Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


jeudi 8 mars 2012

Pissaladière aux champignons

Ben tornati !

Après cette longue interruption,
nous voilà de retour
devant nos claviers
et nos fourneaux !
Il y a eu,
bien sûr,
un petit tour par l'Italie...


Pour reprendre en douceur,
et pour faire la synthèse de nos séjours
durant ces vacances,
cette "pissaladière (clicclic)
aux petits mousserons (clic clic)
et aux olives".
Nous avons encore deux ou trois bocaux
de cariolettes d'Axat,
mais ce sera la dernière saison.
Voici donc, une recette,
qui réunit les Pyrénées et la Côte d'Azur.


On fait revenir 1 kg d'oignons émincés
dans un fond d'huile d'olive,
on ajoute en toute fin de cuisson,
100g de champignons.
(Si vous n'avez pas de "cariolettes",
un assortiment de champignons des bois
fera parfaitement l'affaire...)
On saupoudre d'un peu de thym
et on répartit le tout sur une pâte à pizza
(ou sur une pâte feuilletée...).
On ajoute quelques olives noires dénoyautées,
si possible des "taggiasche" comme ici,
et on passe au four à 180°
environ 15mn.
C'est prêt !
Et c'est aussi bon chaud que froid !

7 commentaires:

norma c a dit…

Et elles étaient vraiment délicieuses, ces dernières "cariolettes", cuisinées à la Totirakapon !

Gine a dit…

Je suis effarée par la quantité d'oignons ! (je ne les mange pas ...) mais à part ça, c'est tout à fait appétissant !

Miss Lemon a dit…

Je raffole de la pissaladière, j'en ai fait une samedi dernier, avec des oignons doux des Cévennes.
Un régal!

Minemine et cie a dit…

Appétissante cette "pissaladière". Un mot nouveau, je ne l'avais jamais entendu.

Bon retour Totirakapon !

Linda

barbajuan a dit…

Voilà un retour très attendu qui convient parfaitement à la Niçoise que je suis qui fait de la pissaladière à peu près une fois par semaine. J'ai des mousserons secs. Je vais tester. Je reviens sur la terrine de saumon fumé. Hummmm. Mireille

Totirakapon a dit…

Oui, il faut bien 1kg d'oignons ! En effet, la cuisson étant longue, ils réduisent beaucoup.

J'ai fait un lien pour la "pissaladière" : en fait, dans cette version, il n'y a pas d'anchois, donc, il faudrait plus parler de tarte à l'oignon.

Oxygène a dit…

J'ai une fâcheuse tendance à ajouter à toutes mes tartes salées un mélange d'oeuf battus et de crème... Je vois que tu ne mets rien de tout ça... La tarte est-il quand même moelleuse ?
J'ai très envie d'essayer car j'aime beaucoup les ingrédients qui la composent...
Bonne soirée Toti