Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


mercredi 30 mai 2012

Ma dernière séance (2) : les années 80

Les publications, pour cette rubrique,
se feront jusqu'en juillet,
le Dimanche et le Jeudi.
1981,
l'année de 
mais le choix se portera sur 
de Claude Miller
avec
Lino Ventura : Antoine Gallien, inspecteur de police
Michel Serrault : Jérôme Martinaud, notaire
Romy Schneider : Chantal Martinaud, sa femme
Guy Marchand : Marcel Belmont, inspecteur de police
Elsa Lunghini : Camille.
Un huis clos où l'on fume beaucoup... 





Quelques dialogues savoureux
de Michel Audiard :
"Les médiocres se résignent à la réussite des êtres d'exception. 
Ils applaudissent les surdoués et les champions. 
Mais la réussite d'un des leurs, ça les exaspère."

"Il est normal que les assassins nous signalent les crimes. 
Après tout, ils sont les premiers informés."

"Inspecteur Belmont : Bander par un froid pareil, il faut le faire.
Maître Martinaud : Cette remarque est frappée au coin du bon sens. Elle est même à verser au dossier de la défense. C'est très, euh… très très très amusant. Je vous promets que le jour de la reconstitution…
Inspecteur Belmont : On tirera l'affaire au clair."

Velouté de fèves au poulet

Une des dernières soupes chaudes
de la saison,
maintenant que les beaux jours
et la chaleur semblent s'installer...
On fait cuire
au four, 15mn,
environ 150g de blancs de poulet
(ou d'autres morceaux),
puis on les coupe en morceaux,
on fait revenir 2 échalotes émincées
dans un fond d'huile d'olive
et on y ajoute le poulet pour finir sa cuisson.
On ajoute 400g de fèves pelées,
puis 80cl de bouillon de poule,
du persil et de la menthe ciselés,
du sel, du poivre
et on fait cuire à couvert
environ 30mn.
On mixe alors le tout,
en ajoutant, si nécessaire,
 du bouillon chaud
pour obtenir la consistance voulue.
C'est prêt !


On sert avec du persil,
un filet d'huile d'olive
ou un soupçon de crème fraîche.

Bonne journée à tous !

lundi 28 mai 2012

Faire ses courses en Italie...

Quelques photos de magasins italiens
envoyées
par "Barbajuan",
qui a fait aussi,
ce week-end,
des emplettes en Italie...


Quant à nous,
outre une dizaine de "focacce",
et quelques "croissant con marmellata",
il a fallu reconstituer des stocks...
D'où ce petit inventaire à la Prévert,
3 bouteilles d'huile d'olive,
5 pots d'olives "taggiasche",
2 paquets de grissins,
1 sachet de "farro",
1 paquet de pain "carasau",
8 endives de Trévise,
1 paquet de pistaches décortiquées
et 1 sachet "d'uva sultanina"...


On annonçait, samedi,
de la pluie sur l'Italie,
il a fait un temps splendide,
voir Norma,
dans les prochains jours...

Bonne journée à tous !

dimanche 27 mai 2012

Ma dernière séance (1) : les années 80

1980,
encore une grande année qui ouvre
cette décennie...
Si on peut oublier 
"L'Avare, La Boum et Les Charlots contre Dracula",
en revanche,
et le splendide  Shining
resteront inoubliables...

Notre choix se portera 
un très grand Truffaut,
dans lequel 
"Paris est un théâtre d'ombres et d'espaces clandestins".
Je vous renvoie à la fine analyse
du Cndp 
(et la reprise d'un texte 
de "L'avant-scène du cinéma")
que vous trouverez ici.


samedi 26 mai 2012

Soupe froide de roquette

Une soupe froide de "rucola"
pour ce long week-end ensoleillé
(nous l'espérons...).
Pour celles et ceux
qui ont oublié la recette,
elle est ici.


Pour nous,
raid
et incursion rapide 
au-delà de la frontière !


Bon week-end
de l'Entrecôte,
comme disait Coluche !

vendredi 25 mai 2012

Avocat au yaourt et salade de poulpe aux fèves

Les beaux jours semblant
s'installer définitivement,
voici 2 recettes à déguster 
en plein air...


Après "l'houmos à l'italienne",
aujourd'hui "un guacamole à l’italienne
grâce à cette recette
du n° 32
du "Corriere della Cucina".

On mixe la chair de 2 avocats
avec 1 yaourt nature,
1 filet de jus de citron,
et 1 filet de bouillon de légumes
pour rendre le tout moins épais.
On sale, on poivre,
on ajoute des quartiers de tomates
(en tout petits morceaux)
et un peu d'aneth ciselé.
C'est prêt !
A servir à l'apéritif
sur des "crostini"...


