Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


lundi 18 février 2013

Films et chansons (12) : "Volare"


Pour terminer cette séquence
de la rubrique,
un petit air d'Italie avec
"Volare"...(clic clic)

Chanson de 1958 qui a traversé le temps
en de multiples adaptations, 
très éloignées les unes des autres.
D'Adriano Celentano à Franck Zappa,
en passant par Pavarotti
et Petula Clark !
On l'entend dans le film Don Camillo en Russie 
(Luigi Comencini - 1965),
 reprise en cœur par la population lui disant au revoir 
et dans la comédie musicale Nel blu dipunto di blu 
(Piero Tellini - 1958). 
Elle apparaît en France sous le titre "Dans le bleu du ciel bleu" 
et elle est interprétée par Dalida 
(elle la reprendra quelques années 
plus tard dans une version disco).
 En 1989, elle revient dans la comédie 
Vanille fraise (Gérard Oury) 
dans une version signée par les Gipsy Kings
(sans Chico)...
Je vous ai mis aussi cette version
avec celle plus récente de Laura Pausini
et Eros Ramazzoti...




 

  A très bientôt !

dimanche 17 février 2013

Repas de fêtes (suite) : "Filetti di branzino al salmoriglio con puré di ceci e crema di broccoli"


Nous arrêtons les publications
 une quinzaine de jours
pour cause de travaux
et de vacances...
Nous terminons sur un coup de coeur
avec ces "filets de loup
en salmoriglio,
purée de pois chiches
et crème de broccoli"....



La purée de pois chiches
est une "passatina",
c'est-à-dire des pois chiches
cuits mixés avec un soupçon d'ail,
du sel, de l'huile d'olive,
un filet de jus de citron
et un peu d'écorce de citron...
On les réchauffera au dernier moment
avant de servir...

Le "salmoriglio"
est obtenu en émulsifiant
de l'huile d'olive
et du jus d'orange
et en ajoutant 1/2 gousse d'ail
et du romarin haché...
La sauce sera versée
sur les filets à peine levés...

Pour la crème de broccoli,
nous avons opté pour la simplicité
avec la purée de broccoli
"de l'homme de Picardie".
Mais on peut aussi faire blanchir
quelques broccoli,
et les mixer avec de l'ail et du romarin encore
et ajouter un soupçon de bouillon 
pour avoir la consistance désirée...

On fait cuire ensuite le loup au four
(la recette originale
prévoit de passer au four  5mn seulement
les filets de loups 
et de les servir en "carpaccio tiède"...)
et on dresse les assiettes :
les filets de loup
arrosés de salmoriglio,
un peu de crème de broccoli
pour décorer,
et la "passatina" de pois chiches
en accompagnement !

Un repas de fêtes
très diététique
pour le 15 février !

Bonne journée à tous
et à très bientôt !

samedi 16 février 2013

"Nella mente di Dio...."


J'avais promis de vous parler de livre,
de Niki Segnit,
traduit de l'anglais...
L'expression en titre de l'article,
et en italien,
vient d'un texte de John Lanchester :
" l'agneau et les abricots constituent une combinaison
non pas simplement fondée sur la complémentarité
des ingrédients,
mais revoyant au monde supérieur
des évidences incontournables,
comme si pareil goût ne pouvait exister
que dans l'esprit de Dieu..."
Le prix du plaisir, Seuil, 1997.


Niki Segnit
a réparti les saveurs dans des catégories,
dans des familles similaires,
comme "Torréfiée,
carnée, fromagère, moutardée, épicée, 
boisée, fruitée fraîche, agrume..."
puis nous propose pour chacune 
des grandes familles,
les aliments qu'elle y a répertoriés,
d'une façon très subjective, bien sûr...
Prenons  la famille "Torréfiée"
et appelons les cousins "Chocolat, café et cacahuète"...
Elle nous propose alors,
quelques associations, certaines évidentes,
avec tous les fruits secs notamment,
mais aussi, d'autres, parfois surprenantes
comme "Chocolat et fromage de chèvre", 
chocolat-piment ou chocolat-tomate...
J'ai vu, il y a peu,
une recette de noix de Saint-Jacques poêlées
et servies avec un filet de sauce
au chocolat amer...
Je n'ai pas lu tout le livre,
qui est fait pour être feuilleté,
mais les associations proposées
semblent très savoureuses
et intéressantes,
on ne trouve pas de sardines au chocolat
avec des fraises à l'ail,
quoi que...
il faudrait goûter....

Si des aliments vous intéressent,
n'hésitez pas à me le faire savoir
 et je vous ferai part 
de ses propositions d'associations....

Bon week-end à tous !

vendredi 15 février 2013

Repas de fêtes (1)


Un repas de fêtes 
pour la St-Valentin !...

La terrine de poireaux
aux morilles s'imposait !


J'ai déjà indiqué la recette,
il y a peu,
on alterne des couches de poireaux
et des morilles revenues à l'ail et au persil,
et on laisse reposer 12h au réfrigérateur...



Bonne soirée à tous !

Velouté d'artichauts au safran et quelques sushis


Nous voulions faire
un repas rapide 
l'autre soir,
et nous avons profité
de l'ouverture d'un magasin vendant
des sushis (clic clic)
dans notre quartier,
pour en acheter un petit assortiment
et ainsi nous souvenir
de ceux que nous avions mangés à Londres...

Nous ne sommes pas des fans
de cette mode 
(voir l'article de Wiki...)
mais on peut dire que l'expérience
a été très agréable...

Pour commencer le repas,
nous sommes restés en Méditerranée,
avec un clin d'oeil à Amartia
pour ce velouté d'artichauts au safran.
On fait revenir 5 ou 6 coeurs d'artichauts
avec quelques échalotes
et de l'ail,
puis on ajoute 50cl de bouillon de légumes,
on fait cuire 30mn à couvert,
on ajoute alors le safran
(2 doses)
et 10 cl de crème fraîche 
puis on mixe le tout...
On peut ajouter du bouillon
pour avoir une consistance
moins épaisse.


Un assortiment de "maki"
et de "nigiri",
excellents,
pour compléter
cette délicieuse entrée...
















Bonne journée  à tous !

mercredi 13 février 2013

Un restaurant sur l'eau...

Et il n'est pas à Venise,
mais sur le Vieux-Port
à Marseille...
C'est "le Marseillois" (clic clic)
et je vous invite 
à faire la promenade virtuelle
qu'il vous propose sur le site...




















Ce week-end,
il faisait trop froid
pour une escapade gourmande,
mais nous l'avons programmée
pour les premiers beaux jours....

lundi 11 février 2013

Films et chansons (11) : "Retour vers le futur 1"

Aujourd'hui,
pour commencer la semaine, ce sera 
"Johnny B. Good"
de Chuck Berry...

Tout le monde sait que,
dans le film,
 Marty McFly interprète ce titre en 1955, 
dans le lycée de ses parents, à la « Féerie dansante des sirènes ». 
Marvin Berry, un membre du groupe de musique 
chargé d'animer la fête,
 téléphone à son cousin, un certain "Chuck",
 pour lui faire part de cette découverte musicale.
La chanson a été aussi utilisée
dans "Le Péril jeune"
de Klapisch en 1994,
et probablement dans bien d'autres...







Comme nous le rappelle Wikipedia, le film n'a pas connu que de bonnes critiques, à sa sortie....

« Cette mouture comédie S.F.-pop-corn a beau avoir battu des records d'entrées aux États-Unis, elle a beau être un pur produit de l'école Spielberg-Zemeckis, on a bien du mal à y voir autre chose qu'une exploitation facile de l'imagerie rock'n'roll et (encore) une glorification un peu bêta de l'Amérique, une ! »
— Stella Molitor, Première

« On accepte ou non, on vibre ou non à cette charge démente concoctée par ces purs cinglés de cinéma que sont ceux de la bande à Spielberg, le producteur du film. Ne projetons pas notre moralisme sur ce conte déchaîné franchement drôle, témoignage paroxystique d'une société qui ne doute de rien. »
— Louis Marcorelles, Le Monde

« Un exploit enchanteur qui s'accompagne aussi d'un retour aux fifties, très habile, à une ancienne fureur de vivre qui fait rêver aujourd'hui, sans oublier l'hommage au rock et à ses pionniers. [...] Il faut donc saluer l'intelligence des prouesses de la mise en scène, qui ne se résume pas aux effets techniques, aux trucages époustouflants, mais réussit le mariage du style futuriste et rétro comme au temps fabuleux des surréalistes. »
— Anne de Gasperi, Le Quotidien de Paris

« Back to the future, dites-vous ? On a plutôt envie de dire No Future. Pour l'instant, entre la guimauve faussement nostalgique et l'hémoglobine communiste, vous n'avez que l'embarras du choix. »
— M.P., Le Matin

« [...] un des plus consternants navets qu'ait produit la bande à Spielberg... [...] Retour vers le futur est le ramassis d'images le plus inoffensif que l'Amérique nous ait envoyé depuis des années. Quant à Bob Zemeckis, son amour des mouvements d'appareils pour rien, son manque de temps absolu dans la direction d'acteurs, sa conception hystérique de la mise en scène en font d'ores et déjà le prétendant idéal de Tavernier américain. »
— L.S., Libération

« Retour vers le futur, spectacle agréable et délassant, risque, avec le temps, de devenir un film de référence. »
— Robert Chazal, France Soir

Sur ce,
bonne semaine à tous !

dimanche 10 février 2013

"Gamberi con caponatina di zucca"

Ces crevettes
en "petite caponata de courge"
nous viennent du magazine
"Sale e Pepe" de janvier.

Notre poissonnier "di fiducia"
avait hier de très belles crevettes sauvages
et le légumier d'à côté,
non moins "di fiducia",
avait tous les légumes
dont nous avions besoin...
Donc, ni une ni deux,
nous avons décidé de faire ce plat,
ce qui nous a bien réchauffés,
car le mistral souffle à nouveau
en tempête....


La recette est très facile :
on coupe en très petits morceaux
100g de courge,1 pomme de terre,
100g de carotte, 100g de céleri,
et on fait revenir le tout,
avec une feuille de sauge
ou de laurier,
dans un fond d'huile d'olive
pendant 15 à 20mn.

Pendant ce temps,
on fait revenir
quelques crevettes
(crues, si possible)
dans un fond d'ail et d'huile d'olive
et on les réserve.

On ajoute ensuite
aux légumes
quelques pignons,
et des raisins secs...
On laisse cuire 5mn de plus
on ajoute les crevettes,
on laisse chauffer
quelques instants,
et on sert saupoudré de grains de sésame.

C'est prêt !
Les légumes, seuls, peuvent constituer
un excellent "contorno" d'hiver...

Bonne journée à tous !

samedi 9 février 2013

Rencontres Gourmandes, tome VI : l'Emilie-Romagne

Voilà,
notre sixième volume
des "Rencontres Gourmandes"
est prêt !

Cela fait presque deux mois,
et nous n'avons pas eu le temps
d'en faire vraiment la publicité !
Environ 70 recettes
(cliquer sur les images
 pour les agrandir),
toutes expérimentées
ou goûtées sur place...



Pour tous ceux
et toutes celles
qui seraient intéressés,
prévoir environ 15 jours
de délai de livraison
(il y a les vacances)...
et passer commande
à
kalinorma@gmail.com

Bonne journée à tous...

vendredi 8 février 2013

Crêpes au sarrasin aux artichauts, aux épinards et aux échalotes...

Comme promis,
nos crêpes fourrées
avec ce "contorno" de légumes :
on a fait revenir de petits artichauts violets
et des échalotes....
et, en fin de cuisson,
on ajoute des épinards en branches...


L'association épinards-artichauts
est très plaisante...


Nous reparlerons ces jours-ci
"d'abbinamenti"...

Bonne journée à tous...

mercredi 6 février 2013

"Sale & Pepe" e tutti quanti

La production de Janvier
est un peu maigre...

On déplore, semble-t-il,
la disparition de l'excellent
"La Cucina del Corriere",
qui n'aura pas dépassé 
le numéro 38...
Presque 3 ans et demi
de pur régal culinaire,
mais il était en sursis depuis plus d'un an
et il n'aura pas passé l'hiver...


L a publication
"in CUCIN@"
nous présente les plus belles
recettes de blogueuses italiennes amies,
comme "Qualcosa di rosso" :
http://www.qualcosadirosso.com/
ou "Una finestra di fronte"
http://unafinestradifronte.blogspot.fr/
et plusieurs autres
qu'il faut que je découvre...

Bonne journée à tous !

lundi 4 février 2013

Films et chansons (10) : "La Paloma"


Parmi les innombrables films
dans lesquels cette chanson
a été reprise,
souvenons-nous de 
"Mortelle randonnée".

