Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


mardi 30 avril 2013

Repas sous le signe du vert...


Le printemps a encore un peu de mal
à s'installer chez nous,
et il pleut sans discontinuer
 depuis vendredi dernier...
Aussi, quelques recettes de saison
ne nous feront pas de mal...

Ces asperges
au jus d'orange et au laurier,
pour commencer...


Ce cake au pesto,
 pour continuer...
(pour la pâte :
200g de farine, 1 sachet de levure,
3 oeufs, 10cl d'huile d'olive,
10cl de crème fraîche,
on ajoute ensuite du "pesto" 
et quelques olives)


Et enfin,
pour terminer
un risotto à l'huile piquante de rucola...
On ébouillante rapidement 200g de roquette
avec de l'ail haché,
puis on égoutte le tout,
on le mixe dans de l'huile d'olive,
on passe le mélange au chinois
pour recueillir une huile parfumée
que l'on incorporera au risotto en fin de cuisson...


Bonne journée à tous !

lundi 29 avril 2013

Quelques provisions de bouche...

Quelques unes des bonnes choses
achetées durant notre séjour en Toscane...
De l'huile d'olive,
des "cantucci di Siena",
des "biscotti di Prato" (très semblables),
encore de l'huile d'olive, du "vin santo",
du "panforte" ou "panpepato",
des "sauvines"
(gelées à base de vin
 ou de vinaigre balsamique),
de la crème de vinaigre balsamique,
des "ricciarelli"...


Le "vin santo"
est un vin de dessert
que l'on produit dans toute la Toscane,
à partir de cépages blancs 
de trebbiano ou de malvasia...
Une fois récoltés, on les laisse dessécher lentement,
puis on les passe au pressoir
et la petite quantité de jus de raisin
est placée dans des tonneaux de 50l.
On le laisse alors vieillir lentement,
pendant plusieurs années...
Le "vin santo" est doux,
mais peu sucré,
comme un sherry
ou un "vin jaune"...
On le boit à la fin du repas
avec les "cantucci alla mandorla"...


Les spécialités de Sienne
sont essentiellement des desserts :
nous avons déjà évoqué les "cantucci"
et voici le "panforte":
 Le « panforte », comme le « panpepato » (pain poivré),
 est un dessert traditionnel de Noël. 
Son origine est très ancienne : 
les premiers témoignages écrits remontent à l'an mille. 
À cette époque, on l'appelait pain de Noël, 
pain aromatique ou « pain pepatus »
La préparation était demandée aux pharmaciens de l'époque, 
les « speziali », et était uniquement destinée aux nobles,
 aux riches et au clergé, parce qu'elle contenait
 des fruits confits (orange, cédrat et melon), 
des amandes et des épices extrêmement coûteuses à l’époque. 
Au cours de l'Histoire, la recette ne subit pas de modifications substantielles 
et ses ingrédients restèrent plus ou moins les mêmes, jusqu'en 1879, 
année où Marguerite de Savoie (reine d'Italie) se rendit en visite à Sienne.
Pour l'occasion, un « speziale » prépara un « panforte » sans melon confit 
et couvert de sucre vanillé, saupoudré de poivre noir. 
Les habitants de Sienne offrirent à la reine ce « panforte Margherita », 
nom sous lequel ce « panforte » blanc, plus délicat, 
est encore aujourd'hui connu et commercialisé.




Mais il y a aussi les délicieux "ricciarelli"
à la pâte d'amandes,


et les "cavalucci"
(une variante du "panforte")
au bon goût de cannelle
et de fruits confits...


et évidemment,
la sélection du mois
des magazines de cuisine...



dimanche 28 avril 2013

La meilleure huile d'olive du monde...

Nous voici
de retour de notre voyage
en Toscane,
et plus particulièrement 
à Sienne...


Sur les conseils du serveur
d'un restaurant,
nous sommes allés acheter
quelques bouteilles
d'huile d'olive
au domaine "San Felice". (clic clic)
Ce splendide établissement
de la chaîne "Relais et Châteaux"
est installé dans un hameau,
totalement transformé en hôtel : 
chaque petite maison restaurée
abritant plusieurs chambres...
Les prix sont à l'avenant...
Ils produisent un excellent "Chianti" 
et surtout une huile d'olive 
"da morire"...
Comme nous le disait le serveur,
"La meilleure huile d'olive du monde est toscane,
la meilleure huile toscane se fait à Sienne,
et la meilleure huile de Sienne se fait à San Felice..."
Raisonnement imparable...


L'entrée du "Borgo"...


Quelques photos
prises rapidement
car nous avons subi
une violente (mais très courte)
averse de grêle
en arrivant à Borgo San Felice...




Nous allons la consommer
avec modération,
mais sans prendre le risque qu'elle s'évente !...


Bonne journée à tous !

lundi 15 avril 2013

Un repas de printemps à Cassis

Pour fêter le printemps
et le premier jour des vacances,
un repas chez nos amis,
Alain et Mireille,
à Cassis...

Repas italien,
"evidentemente",
pour ces grands connaisseurs
de l'Italie
et de sa cuisine...

"Sformatino di carciofi
e ricotta"
sur un lit de "rucola, bresaola
e parmigiano"...



"Lasagne agli asparagi selvaggi"




Un "Vin Santo"
pour accompagner le dessert...


Un splendide et très léger
 "tiramisù al limoncello",
avec de vrais "Pavesini" !



Un splendide repas 
sur lequel nous allons nous quitter
pour une quinzaine de jours !
Une pause s'impose
ainsi qu' un séjour en Italie...

A très bientôt !

dimanche 14 avril 2013

Mille-feuilles betteraves et orange et "nuggets" de poulet aux noix de cajou et pistaches

Ce mille-feuilles est toujours 
rafraîchissant en salade...


Et voici la version en "nuggets"
de saumon pané
aux noix de cajou et pistaches...
Mon vieux mixer m'a un peu trahi
et je n'ai pas pu réaliser
une panure aussi fine que désirée.


Mais le résultat est délicieux...


Bonne journée à tous...

samedi 13 avril 2013

Carpaccio chaud "in salsa saporita" et Poulet "Bela Rosin"

Nous aimons bien 
ces tranches de carpaccio de boeuf
juste poêlées "tourne-retourne"...



Les voici accompagnées
d'une "sauce savoureuse"
réalisée
en faisant réduire
1 verre de bouillon de légumes,
1 peu de vin blanc 
1 càc de vinaigre balsamique,
le tout parfumé de romarin, thym et laurier.
Quand la sauce a bien réduit,
on retire les herbes,
on ajoute quelques olives noires 
et des câpres...


Le poulet "Bela Rosin"
est une recette piémontaise
aussi savoureuse
que simple à réaliser.
Son origine serait la suivante :
Victor Emmanuel II de Savoie, premier roi d’Italie, 
avait épousé par mariage morganatique, Rosa Vercellana, 
surnommée la « Bela Rosin ». Elle avait l’habitude de cuisiner pour le roi 
et de nombreuses recettes lui sont attribuées. 
On peut voir près de Turin, le « Mausolée de la Bela Rosin »,
 une copie à échelle réduite du Panthéon romain.
 Il fut construit par ses enfants, à la mort de leur mère, 
quand la famille de Savoie refusa de l’inhumer à côté de Victor Emmanuel.



On fait revenir les morceaux de poulet
dans un fond d'huile d'olive,
puis on ajoute 25cl de vin blanc
et 2 anchois dessalés
ou à l'huile,
on laisse cuire à couvert
et à feu doux
environ 40mn.
On flambe au Cognac avant de servir.

Ce sont les vacances de Printemps
pour nous !
Encore 1 ou 2 messages
et ce sera le moment d'une petite pause...

vendredi 12 avril 2013

Gressins et purée de "broccoli" aux petits poulpes tièdes

Nous connaissions
les "festivaux" d'été
mais pas encore les gressins
"artisanals
a l'Huile d'Olive
du pére Gourmand"...


Cette purée de "broccoli"
est réalisée avec "gli odori"
puis mixée
jusqu'à obtention de la consistance désirée.
Les "polipetti" viennent
du "pescivendolo di fidanza"
et sont juste chauffés
dans un fond d'huile d'olive
avec de la coriandre ciselée.


Une recette de "La Cucina Italiana"
aussi simple
que diététique...

jeudi 11 avril 2013

Films et chansons (18) : "A la poursuite d'Octobre Rouge"


Pour terminer cette série
avant les vacances,
la musique du film
Musique de
Basil Poledouris (clic clic)
dont la carrière, méconnue,
est époustouflante...
Quant au film lui-même, disons,
 pour simplifier, que c'est
 "un film américain racontant
 l’histoire d’un sous-marin soviétique 
commandé par un officier lituanien
 joué par un acteur écossais"...



Et, pour le plaisir,
"l'Hymne de l'Union Soviétique",
(Гимн Советского Союза)
devenu
"Hymne de la Russie"
depuis l'année 2000...



Bonne journée à tous !

mercredi 10 avril 2013

Millefeuilles de saumon, épinards et "scamorza"

Version
où la mozzarella
est remplacée par de la "scamorza".




mardi 9 avril 2013

Tarte aux artichauts et aux poireaux

En fait,
c'est l'histoire d'une tourte
aux artichauts et au fenouil
(déjà présentée, il y a peu)
qui a mal tourné...
Pour une tourte,
il faut 2 pâtes feuilletées,
et il n'y en avait plus qu'UNE
dans le frigo...
et pas envie d'en faire une autre...
Le sachet de fenouil surgelé
était en fait un sachet de poireaux...
Donc, en ce dimanche soir,
 la tourte est devenue tarte,
et les poireaux ont remplacé
le fenouil...
Un peu de crème fraîche
et du gruyère râpé
ont fini de parfaire l'ensemble...


L'improvisation a parfois du bon,
et cette tarte,
bien moins calorique
que sa cousine la tourte,
était tout à fait à notre goût...



lundi 8 avril 2013

Focacce di Bordighera

De la "Focacceria del Corso"
Corso Italia, 104.


Une "naturale",
et l'autre au "stracchino e prosciutto".

Bonne semaine à tous !

dimanche 7 avril 2013

Beignets de fleurs de courgettes

Les beaux jours reviennent,
enfin !
Le temps des beignets de fleurs de courgettes
est toujours associé
au printemps
et au début de l'été...

Photo Toti

Ingrédients pour 2 personnes :
- 12 fleurs de courgettes
- 1 œuf
- 80g de farine
- 1 cuillère à café de sucre
- 1 cuillère à café de levure
- huile pour friture
- sel 
Nettoyer les fleurs de courgettes et enlever le pistil.
Dans une terrine, mélanger l’œuf, la farine, le sucre,
 la levure et 2 pincées de sel, jusqu’à ce que la pâte soit homogène. 
La délayer avec 15cl d’eau, en remuant
 pour obtenir une pâte parfaitement lisse.
Tremper les fleurs de courgettes dans la pâte 
et les faire dorer 4 par 4 dans un bain de friture à 180°.
Les retirer au fur et à mesure avec une écumoire 
et les égoutter sur du papier absorbant.
Servir aussitôt, par exemple avec un coulis de tomates froid 
parfumé au basilic.



Photo : La marmite de Gaston (clic clic)


samedi 6 avril 2013

Riz vénéré au romarin et à l'orange

De nouveau,
une plongée dans les archives,
avec cette recette de mai 2006,
où le riz Vénéré
est cuit avec des grains de fenouil
dans beaucoup d'eau salée.


En fin de cuisson,
on ajoute 
un peu d'écorce d'orange hachée
avec des feuilles de romarin.
On laisse cuire 5mn de plus
puis on égoutte soigneusement
et on ajoute alors
des quartiers d'orange pelés à vif,
un généreux filet d'huile d'olive,
et quelques feuilles de romarin hachée.

Un "contorno" délicieux !

vendredi 5 avril 2013

Saumon pané aux arachides et aux fruits secs

Simplement passé
dans l'oeuf battu,
saupoudré de noix de cajou,
d'amandes, et de noisettes,
et de pistaches mixées
puis passé au four à 180°,
pendant 20 à 25mn...



Je vous présenterai
une version sous forme de "nuggets"
dans quelques jours...

Bonne journée à tous !

jeudi 4 avril 2013

Rôti de bœuf farci au jambon et au romarin


Plongée dans les archives
avec "ce filet de bœuf
farci au jambon cru, au romarin
et au parmesan",
présenté dans 
"La Cucina Italiana"
en mars 2007.



C'est devenu un de nos grands classiques !
On incise profondément
le filet 
("pour l'ouvrir comme un livre",
dit-on en italien...),
on place sur chaque côté, 
2 fines tranches de jambon cru,
au milieu un hachis d'ail, de feuilles de romarin
et du parmesan  râpé.
On le referme,
on le ficelle, 
on le fait cuire 15 minutes,
(pour qu'il soit bleu au milieu,)
avec du vin blanc et du Cognac,
et on sert aussitôt !

Une merveille !

mercredi 3 avril 2013

Films et chansons (17) : "Madmen" (saison 5)

Une chanson :
"Zou bizou bizou"
bien plus ancienne 
que la série "Madmen",
qui nous raconte l'histoire
d'une agence publicitaire
new-yorkaise,
et de ses employés,
sur Madison Avenue...

En effet, la chanson remonte aux années 60
et aurait même été chantée 
par Sophia Loren. (clic clic)



Bonne semaine à tous !

lundi 1 avril 2013

Repas de Pâques : asperges braisées à l'orange et épaule d'agneau aux épices

Deux grands classiques
pour ce repas en famille :

"les asperges braisées à l'orange"
sont, comme leur nom l'indique,
rissolées dans un fond d'huile d'olive
et de jus d'orange,
après avoir été blanchies
quelques minutes.
On ajoute quelques zestes d'orange
et des feuilles de laurier.

Les asperges de Pertuis
de notre "légumier"
étaient parfaites...



"L'épaule d'agneau confite
aux épices"
est cuite environ 5 ou 6 heures,
dans un plat couvert
au four chauffé à 140 ou 150°.


On la fait cuire
avec quelques pommes de terre,
des échalotes,
des tomates séchées,
des zestes de citron,
des graines de coriandre,
d'anis vert et de fenouil,
du safran,
et un verre de bouillon de légumes...
On saupoudre de coriandre fraîche
et de citron râpé
au moment de servir...

Bonne semaine à tous !