Cette "salade de poulpe aux fèves"
est en fait une adaptation
d'une recette chaude
de "guazzetto" de poulpe
(c'est-à-dire de soupe liquide
avec des morceaux, pour faire vite).
On fait revenir
les morceaux de poulpe cuits
(ici, des poulpes surgelés,
venant de la 15aine italienne
d'une grande chaîne de surgelés)
dans de l'huile d'olive
et un peu de vin blanc,
avec des échalotes
et des morceaux de cèleri.
On les mélange ensuite
avec des fèves cuites,
on laisse refroidir, 
on ajoute
de petites tomates cerises,
un filet d'huile d'olive 
et c'est prêt.


Dans la recette originale
du "guazzetto",
on ajoute du coulis de tomates
au liquide cuisson des poulpes
et on sert le tout chaud,
avec beaucoup de persil ciselé.
(recette du magazine "Alice")

Bonne journée à tous !

jeudi 24 mai 2012

Crème de petits pois à la ligure

Voici un délicieux "antipasto" froid,
une sorte "d'houmos à l'italienne",
que l'on peut aussi déguster à l'apéritif...
Très simple à réaliser,
il suffit de mixer 200g de petits pois cuits
avec 75g de pignons,
1/2 gousse d'ail,
100g de parmesan râpé
et environ 10cl d'huile.
Le mélange doit avoir une consistance
assez épaisse,
comparable à celle de l'houmos.


A servir sur des "crostini" chauds,
sur du pain carasaù,
mais aussi,
un peu réchauffé,
avec des pâtes...


Bonne journée à tous !

mercredi 23 mai 2012

Lotte "in umido" d'asperges

Une recette de fête,
et pourtant très simple à réaliser.
On fait cuire les pointes d'asperges
(on en réserve quelques unes pour la déco)
dans un fond d'eau
avec quelques échalotes émincées,
puis on mixe le tout 
dans un peu de bouillon de légumes
(suivant la consistance désirée,
on ajoute ou non du liquide)
et on réserve au chaud.
Pendant ce temps, on fait cuire
les queues de lotte,
soit au four,
dans un peu de vin blanc,
soit à la poêle,
avec de l'huile et un peu de vin blanc.
On dispose le velouté d'asperges
au fond d'assiettes creuses,
on ajoute la lotte,
quelques pointes d'asperges pour décorer,
et un peu de persil
ou de cerfeuil.
C'est prêt
et c'est délicieux !


Bonne journée à tous !

mardi 22 mai 2012

Baccalà au romarin

Une recette archisimple
pour commencer la semaine,
avec cette "baccalà con rosmarino
ed erbe aromatiche".
On hache du romarin,
du persil et un peu de thym,
on en saupoudre les filets de poisson,
avec un peu de chapelure
et on fait cuire au four
environ 25mn
(suivant la grosseur des filets...)
On sert 
avec une sauce au persil
(huile d'olive, persil, câpres,
voire quelques pignons....).


Ce Sauvignon d'Estagel
(côtes de l'Agly)
sera parfait...


ou alors ce Sauvignon Blanc
du Domaine Sarrail
à Cazilhac (Carcassonne) ?



Bonne semaine à tous !

lundi 21 mai 2012

Ma dernière séance (15) : les années 70

Aujourd'hui,
1er Prairial,
nous concluons les années 70,
avec 1979,
encore une année faste :

et également, le dernier grand film
sur la guerre du Vietnam,
"Apocalypse now"
de F.F. Coppola.
Avec : Marlon Brando, Robert Duvall, Martin Sheen, 
Frederic Forrest, Dennis Hopper, Albert Hall,
et Harrison Ford. 2h30 (dans la 1ère version).

On se rappelle cette réplique
du début du film,
après la charge des UH-1
sur fond de "Chevauchées des Walkyries" :
"J'adore respirer l'odeur du napalm le matin. Une fois, ils ont bombardé une colline pendant 12 heures et après je suis allé au résultat : on n'a pas retrouvé le moindre cadavre, rien pas un seul... seulement cette odeur d'essence plein les narines, sur toute la colline. Comme l'odeur... de la victoire ! Elle durera pas toujours cette guerre." (Le colonel Kilgore - Robert Duvall)




Bonne semaine à tous !

dimanche 20 mai 2012

Salade d'avocats et poulet au balsamique

La première recette nous vient
du n° 32
de "La Cucina del Corriere".

