Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


dimanche 23 septembre 2012

Fêtons l'automne !

Aujourd'hui,
premier jour de l'automne
et 1er Vendémiaire
qui tire son nom
"des vendanges qui ont lieu de septembre en octobre".


Nous avions des amis,
hier, "per pranzo",
et nous avons pu manger à midi 
sur la terrasse ...

Nous avions prévu des classiques :
"le gazpacho vert" de courgettes
présenté le 29 juin
(des courgettes, un poivron vert,
un concombre, une tomate verte,
de la ciboulette, de lamie de pain,
de l'huile d'olive
et un filet de "brodo"
pour rectifier...)


Des tripes à la sauce tomate
servies avec du riz "venere".
Une recette très simple :
on fait un roux d'oignons
puis du vin rouge
et du coulis de tomates,
quelques herbes pour aromatiser,
on ajoute les tripes
et on laisse réduire longuement...


Nous avions plusieurs choses
à fêter
avec nos amis,
donc, 
nous avons commencé
avec cet excellent Sancerre...


et poursuivi
sur ce très très bon Haut-Médoc...


"And the last but not the least" :
une splendide "fregolata" de Vénétie
réalisée par Norma,
qui a grandement secondé Toti,
un peu débordé
par une semaine chargée...


I N G R E D I E N T S
pour 4 personnes
250g de farine 
75g de sucre en poudre
25cl de crème fraîche
20g de beurre
1 pincée de sel



Mélanger la farine, le sucre et le sel.
Beurrer un moule plat et assez grand.
Préchauffer le four à 150°.
Confectionner de petits grumeaux de pâte obtenus
en se trempant les doigts dans la crème fraîche
et en prélevant de petites quantités de farine.
Disposer ces petites boules de pâte au fur et à mesure
dans le plat jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de farine.
(Cette opération peut être un peu longue,
compter environ 30 à 40mn...)
Les répartir sur le plat sans les aplatir.
L’aspect ne doit pas être uniforme.
Il est conseillé de ne travailler la farine que d’une main
et de s’aider d’une spatule, de l’autre main,
pour faire tomber les grumeaux.
Faire cuire 50 minutes environ
jusqu’à ce que la surface ait pris une belle couleur dorée.
Démouler et laisser refroidir.
La « fregolata » peut se conserver plusieurs jours.

Bonne journée,
passez une belle première journée  d'automne
et à la semaine prochaine
pour notre menu interactif !

4 commentaires:

Gine a dit…

Un vrai festin pour les amis! J'aurais tout aimé - ce qui est rare chez moi! Les tripes annoncent le retour de l'automne, et ce matin est le premier matin brouillard pour fêter l'automne, justement. Bon dimanche.

Anne a dit…

Vos amis ont dû se régaler avec ce menu aussi beau que bon. Merci de nous en donner la recette. Je trouve le riz superbe et le dessert me semble délicieux. A essayer! Bon weekend!

Mireille a dit…

Miam les tripes !!! C'est un très beau repas qui effectivement nous annonce l'automne.
Ce dessert, je n'ai jamais osé le tenter car je les rate pratiquement tous. Mais je l'aime tellement que je vais le faire. A voir!!!!
Bonne soirée

Sothy a dit…

Il y a des tripes, j'arrive, je cours, je vole; j'aurais pris un Sancerre rouge au fait!