Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


dimanche 10 avril 2011

"La Bottega del Gusto" (VII) - L'artichaut - 4 -

Nous ne pouvions omettre,
dans cette rubrique, de parler
 des qualités nutritionnelles
de l'artichaut.
Nous aborderons ensuite :
"comment bien le choisir ?"
Et enfin, nous vous offrirons
une recette du dimanche délicieuse !

Son apport énergétique est modéré
(40 kcal/100 g),
au même niveau que celui de la carotte.

C'est un légume pauvre en lipide et cholestérol.
C'est une bonne source de vitamine B3, de magnésium,
phosphore, potassium et cuivre
et une très bonne source de fibres et de vitamine C.



Sur le plan physiologique, il favorise les fonctions
d’élimination urinaire et intestinale.
Sa teneur élevée en potassium 
 le rend diurétique.
Enfin, il s'agit d’un aliment alcalinisant qui,
comme beaucoup de végétaux frais, permet
de rééquilibrer les effets acidifiants
d’une alimentation riche en aliments carnés.

Donc, h'hésitez pas à manger des artichauts !


Comment choisir ses artichauts ?
Ils doivent être lourds et fermes,
avec des feuilles cassantes.
Si le haut des feuilles est noir,
cela veut dire qu'il est cueilli depuis longtemps.

Les feuilles doivent aussi être bien serrées car,
l'artichaut étant le bouton d'une fleur,
des bractées ouvertes indiquent qu'il est trop mûr,
donc dur et avec beaucoup de foin.

On peut conserver l'artichaut cru frais quelques jours
en plongeant sa tige dans l'eau comme un bouquet.

Il faut éviter de le conserver, même au frais,
après cuisson car l'artichaut cuit s'oxyde rapidement,
et peut donner naissance à des composés toxiques.

L'artichaut peut aussi se congeler.
Dans ce cas, il faut le blanchir avant en mettant dans l'eau
un peu de citron pour qu'il garde sa belle couleur verte.



Une recette de fête pour terminer :
avec ces  Noix de Saint-Jacques aux artichauts,
que j'avais trouvées dans la défunte émission
"Bon appétit, bien sûr"...

Ingrédients pour 2 personnes :
- 6 à 8 noix de Saint-Jacques sans le corail
- 3 artichauts
- 1 échalote
- 1 tomate séchée
- 20cl de crème liquide
- 1 verre de vin blanc sec
- safran (10 pistils ou 1 dose)
- cerfeuil
- huile d’olive
- sel et poivre

Faire fondre l’échalote dans l’huile d’olive
sans la colorer puis ajouter le verre de vin blanc jusqu’à évaporation.
Ajouter la crème liquide et les pistils de safran ou la dose d’1g.
Faire infuser 2 ou 3mn à feu très doux.
Saler et poivrer.
Retirer du feu.
Effilocher les artichauts dans le sens de la largeur
en ne gardant que les cœurs et le bas des feuilles.
Les faire revenir dans un fond d’huile d’olive.
Poêler les noix très rapidement
sans matière grasse sur chaque face.
Dresser dans chaque assiette
ou dans chaque coquille
en répartissant comme suit :
- 1 lit d’artichauts
- 3 ou 4 noix poêlées
- 1 lanière de tomate séchée
- 1 cordon de crème safranée
(réserver le reste pour compléter éventuellement)
- 1 pluche de cerfeuil en décoration.
Servir aussitôt.
 
Bon dimanche à tous !

1 commentaire:

Gine a dit…

Toujours pas d'artichauts sur les étals ! Qu'attendent-ils donc ? Mais je reviendrai voir tes recettes et m'en inspirer !