Cette "Insalata di avocado,
pomodori, fagiolini, olive e feta",
est très simple à réaliser :
on coupe les avocats en petits morceaux,
les tomates cerises en deux,
on ajoute des haricots verts
cuits à l'eau et bien égouttés,
quelques olives "taggiasche" dénoyautées,
et 60g de feta coupée en petits morceaux.
Une pincée de sel,
un filet d'huile d'olive et c'est prêt.


La recette de poulet,
qui vient du magazine "Alice",
n'est pas plus compliquée à réaliser.
On peut également couper 
les blancs de poulet 
en petits morceaux
et les disposer sur des brochettes.
Avant la cuisson, on prépare 
une sauce à base d'huile d'olive,
de vinaigre balsamique
et de miel liquide (d'acacia, si possible...).
La recette propose 3 parts égales
mais chacun est libre de varier les proportions.
On laisse mariner le poulet
environ 2h dans cette sauce,
puis on le fait cuire, égoutté,
dans un poêle,
en le faisant bien dorer des 2 côtés.
On l'arrose pendant la cuisson
de cette marinade,
puis encore au moment de servir.
Très simple et succulent,
une sorte de "poulet laqué" à l'italienne.


Bon dimanche à tous !

samedi 19 mai 2012

"Sale & Pepe" et les autres et repas de printemps...

Après tous ces bons repas italiens,
il est temps d'en proposer aussi à notre tour !
Pour cela,
des idées puisées 
dans les magazines italiens de cuisine
achetés durant les vacances...


Par exemple,
cet "antipasto" 
de jeunes courgettes
cuites "al dente"
et saupoudrées de menthe
et de fleurs de courgettes ciselées.


Ce "carpaccio" de fête
(clin d'oeil au "Harry's Bar")
très garni...
...dans la version
avec billes de mozzarella
mélangées à de la roquette,
disposées sous les fines tranches de viande...


La version préférée de Norma
avec la salade sur les tranches de viande...


Nous aimons le "carpaccio"
richement garni,
qui constitue ainsi un repas complet :
des tomates cerises, des champignons,
de petits artichauts, de la roquette,
des olives "taggiasche",
du céleri,
et de la mozzarella,
dans cette version.
Il ne faut pas oublier un généreux 
filet d'huile d'olive de Ligurie.

Bon weekend à tous !

vendredi 18 mai 2012

Ma dernière séance (14) : les années 70

1978
est encore une année faste
avec :

Mais nous avons préféré
"Les Bronzés"
film de Patrice Leconte,
à l"humour typique de cette fin de décennie...
"...la sortie de ce film a donné accès à un large public à un style d’humour différent, auparavant réservé à ceux qui se déplaçaient dans les cafés-théâtres. Un humour mordant, vachard, sans grande pitié. Le Splendid avait touché là un point précis. Avec Le Père Noël est une Ordure, ils brocarderont des personnages caricaturaux, souvent éloignés de nos réalités quotidiennes. Avec Les Bronzés, la donne est différente : tout le monde a déjà failli gifler un type ressemblant à Clavier. Gérard Jugnot est le sosie du type qui a épousé votre sœur. Et surtout, chacun d’entre nous a connu un Jean-Claude Dusse. Mais attention, on ne se sent pas visés ; Jean-Claude Dusse, c’est les autres." (Lire la suite sur http://www.dvdclassik.com/critique/les-bronzes-leconte) 





Quelques répliques :

"On plaisantait, mes mots on dépassé mes paroles..."

"- J'ai vécu avec une femme, et puis au bout de quarante-huit heures, elle a décidé qu'on se séparerait d'un commun accord. Alors j'ai pas bien supporté.J'ai même essayé de me suicider.
- Comment ça ?
- On est jamais très original dans ces moments là. J'ai mis l'adagio d'Albinoni, j'ai avalé deux tubes de laxatif et puis hop ! J'ai perdu 16 kilos et ma moquette."...

Bonne journée à tous !

jeudi 17 mai 2012

Repas à Genova Nervi

Dernière halte de notre séjour
en Italie : Genova Nervi...
Le temps ne permettait pas 
de manger dehors,
nous avons donc mangé
dans notre "auberge" habituelle...
Un "Grignolino d'Asti"
pour accompagner le repas...


"Una zuppa di verdure primaverili"
(soupe de légumes de printemps)
pour Norma...


Un "échiquier de ravioli aux écrevisses"...


Des "mouchoirs de soie",
grande spécialité de Ligurie....


des escalopes de veau
au jambon cru, en sauce au Taleggio...


