuneo,
du pecorino frais
et du  raschera (clic sur le nom)
dont je vous parlerai prochainement...


Bonne semaine à tous !

dimanche 17 avril 2011

Alta Bordighera

Hier, on annonçait un temps splendide
sur toute la région,
et puisque nous étions levés très tôt,
que les chats dormaient sur les canapés,
nous avons filé vers 7h du matin
en direction de la frontière italienne...

Le petit port de Bordighera
était encore endormi
alors que le soleil se levait sur
la mer de Ligurie...


On voit encore quelques traces des
commémorations de 150° anniversaire de l'Unité ;
et effectivement, on peut dire
qu'il y a toujours du linge
aux fenêtres en Italie...


L'entrée du vieux village
et le petit bar (l'Agora)
où nous prenons, dès notre arrivée,
2 cafés et une
"brioche con la marmellata"...


Sur la place du village,
la plaque rappelant que
le bourg existe depuis 1270...


"L'edicola"
(le kiosque à journaux)
où nous nous approvisionnons
en magazines de cuisine...


La boutique d' "Enzo"
qui vend à la fois des journaux,
des cigarettes, des chaussures,
des cartes postales, etc...
et qui est notre deuxième halte
dans le village...


Pour finir,
les deux "incipits"
les plus célèbres de la littérature italienne :
celui des "Promessi Sposi" de Manzoni
(Les Fiancés - qui a pour sujet l’occupation espagnole
du Milanais au XVIIème siècle.)

 Traduction : "Ce mariage ne doit pas se faire..."


Et celui de la "Divine Comédie" de Dante
"Au milieu du chemin de notre vie..."


Quelques nourritures terrestres
avant de se remettre en route...


Bon dimanche à tous !

samedi 16 avril 2011

Les prénoms en chansons (32) : les K

"Karin Redinger" de Laurent Voulzy
pour commencer la lettre K.


Cliquer sur le nom et le titre
dans le bandeau sousla photo
pour faire démarrer.

Tourte à la Toti

Il y a bien longtemps
que nous ne l'avions pas préparée !
Cette tourte aux épinards,
aux raisins secs macérés dans le rhum,
aux pommes et aux pignons
est un de nos grands classiques.


La recette en est très simple.
On fait cuire environ 1kg d'épinards en branches
(frais ou surgelés),
puis on les mélange à des raisons secs
que l'on a fait macérer dans de l'alcool,
(rhum, grappa, etc...)
à quelques pignons poêlés ou non,
et à deux pommes coupées en petits morceaux.
(Attention aux bords trop pointus
qui risquent de crever ensuite la pâte feuilletée....)


On ajoute 2 ou 3 oeufs battus
et l'on verse cette préparation sur une pâte feuilletée
disposée au fond d'un plat  un peu haut.
On couvre avec une 2nde pâte feuilletée.
On scelle bien les bords.
On badigeonne le dessus avec un jaune d'oeuf
(pour faire joli...)
et on pratique un puits au milieu
(avec un petit rouleau de papier alu)
pour laisser s'échapper le surplus de vapeur....
On enfourne pour 45mn à 180°.
On démoule et c'est prêt !
Excellente également,
le lendemain, froide !

Bon week-end à tous
et bon appétit !

vendredi 15 avril 2011

Fromages et vins d'ici et d'ailleurs...

Pour terminer la semaine,
et pour fêter les vacances,
(ce soir, dans notre zone !)
ce petit fromage de chèvre fermier,
trouvé chez notre fournisseur habituel.
Ni trop sec, ni trop frais,
une merveille !


Un petit peu de mascarpone
pour finir un petit morceau de pain,
et un petit morceau de pain
pour finir le morceau de mascarpone,
etc..


Vous pouvez retrouver des recettes
à base de "mascarpone di gorgonzola", ici.


Ce vin de la Haute Vallée de l'Aude
est parfait pour le chèvre...

et ce Chenin blanc sud-africain
est une association intéressante
avec le mascarpone...

jeudi 14 avril 2011

Spezzatino de saumon aux olives

Recette trouvée
dans le dernier "Sale&Pepe",
et utilisant de l'espadon au lieu du saumon
("pesce spada").
Le "spezzatino" est une préparation en sauce
typiquement italienne,
qui s'applique plutôt à des viandes :
dans ce cas, on traduirait d'ailleurs
par "daube" ou "bourguignon".
Elle est rarement utilisée avec du poisson,
ne manquons pas, donc, cette occasion d'y goûter !


