Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


mardi 8 mai 2012

Ma dernière séance (12) : les années 70

1976
est encore une année faste avec :

Mais le film de l'année reste, pour moi,
"Monsieur Klein" 
de Joseph Losey
Avec : Alain Delon, Jeanne Moreau, Suzanne Flon, 
Michael Lonsdale, Juliet Berto, Massimo Girotti, 
Gérard Jugnot, Jean Bouise, Louis Seigner, 
Michel Aumont, Etienne Chicot. 2h02.




"Robert Klein, Alsacien, la quarantaine, voit dans l'occupation une bonne occasion de s'enrichir. Devant la répression qui s'amplifie, des juifs viennent lui céder à bon prix des tableaux de maîtres et d'autres objets d'art. Alors qu'il vient d'acheter une oeuvre du peintre hollandais Van Ostade, il reçoit, réexpédié, à son nom, le journal " Les Informations juives "qui n'est délivré que sur abonnement.
Robert Klein mène une enquête et découvre qu'un homonyme juif a raturé la première adresse - rue des Abbesses - pour y mettre la sienne. Le fichier de la revue ayant été remis à la police, il devient suspect. Son enquête l'entraîne dans la chambre de son homonyme, puis dans un château proche de Paris. Il rencontre, puis perd, la maîtresse de l'autre Klein et s'enlise dans une quête impossible qui le mènera à être raflé, au Vel d'Hiv', en juillet 1942. Avec 15 000 juifs parisiens, il part pour Auschwitz..." (Cinéclub de Caen)

Vous pourrez lire une très longue
et très complète analyse du film
sur télédoc (dossiers du Cndp)


Bonne journée à tous,
vous retrouverez dès demain
nos recettes !

2 commentaires:

Minemine et cie a dit…

J'aime beaucoup cette chronique parce qu'elle me ramène tellement de bons souvenirs, "Monsieur Klein"
c'est vrai en est un excellent.

Michael Lonsdale, Jean Bouise et
Michel Aumont, dans un même film ! Alain Delon dans une performance où certains réalisateurs peuvent mener certains comédiens en les comprenant mieux qu'ils ne peuvent eux-mêmes se comprendre. Je m'exprime mal mais je me comprends... heureusement....

Merci et bonne journée.

Linda

norma c a dit…

Tu as raison, Linda, Delon est excellent de sobriété cans ce film et tous les "seconds rôles" sont parfaits.
Bonne journée à toi aussi !