Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


samedi 7 juillet 2012

Chiuso per ferie

Salade de pêches grillées et Terrine de courgettes

Voici donc le dernier message
de la saison,
et pour "marquer le coup"
deux recettes
qui comptent parmi
nos "coups de coeur".

Tout d'abord,
cette "salade de pêches grillées au jambon cru".
Le titre est dans la recette !
Il faut des pêches blanches pas trop mûres
mais bien juteuses,
on les coupe en 2,
on les dénoyaute, 
on les badigeonne
d'huile d'olive
et on les fait cuire au gril
comme des steaks...
On les présente
sur un lit de roquette,
et une petite vinaigrette
 avec du jambon de Parme
(la qualité du jambon 
et la finesse des tranches sont capitales !).


Un peu plus longue à préparer,
mais absolument délicieuse
et pleine de saveurs estivales,
cette "terrine de courgettes à la menthe
et au fromage de chèvre"
(voilà un clin d'oeil à Linda
qui nous a parlé hier soir
des courgettes et du chèvre...)


Les proportions sont pour 6 personnes.
On fait revenir 2 oignons
dans un fond d'huile d'olive,
on ajoute environ 6 courgettes
coupées en rondelles
et on fait cuire le tout environ 15mn.
On laisse refroidir.
On imbibe ensuite de lait
100g de pain de mie sans la croûte
(ou de mie de pain...),
on l'essore 
et on la mélange à 3 oeufs battus,
on sale et on poivre.
On ajoute 1 bouquet de menthe ciselée
et 100g de fromage de chèvre frais,
(une petite tomme suffit),
que l'on émiette.
ou que l'on écrase à la fourchette.
On beurre un moule à cake
(en porcelaine ou en terre, 
qui sera présentable à table,
car la terrine ne se démoule pas)
et on y verse la moitié des courgettes.
On ajoute par dessus 
100g de pousses d'épinards crues,
puis le mélange oeufs-fromage,
et on couvre avec le reste des courgettes.
On fait cuire au bain-marie
1h à 160°.
On laisse refroidir complètement 
la terrine avant de la servir.
Elle est même meilleure le lendemain...


Fromage de chèvre frais du village de Banon
dans les Alpes de Haute Provence...
Le plus adapté à cette préparation...


Voilà !
Bon week-end à tous,
bonnes vacances,
on se retrouve "vers la miaou"
comme on dit au "Kali's Club".
Merci pour tous vos commentaires
et encouragements !

vendredi 6 juillet 2012

Arancini

Ce matin,
notre boucher avait préparé des "arancini".
J'en ai acheté quelques un(e)s...


Les "arancini" (ou "arancine")
sont des spécialités culinaires de Sicile.

Ils se présentent sous la forme d´une boule de riz,
d´un diamètre de 8 à 10 centimètres farcie de ragoût,
de sauce tomate et de petits pois.
Traditionnellement, les "arancini" sont confectionnés
avec le riz restant d'un risotto de la veille.

Le nom vient de leur couleur et de leur forme 
(rappelant celles d´une orange 
"arancia" signifiant orange en italien 
et "arancini" littéralement petites oranges en sicilien). 
Le mot "arancini" est masculin pluriel ; son singulier, peu utilisé, est "arancino". 
Dans la région de Palerme, Agrigente et Trapani on dit "arancine", pluriel du féminin "arancina".

Le commissaire Salvo Montalbano, héros sicilien des romans d'Andrea Camilleri, 
est connu pour apprécier particulièrement les arancini. (Wikipédia)




Bonne soirée à tous !

Cake au fromage, à la tomate et aux olives


Un coup de coeur
pour Norma C !
Un "cake aux tomates
et à la feta"
ou "à la mozzarella"...


La version à la feta est,
à notre avis,
un peu plus sèche.
On mélange 200g de farine,
1 sachet de levure,
4 oeufs,
10cl d'huile d'olive,
10cl de crème fraîche 
pour former une pâte crémeuse...
On y ajoute
2 tomates coupées en petits morceaux,
ou 6 quartiers de tomates séchées
coupés en petits morceaux,
60g de feta environ,
ou 2 boules de mozzarella coupées en morceaux,
et une bonne poignée d'olives dénoyautées...
On verse le tout
dans un moule à cake beurré
(ou huilé),
on dispose sur le dessus des tomates cerises,
et on fait cuire à 200°, 10mn environ
puis à 180°, 30mn.
On laisse refroidir
et on démoule...
(avec précaution...)
Excellent refroidi,
voire le lendemain....


La version tomates séchées
et mozzarella....


Bonne journée à tous...

jeudi 5 juillet 2012

Ma dernière séance (12) : les années 80

1989,
dernière année de cette décennie,
ne nous a pas déçus
avec 
Monsieur Hire, Mes meilleurs copains, 
Gorilles dans la brume, Palombella Rossa, 
Un poisson nommé Wanda, Sexe, mensonges et vidéo".