 Nous avons été séduits
et nous lui avons attribué
un coup de coeur !
Très simple à réaliser
et très diététique !
Pendant que le poison cuit au four,
environ 20mn,
sans matière grasse,
et à 180°,
on fait revenir dans l'huile d'olive,
des échalotes
et un oignon blanc émincés
ainsi qu'une gousse d'ail pressée.
On ajoute un verrre de vinaigre de vin blanc,
on fait chauffer pour qu'il s'évapore un peu,
et on ajoute les olives noires
(dénoyautées si possible...).
On sort
 le poisson du four,
on le coupe en morceaux
et on l'ajoute à cette préparation,
pour terminer la cuisson.
C'est prêt !

"Il vino giusto"
sera ce vin de Limoux !

mercredi 13 avril 2011

Les prénoms en chansons (31) : les J

Nous terminons la lettre J
avec deux chansons de Jacques Brel  :
"Jef"


et "Jojo".

Premières chaleurs, premiers incendies

Le temps printanier,
voire estival que nous avons connu
ces derniers jours
a marqué le retour des premiers incendies...



...et le retour des "Canadair"
qui ont dû traiter un début d'incendie
au départ des Calanques de Cassis...

Ces "tagliatelle al pesto"
(tagliatelle di pasta fresca
e pesto casalingo)
nous ont permis
de nous remettre de nos émotions...

mardi 12 avril 2011

"La Bottega del Gusto" (VII) - L'artichaut - 5 -

Et nous terminons aujourd'hui,
notre rubrique sur l'artichaut.
Quelques mots, tout d'abord,
sur les petits artichauts violets
que l'on trouve ces temps-ci sur nos marchés.


On distingue plusieurs sortes de ces petits artichauts
dont voici les principales :
Le violet de Provence : assez petit (moins de 100 g/pièce)
et de forme conique, avec des bractées violacées ;
 il est très cultivé en région méditerranéenne
et se récolte de mars à mai, puis de septembre à décembre ;
lorsqu'il est gros, il se consomme généralement cuit ;
il peut se manger cru quand il est jeune (on l'appelle alors poivrade) ;
 cru ou cuit, il se déguste notamment en salade,
à la vinaigrette, à la barigoule, farci,
à la croque-au-sel, en purée ou en velouté.

En Italie, autre pays amoureux de l'artichaut, on trouve :
le violet de Venise, le violet de Toscane,
le violet romanesco (dans la région de Rome) et le violet catanais.

L'épineux : de forme fuselée, il doit son nom
à l'extrémité épineuse de ses bractées ;
(il est délicat de l'attraper sans se piquer...)
il est produit au printemps et en été
dans les régions de Gênes et de Nice, ainsi qu'en Sardaigne
(spinoso sardo) et en Sicile (épineux de Palerme) ;
 il se consomme cru ; il est tendre et craquant sous la dent.


Carciofi di Roma...


Une recette inédite pour conclure...

Emincé de poulet aux cœurs d’artichauts

Ingrédients pour 4 personnes :
- 4 blancs de poulet
- 150g de roquette
- 6 petits oignons blancs
- 6 petits artichauts violets
- tabasco
- sauce Worcester
- 2 citrons non traités
- 1 bouquet de persil
- huile d’olive
- sel et poivre

Préparer une marinade : presser les 2 citrons,
ajouter quelques gouttes de tabasco, de la sauce Worcester,
4 cuillères à soupe d’huile d’olive, le persil ciselé
et les oignons blancs finement hachés.
Faire cuire les blancs de poulet, huilés, salés et poivrés,
environ 30mn au four à 180° puis les laisser refroidir.
Les recouvrir de marinade et ajouter un peu d’huile si nécessaire.
Couvrir et laisser macérer 1h.
Eplucher les artichauts afin de ne garder que le cœur
et environ 2 à 3cm de feuilles.
Les couper en tranches très fines, si possible à la mandoline,
et les disposer dans une assiette creuse.
Les imbiber légèrement de jus de citron
afin qu’ils ne noircissent pas.
Sur un plat de service, disposer les feuilles de roquette,
les blancs de poulet légèrement égouttés et les artichauts.
Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
Servir aussitôt.

