Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


samedi 11 mai 2013

Repas toscan, pur jus...


A part le prosecco en apéritif...


Une "ribollita"
avec du chou noir...


Pour apprécier vraiment cette soupe « rebouillie »,
 comme son nom l’indique, il faut la faire la veille
 et la faire réchauffer lentement le lendemain.
 Elle est, en effet,
toujours basée sur le réchauffage d’un minestrone
 ou des restes de soupe aux légumes de la journée précédente.
Il existe de nombreuses variantes,
puisque c’est une soupe paysanne traditionnelle,
mais les ingrédients principaux sont toujours
 des restes de pain (sans sel), des haricots blancs 
et des légumes peu coûteux tels que carottes, 
choux, haricots, blettes, oignons...


Une frittata au chou noir également...

Vous trouverez ici (clic clic)
des renseignements
sur le "chou noir de Toscane",
un incontournable de cette région,
mais quasiment introuvable en France.



"Verdure alla griglia"...


Bonne journée à tous...

2 commentaires:

elza jazz a dit…


Quel goût a le chou noir ? comme
le chou vert ou celui qui est rouge ?
Merci Toti pour toutes ces recettes
qui nous font voyager en Toscane.
Bises aux deux Gibrat. Bon dimanche.
ELZA

Totirakapon a dit…

Le chou noir aurait plutôt un goût de blettes ou d'épinards...