Un délicieux repas
pour terminer cette escapade,
bien méritée,
en Italie du Nord...

mardi 15 mai 2012

Escapades gourmandes : Padova (2)

Un 2nd repas à Padoue,
au restaurant "Antenor",
nous a laissé un excellent souvenir.
Il faut se rappeler que, selon la légende,
le Troyen Antenor  (clic clic)
aurait fondé 
la ville de Padoue ;
on y trouve même son tombeau...


Repas savoureux
et à des prix tout à fait normaux...
Une jolie corbeille de pain
pour nous accueillir...


Deux verres de Sauvignon
"della zona"...


Du "culatello di Zibello", fameux,
en entrée...


Des "tagliatelle casalinghe"
aux fleurs de courgettes et aux crevettes
en "primo".


Un verre de rouge
des coteaux de Padoue
pour accompagner...


... de succulentes côtelettes d'agneau...


Un excellent repas
après une journée merveilleuse à Venise

lundi 14 mai 2012

Le long des Zattere...

Une journée à Venise,
sans faire le tour par les Zattere,
est impensable.
Nous avons fait une halte à la Calcina...


Un verre de prosecco
et "una spremuta d'arancia",


un tramezzino...


puis une halte à "Linea d'Ombra"
pour un café...



Une journée merveilleuse
qui s'est terminée par
un "girocittà" inoubliable
dont Norma vous parlera 
dans quelques jours...

dimanche 13 mai 2012

Escapades gourmandes : Padova (1)

Arrêt à Padoue
durant notre petit voyage en Italie !
Une halte que nous adorons,
surtout le centre ville,
et puis on est à 20mn
de Venise en train...


Le temps était splendide,
et après s'être promenés
sur les places du centre,
une halte au "Caffè Pedrocchi"
(l'un des "cafés historiques"
dont nous avons déjà parlé)
s'imposait...


Des manifestations liées à la gastronomie
et à l'environnement
étaient prévues
durant ce 1er week-end de mai.
Cliquer ici.






Le soir,
un repas à "l'Antico Brolo"
qui a l'avantage d'être à 3mn de l'hôtel.



Pour commencer,
une "Julienne d'asparagi all'aceto",
recette que nous avons déjà présentée
il y a quelques jours,
et qui est toujours aussi délicieuse...


Ensuite,
un "Cestino di baccalà mantecato"
sur velouté d'asperges...
La Vénétie est le pays de l'asperge
et célèbre pour ces associations
"di terra e di mare"...


"Una tagliata di manzo"...


et des "Tortelli di casa al Taleggio",
avec encore quelques asperges...


En ce qui concerne la qualité,
"l'Antico Brolo" ne nous a pas déçus...

En revanche,
en ce qui concerne la quantité,
les portions ont fortement diminué
et d'une façon inversement proportionnelle
aux prix !
Nous avons eu un peu l'impression
que l'on se mettait en mode "saison touristique"
et que la convivialité hivernale
avait disparu au profit d'une rentabilité à tout crin.
En outre, une fâcheuse erreur,
certainement involontaire, dans l'addition,
a été le coup de grâce...
Alors que nous avions chaudement recommandé 
cet établissement
dans nos derniers billets,
nous ne le ferions plus maintenant...
Comme on dit en Provence :
"Faut pas me prèndre per un autrè..."

Mais cette légère fausse note
n'a en rien entamé notre enthousiasme
et notre joie d'être en Italie !

Bon dimanche à tous !

samedi 12 mai 2012

Ma dernière séance (13) : les années 70

1977
est encore une année faste :

Pour nous, le choix se portera sur

probablement le meilleur film de Truffaut,
avec 
Charles Denner  dans le rôle de Bertrand Morane,
 Brigitte Fossey (l'éditrice), Nelly Borgeaud, 
Geneviève Fontanel, 
Leslie Caron, Nathalie Baye...
"les jambes de femmes sont des compas qui arpentent 
le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie".

vendredi 11 mai 2012

Halte au Rébenty

Depuis quelques années,
quand nous allons dans les Pyrénées,
le "Rébenty" est devenu
une étape familière et incontournable.
Toujours aussi sympathique et appréciée, 
comme le prouvent les nombreux commentaires 
que vous pouvez lire ici.


Le Sauvignon 2011
y est toujours excellent...


L'amuse-bouche
avec une soupe de tomates
et des bricks au fromage...


Une salade composée
toujours aussi généreuse...


Les cuisses de grenouilles
toujours aussi savoureuses...


Et pour changer un peu,
puisque les patrons sont Belges,
cette savoureuse "carbonade flamande" (clic clic)
cuite à la bière...


Et des frites
que l'on invite à revenir en plus...


Une bonne adresse,
à ne pas manquer !