Pour d'autres recettes,
n"hésitez pas à taper "artichaut"
dans le moteur de recherche !
On vous propose 7 pages de recettes !

lundi 11 avril 2011

Salade de fenouil et agrumes à la canneberge et Tartare tiède aux tomates à la menthe

Une idée de salade qui nous vient de :

Notre salade d'agrumes et de fenouil
métamorphosée par
 des canneberges réhydratées et
quelques pistaches au lieu des graines de courges...


Et comme "secondo" :
un tartare tiède,
soit au four, soit poêlé,
avec des tomates cerises,
qui ont macéré dans l'huile d'olive,
des olives noires, de la tapenade et de la menthe...


Rencontres gourmandes - Rome et le Latium -

Bientôt Pâques !
En même temps que le retour des cloches
voici
le tome 2 de nos digests
"Rencontres gourmandes",
consacré à la cuisine de Rome
et du Latium.



Ecrire à kalinorma@gmail.com
pour toute commande.

(20€ port compris)

dimanche 10 avril 2011

"La Bottega del Gusto" (VII) - L'artichaut - 4 -

Nous ne pouvions omettre,
dans cette rubrique, de parler
 des qualités nutritionnelles
de l'artichaut.
Nous aborderons ensuite :
"comment bien le choisir ?"
Et enfin, nous vous offrirons
une recette du dimanche délicieuse !

Son apport énergétique est modéré
(40 kcal/100 g),
au même niveau que celui de la carotte.

C'est un légume pauvre en lipide et cholestérol.
C'est une bonne source de vitamine B3, de magnésium,
phosphore, potassium et cuivre
et une très bonne source de fibres et de vitamine C.



Sur le plan physiologique, il favorise les fonctions
d’élimination urinaire et intestinale.
Sa teneur élevée en potassium 
 le rend diurétique.
Enfin, il s'agit d’un aliment alcalinisant qui,
comme beaucoup de végétaux frais, permet
de rééquilibrer les effets acidifiants
d’une alimentation riche en aliments carnés.

Donc, h'hésitez pas à manger des artichauts !


Comment choisir ses artichauts ?
Ils doivent être lourds et fermes,
avec des feuilles cassantes.
Si le haut des feuilles est noir,
cela veut dire qu'il est cueilli depuis longtemps.

Les feuilles doivent aussi être bien serrées car,
l'artichaut étant le bouton d'une fleur,
des bractées ouvertes indiquent qu'il est trop mûr,
donc dur et avec beaucoup de foin.

On peut conserver l'artichaut cru frais quelques jours
en plongeant sa tige dans l'eau comme un bouquet.

Il faut éviter de le conserver, même au frais,
après cuisson car l'artichaut cuit s'oxyde rapidement,
et peut donner naissance à des composés toxiques.

L'artichaut peut aussi se congeler.
Dans ce cas, il faut le blanchir avant en mettant dans l'eau
un peu de citron pour qu'il garde sa belle couleur verte.



Une recette de fête pour terminer :
avec ces  Noix de Saint-Jacques aux artichauts,
que j'avais trouvées dans la défunte émission
"Bon appétit, bien sûr"...

Ingrédients pour 2 personnes :
- 6 à 8 noix de Saint-Jacques sans le corail
- 3 artichauts
- 1 échalote
- 1 tomate séchée
- 20cl de crème liquide
- 1 verre de vin blanc sec
- safran (10 pistils ou 1 dose)
- cerfeuil
- huile d’olive
- sel et poivre

Faire fondre l’échalote dans l’huile d’olive
sans la colorer puis ajouter le verre de vin blanc jusqu’à évaporation.
Ajouter la crème liquide et les pistils de safran ou la dose d’1g.
Faire infuser 2 ou 3mn à feu très doux.
Saler et poivrer.
Retirer du feu.
Effilocher les artichauts dans le sens de la largeur
en ne gardant que les cœurs et le bas des feuilles.
Les faire revenir dans un fond d’huile d’olive.
Poêler les noix très rapidement
sans matière grasse sur chaque face.
Dresser dans chaque assiette
ou dans chaque coquille
en répartissant comme suit :
- 1 lit d’artichauts
- 3 ou 4 noix poêlées
- 1 lanière de tomate séchée
- 1 cordon de crème safranée
(réserver le reste pour compléter éventuellement)
- 1 pluche de cerfeuil en décoration.
Servir aussitôt.
 
Bon dimanche à tous !