Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


vendredi 7 septembre 2012

Salade de fèves aux tomates séchées et rougets aux deux tomates

Nous revoilà,
pour notre rendez-vous
de la fin de semaine !

Demain, nous vous présenterons
les 3 recettes à base de tomates séchées
choisies par Amartia, Mireille,
Anne et Linda.

Nous vous parlerons aujourd'hui
d'une recette très facile,
"un piatto veramente semplice e veloce 
da cucinare ma davvero gustoso e profumato"
comme dirait l'ami Max.
Il s'agit d'une salade de fèves,
de tomates séchées et de mozzarella,
qui nous vient de "La Cucina del Corriere".
La recette est dans le titre...
Nous avons mélangé
des fèves pelées surgelées
et cuites, 
avec des morceaux de mozzarella
et quelques pétales de tomates séchées
coupés en petits morceaux.
On ajoute un filet d'huile d'olive
et de jus de citron.
On peut ajouter
quelques feuilles de salade,
de la mâche par exemple,
et voilà une entrée 
vraiment délicieuse !


Ensuite, un "secondo"
(des rougets aux deux tomates"),
qui promettait beaucoup
sur le papier,
mais qui nous a un peu déçus.
Pour une fois,
nous présenterons
une recette
qui ne nous a pas vraiment convaincus...
Cela change un peu,
car je pense, en outre,
 qu'il ne faudrait pas grand-chose
pour la transformer
 en une quasi réussite...
J'avais prévu de faire
"una ricetta filmata",
vous y avez donc droit...

Les ingrédients tout d'abord,
des tomates jaunes et rouges
et de la mozzarella...


Première suggestion de modification :
l'utilisation de mozzarella.
J'ai suivi les quantités indiquées,
et elles ne sont pas adaptées,
une seule boule aurait largement suffi, 
d'autre part, c'est un fromage
trop liquide, trop aqueux
à la cuisson,
il conviendrait de la remplacer
par de la "scamorza" et du "cacetto",
qui vont moins "faire de l'eau"...
Un fromage frais de chèvre
conviendrait peut-être également,
mais serait moins italien...


On alterne donc les tranches 
de tomates dans un plat,
(on peut aussi utiliser 
des plats individuels,
mais transparents...)
en insérant des tranches de mozzarella...


On place de petites branches de thym
par dessus,
puis on pose les filets de rougets,
et on fait cuire le tout
environ 15mn,
le temps que la mozzarella fonde...



Je pense qu'il faut utiliser moins de rougets 
que ne l'indique la recette,
quitte à en couper un en lanières,
et qu'il faut faire cuire
le plat plus longtemps,
peut-être 20mn...
Le résultat n'était pas vilain,
mais la mozzarella avait rendu trop de liquide
et les rougets étaient à peine cuits.


Je pense que l'on doit pouvoir
améliorer la recette originale,
si quelques courageux
veulent tenter le coup, 
je crois que les quelques remarques 
que j'ai faites devraient y contribuer...

On s'est consolés
avec cet excellent "Sancerre"...


Bonne journée,
à demain !

6 commentaires:

Mireille a dit…

Cette salade m'a l'air délicieuse. Pour le rouget je pense que tu as tout dis. Tous les ingrédients sont humides. Peut-être aussi, bien faire dégorger les tomates et les faire légèrement poêlées. Et ton idée d'associer la scamorza au cacetto est je pense une bonne alternative. Par contre à mon humble avis un filet d'huile d'olives aurait aidé la cuisson. Il faut certainement un four très chaud et les 5 dernières minutes (bon sang mais c'est bien sûr!!) sous le grill peut-être. Mais le lot de consolation était à la hauteur. Bises et amitiés. Bonne journée et à demain

Totirakapon a dit…

L'huile d'olive était implicite, comme le sel et le poivre.
Je crois que certaines recettes ont vraiment besoin d'un TP et certaines se plantent complètement sur les temps de cuisson (je l'ai fréquemment remarqué pour les recettes de magazines italiens...)
Merci, à demain...

Amartia a dit…

Eh oui, ça nous arrive à tous de trouver une recette alléchante sur le papier et d'être ensuite déçus ou de devoir la modifier en cours de route. Je ne suis pas sûre d'avoir envie de l'essayer car le mélange poisson et mozzarella ne me tente pas trop.
Est-ce que tu as la recette de la sole au parmesan ? J'avais dégusté ce plat en Sardaigne, il y a bien longtemps.

Totirakapon a dit…

J'ai une recette de filets de soles avec du parmesan : voilà le lien où tu peux la trouver http://manimpasta.blogspot.fr/2009/09/sogliola-alla-parmigiana.html

ou une vidéo avec des "involtini" :
http://video.repubblica.it/cucina/ricette/pesce-e-crostacei/involtini-di-sogliola-al-parmigiano-e-uva-bianca/97292/95674

Bonne journée !

☆•.¸.Mildred.¸.•☆ a dit…

Ça m'a l'air bien bon tout ça!
Quand j'étais gosse, mon père cultivait des fèves dans le jardin et on en mangeait souvent!
Mais depuis que je vis en France, et surtout en Lorraine, où ce n'est pas un légume que l'on trouve facilement dans les magasins, je n'ai pas le souvenir d'en avoir mangé!
Maintenant je saurai qu'on peut les trouver surgelées! Merci pour ta recette, elle me tente bien;o)

Amartia a dit…

Merci pour les liens.