Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


dimanche 13 mai 2012

Escapades gourmandes : Padova (1)

Arrêt à Padoue
durant notre petit voyage en Italie !
Une halte que nous adorons,
surtout le centre ville,
et puis on est à 20mn
de Venise en train...


Le temps était splendide,
et après s'être promenés
sur les places du centre,
une halte au "Caffè Pedrocchi"
(l'un des "cafés historiques"
dont nous avons déjà parlé)
s'imposait...


Des manifestations liées à la gastronomie
et à l'environnement
étaient prévues
durant ce 1er week-end de mai.
Cliquer ici.






Le soir,
un repas à "l'Antico Brolo"
qui a l'avantage d'être à 3mn de l'hôtel.



Pour commencer,
une "Julienne d'asparagi all'aceto",
recette que nous avons déjà présentée
il y a quelques jours,
et qui est toujours aussi délicieuse...


Ensuite,
un "Cestino di baccalà mantecato"
sur velouté d'asperges...
La Vénétie est le pays de l'asperge
et célèbre pour ces associations
"di terra e di mare"...


"Una tagliata di manzo"...


et des "Tortelli di casa al Taleggio",
avec encore quelques asperges...


En ce qui concerne la qualité,
"l'Antico Brolo" ne nous a pas déçus...

En revanche,
en ce qui concerne la quantité,
les portions ont fortement diminué
et d'une façon inversement proportionnelle
aux prix !
Nous avons eu un peu l'impression
que l'on se mettait en mode "saison touristique"
et que la convivialité hivernale
avait disparu au profit d'une rentabilité à tout crin.
En outre, une fâcheuse erreur,
certainement involontaire, dans l'addition,
a été le coup de grâce...
Alors que nous avions chaudement recommandé 
cet établissement
dans nos derniers billets,
nous ne le ferions plus maintenant...
Comme on dit en Provence :
"Faut pas me prèndre per un autrè..."

Mais cette légère fausse note
n'a en rien entamé notre enthousiasme
et notre joie d'être en Italie !

Bon dimanche à tous !

3 commentaires:

Anne a dit…

Les assiettes sont joliment présentées et leur contenu a l'air appétissant. Le changement de prix est peut-être dû à la crise économique mais si des erreurs s'y ajoutent, cela est bien dommage. Il faut penser à conserver sa clientèle...
En tout cas, Padoue est une ville très agréable, très belle. Comme vous, Alain et moi l'aimons beaucoup.
Bon dimanche!
Anne

Minemine et cie a dit…

Comme maman perdait souvent les choses, dans mon enfance nous l'entendions régulièrement faire appel à Saint-Antoine de Padoue, il faisait pratiquement partie de la famille.

Tant mieux pour ce beau voyage que vous avez fait.

Bon dimanche.

Linda

barbajuan a dit…

De mémoire !!! Siou pas plus fadà qué tu sas. Foou pas mi prendrè per un aoutrè. Siou Mestré Toti et siès par pron fin m'aganta.
Traduction pour les non provençaux :
Je suis pas plus fou que toi. Faut pas me prendre pour un autre. Je suis Maître Toti et je suis pas prêt de me faire reprendre.
Vous avez raison Toti : Rebellion !!!
Amitiés Pagnolesque. Mireille