Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


dimanche 30 septembre 2012

Sapori d'autunno : la soupe au pistou

 Nous retrouvons 
toujours avec plaisir
la soupe au pistou,
un des grands coups de coeur
du mois de septembre.
Celle réalisée la semaine dernière
faisait partie des grands crus,
tout était parfait,
d'après Norma...


Comme le rappelle J-P Reboul,
à la page 58,
de sa "Cuisinière provençale",
cette soupe est d'origine génoise.
En principe,
on fait cuire 500g de haricots verts plats, (clic clic),
3 ou 4 pommes de terre émincées
et 2 tomates épluchées et hachées.
On ajoute en fin de cuisson 
"1/2 litre de gros vermicelle" (sic)
et enfin
"le pistou"
(une déformation de l'italien "pesto")
3 ou 4 gousses d'ail pilé
avec une branche de basilic
et 3 ou 4  cuillerées à bouche d'huile d'olive,
"en tournant comme former un aioli clair...".
Cette préparation est ajoutée
en fin de cuisson
avec une poignée de fromage râpé.
Nous suivons à peu près cette recette
en ajoutant des haricots coco (borlotti)
et des courgettes à la soupe.
Nous n'aimons pas les pâtes
ou autres vermicelles dans la soupe
donc, la nôtre est sans pâtes.....

"Sale et Pepe"
et tous les autres sont arrivés hier !


Voilà de quoi
travailler durant cette automne !
Et dès demain, vous aurez déjà
quelques recettes
à choisir
pour la semaine prochaine.

Bon dimanche à tous !

4 commentaires:

Anne a dit…

C'est grâce à vous que j'ai découvert le fameux petit livre jaune comme le soleil de la cuisine provençale.
Bon dimanche!

Totirakapon a dit…

"La Cuisinière Provençale" de Reboul continue donc à faire des adeptes !
Merci, Anne et bon dimanche !

Mireille a dit…

La première de l'année sera pour nous la semaine prochaine. Il était temps, Antoine me menaçait de divorce.
Reboul fut la bible de mon père et il a fallu que j'en reprenne un car le sien part en poussière.
Pour nous aussi c'est sans pâtes, avec courgettes et borlotti où des "fagioli stregoni Piemontesi" une autre variété très bonne.
A demain pour le choix des recettes.
Bonne soirée.

Michelaise a dit…

J'en ai fait tout l'été, pour épuiser mes tomates... Pour les légumes, peu importe pourvu qu'ils soient d'été. Mais par contre pour les pâtes, pas des vermicelles, mais plutôt des coudes rayés, ou si on le temps de grosses conchiglie : dans les deux cas, à faire cuire à part et à rajouter à la fin dans la soupe : c'est délicieux, les légumes vont se nicher au creux de la coquille. Cela a le mérite de faire un "plat complet" !
Pour ma dernière en date, je n'avais pas cocos, j'ai mis des fèves pelées. Pas vraiment meilleur mais pas mal.