Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


mardi 12 juin 2012

Poulet aux oranges et au Campari

J'ai mis "poulet"
dans le titre de la recette,
mais on pourrait utiliser aussi
des magrets de canard
ou des filets de dinde
pour cette recette diététique
et assez esthétique,
où l'on trouve du rouge, du vert
et du blanc...


Elle est très simple à réaliser :
on fait cuire les blancs
ou les magrets,
d'abord au four,
et dans le moins de matière grasse possible.
On les coupe ensuite en tranches
et on les réserve.
On fait revenir des oranges
pelées à vif dans leur jus
et dans 2-3 cuillères à soupe de  Campari
(apéritif amer italien).
On ajoute du romarin
en fin de cuisson, 
il servira pour décorer chaque assiette.
On incorpore alors les tranches
de poulet (ou de canard),
on fait chauffer le tout,
on fait s'imprégner un peu des saveurs
et on sert immédiatement.

Bonne journée à tous !

3 commentaires:

Amartia a dit…

Ah. Un campari sur la Piazza Navone ! J'en rêve....

Michelaise a dit…

le plus dur, c'est de peler les oranges à vif !! si on n'a pas un rémouleur dans le coin pour vous aiguiser vos couteaux...

barbajuan a dit…

Je n'ai jamais personnellement cuisiné au Campari. Je vais tenter avec des aiguillette de canard, ça m'inspire. Merci pour cette belle idée. Mireille