Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


vendredi 8 avril 2011

Crèmes et veloutés d'asperges

Aujourd'hui, deux recettes
sur l'autre "grande star",
avec l'artichaut,
des légumes de printemps :
l'asperge ! 
Deux recettes très faciles
à réaliser !

Tout d'abord,
ce "velouté d'asperges et de poireaux".
Une adaptation d'une recette trouvée
dans "Régal" du mois dernier.
On peur choisir des asperges vertes
ou blanches, selon les goûts, les tarifs
et les arrivages !...


Pour deux personnes :
Faire cuire une botte d'asperges
dans du bouillon de légumes ou de volaille
environ 15mn,
les retirer à l'écumoire
et les remplacer par 4 blancs de poireaux
coupés en morceaux.
Les laisser cuire environ 15mn
également.
Les égoutter
et les mixer avec les asperges
et une tranche de jambon cuit ou cru,
sans ajouter de liquide.
Servir aussitôt,
en ajoutant du cerfeuil ciselé,
ou de la coriandre,
voire un peu de menthe....

Vous trouverez sur ce blog ami
une autre recette de velouté d'asperges,
avec de très belles photos !


Autre variation sur l'asperge,
cette crème d'asperges
servie avec des côtelettes d'agneau.
Une recette du magazine "Io cucino",
("Je cuisine") :
les "Costolette di agnello
con battuto di asparagi".

 J'ai simplifié la recette,
en effet, dans celle du magazine,
cette crème est servie
dans des pommes de terre évidées
et entourées de pancetta
puis passées au four
et enfin posées sur les côtelettes !
Pas très simple à manger,
et hypercalorique !
Nous avons donc préféré transformer un peu
les simples "scottadito"
(côtelettes chaudes qui brûlent les doigts)
en ajoutant cette crème aux saveurs printanières.
On fait cuire des pointes d'asperges
10mn dans de l'eau salée,
on les égoutte,
on les mixe avec du thym,
de la sauge, du romarin,
un petit peu d'ail, un filet d'huile d'olive,
et une cuillère à café de parmesan râpé.
C'est prêt.
Soit on dépose un peu de
cette crème sur les côtelettes encore au four,
en toute fin de cuisson,
soit on les "tartine" à table,
dans les assiettes.

"Il vino giusto"
avec ces asperges,
sera un Chenin Blanc
d'Afrique du Sud.

Ce cépage a une longue histoire !
Après la révocation de l'Édit de Nantes, certains Huguenots trouvèrent refuge en Afrique du Sud. Ils emportèrent ce cépage dans leurs bagages et le plantèrent dans cette région du monde. Aujourd’hui, la surface de chenin cultivée en Afrique du Sud est le double de celle de la vallée de la Loire.
Le chenin fut également importé en Australie dès le XIXe siècle.
En France, il est surtout présent dans sa région d'origine, la Vallée de la Loire dont c'est l'un des cépages blancs les plus caractéristiques. 
On le trouve aussi dans le sud-ouest et dans le Languedoc. Il rentre dans l'assemblage de plusieurs AOC de l'appellation Limoux : notammment dans La blanquette de Limoux jusqu'à 10%. (sources Wikipedia)

Bon appétit à tous !

Aucun commentaire: