Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


dimanche 1 avril 2012

"Sformatino" de "radicchio" de Trévise et de fenouil

Clin d'oeil à Norma
avec ces 2 verres de Vermentino...


Et clin d'oeil à Barbajuan
avec ces endives de Trévise,
et une idée de recette...


On fait revenir 
dans de l'huile d'olive,
 1 gousse d'ail écrasée,
4 endives émincées
et 2 fenouils coupés en fines lamelles,
on ajoute un peu de thym,
et du persil ciselé.
On incorpore en fin de cuisson
des pignons ou des amandes poêlés à sec.
Ensuite, on dispose
dans des cercles emporte-pièces (clic clic),
une tranche de pain de mie
(ou de fougasse, comme ici),
on ajoute la préparation radicchio-fenouil,
un peu de parmesan râpé,
et on recouvre 
avec une autre tranche de pain de mie
ou de fougasse.


On passe au four 
à 180°
pendant 20mn environ,
on démoule et c'est prêt.
Les très gourmands pourront ajouter
de fines tranches de pancetta 
ou de bacon grillées
sur le dessus...


Ce petit Bordeaux a été parfait
pour accompagner
un de nos premiers repas de midi sur la terrasse...


Bon dimanche !

5 commentaires:

barbajuan a dit…

Merci beaucoup Toti pour ce petit "clin d'oeil" culinaire je vais le mettre en pratique pour demain. Aujourd'hui c'est carpaccio sauce Harry's Bar. Le vrai ! J'ai fait hier une focaccia aux pommes de terre qui va remplacer la fougasse. De la Trévise, j'en aie pris vendredi en Italie. Sinon j'en trouve à Grand Frais ici, mais peut être celui de St Mitre en a t-il aussi? Merci encore pour cette sympathique idée. Amicizie culinaria. Bon Dimanche . Mireille

Totirakapon a dit…

Voici la recette que nous avions récupérée sur le site du "Harry's Bar" ! Et nous avons eu même le privilège d'en manger dans la salle du 1er étage (il doit y avoir un reportage que l'on doit retrouver avec le moteur de recherche...)

I N G R E D I E N T S
pour 4 personnes

- 16 tranches de bœuf coupées pour un carpaccio
- 20cl de mayonnaise
- 1 trait de sauce Worcester
- 1 cuillère à café de jus de citron
- 2 ou 3 cuillères à soupe de lait
-sel et poivre blanc

Sur une base de mayonnaise, ajouter un trait de sauce Worcester et le jus de citron.
Bien mélanger le tout puis ajouter le lait afin d’obtenir une sauce assez crémeuse.
Saler, poivrer, ajouter, selon les goûts, encore un peu de sauce Worcester ou de jus de citron.
Décorer les tranches de viande avec un tout petit peu de cette préparation, en utilisant les dents d’une fourchette, de façon à former des croisillons.
Cette décoration était appelée « à la Kandinsky » par G. Cipriani.
Servir aussitôt.

Il existe deux autres versions, assez proches de la recette originale :

Battre 3 jaunes d’œuf, ajouter une cuillère de moutarde forte, du sel et 1/2 jus de citron. Monter le tout comme une mayonnaise en ajoutant peu à peu 20cl d’huile d’olive, un trait de vinaigre de vin blanc, un trait de sauce Worcester, un trait de ketchup et une goutte de cognac.

Sur une base de mayonnaise, ajouter un trait de sauce Worcester, une cuillère à café de ketchup, une goutte de cognac, une goutte de Tabasco et un peu de crème fraîche liquide.

norma c a dit…

C'est l'enver(re) du décor !

barbajuan a dit…

Mais c'est sur votre site que j'avais pris la recette version Tabasco/Cognac. Merci pour l'anecdote
Kandinsky. Coucou à Norma en passant.
Bisous Mireille

Oxygène a dit…

La recette et le vin qui l'accompagne sont tous deux bien sympathiques...