Nous avons choisi
"La vie et rien d'autre"
de Bertrand Tavernier
Scénario : Jean Cosmos et Bertrand Tavernier
Philippe Noiret : commandant Dellaplane
Sabine Azéma : Irène de Courtil
Pascale Vignal : Alice, François Perrot : Perrin
Maurice Barrier : Mercadot, le sculpteur
Jean-Pol Dubois : André, le chauffeur
Michel Duchaussoy : général Villerieux





"1920, deux ans après la fin de la Première Guerre mondiale, le commandant Dellaplane (Philippe Noiret) est chargé de recenser les soldats disparus. Il rencontrera sur son chemin deux femmes :
Irène, une femme du monde exigeante (Sabine Azéma) arrivant dans sa limousine et cherchant son mari disparu 
et Alice, une jeune femme (Pascale Vignal) cherchant son amoureux.
Pour raisons de déontologie, il s'oppose à sa hiérarchie lorsqu'elle lui ordonne de procéder à la recherche de la dépouille du poilu qui sera le soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe. Bien que troublé par le charme froid d'Irène qui n'arrête pas de croiser sa route, il poursuit sa tâche et va bientôt comprendre pourquoi Alice et elle, après un long parcours à la recherche de leurs hommes, vont se retrouver près d'un tunnel effondré où est enterré un train sanitaire disparu. La vérité va bientôt lui apparaitre…" (Wikipédia)

Une partie du texte choisi en extrait :
« Vous n'avez compris ni mon trouble ni mon silence. Ai-je compris moi-même? J'étais, je suis encore tremblant de mon immense tendresse, et votre véhémence, votre flamme me paralysaient... nuit effrayante dans mon souvenir. Il suffisait que je murmure les trois mots dont vous me lanciez le défi et je me suis tu. Aujourd'hui, je les crie cent fois par jour, de toutes les forces qui me restent, souhaitant qu'ils passent la formidable étendue qui nous sépare: je vous aime, oui, je vous aime, à jamais. »

« C’est la dernière fois que je vous importune avec mes chiffres terribles, mais par comparaison avec le temps mis par les troupes alliées à descendre les Champs Élysées, lors du défilé de la victoire, environ  trois heures, je crois, j’ai calculé que, dans les mêmes conditions de marche et de formation réglementaires, le défilé des pauvres morts de cette inexpiable folie n’aurait pas duré moins de onze jours et onze nuits…Pardonnez-moi cette précision accablante…."


Bonne journée à tous !

mercredi 4 juillet 2012

Sale & Pepe et les autres...

Nous aurions pu donner
comme titre :
"Senza titolo" !
(sans titre)
Voici quelques uns des magazines
qui nous inspirés
ces derniers temps
et dans lesquels 
nous piocherons
quelques bonnes idées
pour la rentrée...


Bonne journée à tous !

mardi 3 juillet 2012

Gazpachos verts (3) : soupe froide de concombre et de crabe

Nous terminons cette série
de "gazpachos" verts
avec cette
"soupe froide de concombre au crabe".


On mixe 2 concombres pelés
avec 150g de chair de crabe en boîte,
(sans "pinces d'or")
1/2 jus de citron,
1 yaourt nature (type "bulgare"),
quelques feuilles de persil,
du sel et du poivre.
On met au frais environ 2h.

Bonne journée à tous
et merci pour tous vos commentaires !

lundi 2 juillet 2012

Gazpacho de betteraves au boursin et Taboulé de melon : 1700 !

1700 messages
aujourd'hui, 
depuis 4 ans et demi !
Une moyenne d'un message par jour...
Ce blog se voulait au départ
"le journal extime"
de nos expériences culinaires,
nous pensons avoir tenu le pari...

Aussi, y aura-t-il 2 recettes
pour commencer la semaine :
tout d'abord,
ce "gazpacho de betteraves au boursin".
On mixe 
  2 ou 3 betteraves cuites et pelées
dans 20cl de bouillon de légumes
avec 
40g de boursin à l'ail
(4 petites portions individuelles).
(Pour les plus anciens, cliquer ici
pour une séquence nostalgie.)
On ajoute un filet de vinaigre balsamique, 
du sel, du poivre
et 2h au réfrigérateur.
C'est prêt...


Ensuite, un "taboulé de melon et de mozzarella"
pour continuer dans les plats d'été.
On fait gonfler 200g de graines de couscous
avec de l'eau salée, de l'huile d'olive
et du jus de citron,
puis on ajoute des billes de melon
(l'équivalent d'un petit melon),
200g de mozzarella,
60g d'olives noires dénoyautées,
quelques feuilles de salade,
quelques tomates cerises,
une poignée de pignons,
quelques feuilles de basilic
et le tout 2h au frigo !

Avant de remuer la salade :


Au sortir du réfrigérateur,
avec les couverts
qui plaisent à Linda !


Bonne semaine à tous !
Nous prendrons des vacances
bien méritées à la fin de la semaine prochaine...

dimanche 1 juillet 2012

Gazpachos verts (2) : crème de fèves et soupe froide de courgettes au chèvre

Suite 
de nos "gazpachos" verts,
avec cette "crème de fèves",
que l'on pourrait presque nommer
un "hoummos de fèves"
(ou "houmous", de l'arabe الحمص).
On mixe 500g fèves cuites et pelées
(les surgelées sont parfaites
et pas chères),
 1/2 gousse d'ail,
et un peu de thym,
dans 10cl d'huile d'olive
et le jus d'un citron.
On peut ajouter 
2 càs de "tahina"
(une pâte de sésame,
onctueuse et grasse)
ou une pointe de tabasco
ou du "peperoncino" en poudre
pour les amateurs...
On réserve au frais
au moins 2h,
bien couvert.


Plus proche
du vrai "gazpacho",
cette soupe froide de courgettes au chèvre
sera parfaite 
pour les soirs d'été étouffants...
On fait revenir 6 courgettes 
coupées en rondelles
et 2 échalotes émincées
dans un fond d'huile d'olive.
On mixe le tout avec 1 louche
de bouillon de légumes,
quelques feuilles de marjolaine,
200g de fromage de chèvre frais,
une pincée de paprika,
de façon à obtenir une soupe dense.
On réserve au moins 2h au frais.
On peut servir la soupe
avec des croûtons de pain rissolés.


Bon dimanche à tous !