C'est un film réalisé par Claude Miller, sorti sur les écrans le 9 mars 1983. Il raconte le périple d'un détective qui suit à travers l'Europe une jeune femme.
Las, comme usé par la vie, Beauvoir, (Michel Serrault) surnommé « l'Œil » par la pègre, travaille dans l'agence de détectives de Madame Schmitt-Boulanger. Des années auparavant, il avait une vie de famille et une petite fille prénommée Marie ; mais sa femme l'a quitté, emmenant avec elle leur fille qu'il n'a jamais revue et dont il ne conserve qu'une vieille photo de petite écolière. À l'occasion d'une enquête, il croise la route de Catherine Leiris, (Isabelle Adjani) jeune femme instable d'une vingtaine d'années qui assassine et dévalise des hommes fortunés. Plutôt que de la dénoncer, « l'Œil » décide de la protéger et il va la suivre dans son périple meurtrier, de Monte-Carlo jusqu'à Biarritz, de l’hôtel Métropole de Bruxelles jusqu'à Rome, de l'hôtel Brenner de Baden-Baden jusqu'au Miami Fast Food en Seine-Saint-Denis...
(Wikipedia) 
"La Paloma" est la chanson fétiche
de la "serial killer"...




"La Paloma" (La colombe) est une chanson composée 
par l'espagnol Sebastián Iradier vers 1863 après une visite à Cuba
 (alors colonie espagnole), 
deux ans avant de mourir en Espagne.
Cette chanson est avant tout caractérisée par son rythme, celui de la habanera.
La chanson aurait été enregistrée plus de 2000 fois. 
Vous trouverez ici, les paroles en Espagnol et en Français..

Bonne semaine à tous !

dimanche 3 février 2013

Gratin de courgettes et d'asperges au parmesan

La photo de ces 
"mazzetti di asparagi al gratin"
de "La Cucina Italiana"
de janvier
nous avait bien plu...


Aussitôt dit,
aussitôt fait...
On fait blanchir
2 bouquets de pointes d'asperges
que l'on coupe ensuite en 2.
Et on enroule autour
des courgettes coupées en lamelles
et passées au gril.
De façon à former
les "mazzetti"
(en italien des bouquets,
mais ici on parlerait plutôt de "fagotins"...)


Pendant la cuisson des légumes,
on prépare une sauce
en faisant chauffer 10cl de vin blanc sec,
qu'on laisse réduire de moitié,
puis on l'ajoute à 3 jaunes d'oeuf,
que l'on chauffe au bain-marie
en les battant,
et environ 10cl de crème fraîche allégée.
(On peut la remplacer par du beurre fondu,
mais c'est plus calorique...)
On verse cette sauce
sur les légumes
et on saupoudre de parmesan râpé...


On passe 15mn
au four à 180°,
le temps de gratiner le dessus
et c'est prêt !


Une recette délicieuse
et très diététique,
même si les légumes ne sont pas vraiment de saison !

Bon dimanche à tous !

samedi 2 février 2013

"Verdure in crespelle saracene" : crêpes au sarrasin aux légumes


C'est la Chandeleur, non ?
Comme nous ne sommes pas très fans
de desserts,
nous avons fait des crêpes salées...
(vendues chez mon boulanger "di fiducia")
mais pour celles et ceux
qui seraient tentés,
on trouve la recette ici...

Une recette trouvée
dans "La Cucina Italiana" de février,
et un peu arrangée
à la mode Toti...
Nous avions présenté 
il y a peu,
un "contorno"
à base de
 broccoli, champignons et tomates séchées.
Nous avons repris ce mélange,
en ajoutant quelques rondelles de poireaux,
pour fourrer les crêpes au sarrasin...


La recette originale
associe des épinards, des artichauts
et des échalotes...

Si je trouve, demain, des artichauts corrects
chez mon légumier préféré,
nous tenterons de nouveau
la recette en suivant
les consignes de "La Cucina"...

Bonne journée à tous...

vendredi 1 février 2013

"Altanella" et "Corte Sconta" : deux bonnes adresses


Malheureusement,
nous n'avons pas pu aller nous restaurer
dans ces deux bons restaurants,
car le 1er était "chiuso per ferie"
et le 2nd fermé le soir
où nous comptions réserver...
On se contentera donc de quelques photos...

Une vue du rio
qui traverse l'île de la Giudecca...


avec au milieu,
la terrasse du restaurant
où l'on peut manger
l'été...
Nous nous rappelons avec émotion
d'une "insalata di polipetti" fameuse...


Le même rio au début du XX° siècle...
la terrasse est déjà là....



La rue où se trouve "Altanella"...





Du côté de l'Arsenal,
une autre très bonne adresse...


Et je vous laisse rêver
devant la carte...




Bonne journée à tous !