Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


mercredi 16 avril 2014

Nos lectures du moment (2) : "La Couronne des 7 Royaumes" de David B. Coe


Pour découvrir la "fantasy"...


Pour toutes celles et tous ceux
qui n'apprécient pas vraiment
les elfes, les dragons et les arbalètes,
qui n'ont jamais lu Tolkien
et pour qui "Games of Thrones"
(les livres ou la série TV)
est insupportable,
essayez cette grande fresque
de "fantasy" épique,
qui est parue en "J'ai Lu",
à un prix abordable,
et que l'on doit trouver
 facilement en bibliothèque...

L'histoire :
Il y a 900 ans, les Qirsi, une race de magiciens venus des Terres du Sud, ont tenté d'envahir les Terres du Devant.("The Forelands", voir la carte ci-dessus.) Il s'en est fallu de peu, mais leurs plans ont échoué. Depuis, leurs descendants ont trouvé la paix et une place au sein des 7 royaumes Eandi. Malgré tout, pour certains, ce n'est pas assez et ils gardent en mémoire l'amertume de la défaite, préparant en secret une rébellion qui menace la paix de tous les habitants des Terres du Devant, Qirsi comme Eandi...


Résumé du début....
"Dans le vaste royaume d’Eibithar, les règles de succession au trône sont à la fois simples et complexes. Les maisons ducales peuvent toutes prétendre à la couronne mais suivant un ordre bien précis, fixé à l’issue d’une guerre devenue légende. Opposant les sorciers qirsis aux habitants d’Eibithar, le conflit se solda contre toute attente par la défaite cuisante des magiciens, grâce à une trahison. Les maisons ducales gagnèrent en puissance, le rôle que chacune tint lors de cette guerre, la quantité d’hommes qu’elle y sacrifia, tout ceci devint critère pour classer les duchés suivant un ordre d’accession au trône du royaume. Et les choses demeurèrent ainsi, ne laissant planer sur Eibithar que la menace de la Pestilence, une maladie effroyable qui peut frapper n’importe qui, n’importe où, n’importe quand et qui assura aux Qirsis survivants un rôle à jouer.
Mais, alors que le roi Aylyn II est vieux et mourant, les évènements se précipitent soudain. Quand ils ne sont pas conjureurs de la maladie, guérisseurs ou Glaneurs apportant la vision de leur avenir aux enfants, les sorciers qirsis, réduits à une population minime, ont joué de leur savoir et de leur magie pour se hisser au rang de ministres conseillers à la cour des ducs et du roi. Dans l’ombre, certains d’eux se sont unis avec pour dessein la destruction de cet ordre des choses, la montée sur le trône des Terres du Devant d’un Qirsi plus fort que tous, un Tisserand, un magicien qui peut user de toute forme de magie et des ressources physiques et magiques de ses semblables.
L’ordre de succession est bouleversé par la mort brutale de deux prétendants. Le prochain sur la liste est Javan de Curgh. Il pense allier sa maison à celle des Kentigern, suivante dans l’ordre de succession, par un mariage entre son fils Tavis, futur prince, et la jolie Brienne de Kentigern. Le soir des fiançailles, tout se déroule comme prévu, mieux encore, puisque le jeune homme pourtant prétentieux, caractériel et au comportement étrangement choquant depuis sa dernière vision de son avenir, tombe amoureux de sa promise. Mais, au matin, il s’éveille les mains couvertes de sang, sa dague plantée dans le corps de Brienne, sans aucun souvenir de la nuit passée.
Mis en geôle par le duc de Kentigern, Tavis va endurer la torture pendant que son père tentera, en vain, de prouver son innocence. Pourtant, un Qirsi va oser se dresser seul face au complot pour sauver Tavis. Grinsa, un Glaneur, a vu l’avenir de Tavis, il sait que le jeune homme est innocent, qu’il est victime d’un complot, qu’un assassin très habile a tué Brienne, qu’il a un futur grandiose devant lui et que lui, Grinsa, doit le garder en vie coûte que coûte. 
Car la destinée d’Eibithar et des Terres du Devant dépend peut-être de lui..." (D'après Mythologica)

Par son scénario intelligent où la trahison est omniprésente, ce tome 1 réussit donc son entrée dans le monde de la fantasy avec brio, et a déjà fait plusieurs inconditionnels avides de savoir ce qu’il en est du complot machiavélique qui plane sur le royaume d’Eibithar. 
Avec un univers riche et plutôt original assorti à une écriture fluide et prenante, La Couronne des sept royaumes s'impose comme une belle fresque de Fantasy Épique qui vaut largement le détour et offre de beaux moments d'aventures et d'émotions.
Je ne peux que conseiller de lire ce premier tome.

2 commentaires:

Nathanaëlle a dit…

Merci Toti ! Je ne connaissais pas, je dois justement aller chez mon libraire pour faire "un plein" lol et je prendrai "La couronne des 7 royaumes" tu m'as donné envie !
Elfes, dragons et arbalètes, cela me va ! lol Je ne lis que de la Fantasy (et les polars vénitiens de Donna Leon)
Encore merci et merci pour ton conseil de lecture.
Amitiés

Mireille a dit…

Si j'ai bien compris c'est par là qu'il faut que je commence mon éducation.
Je vais à la biblio mardi, j'en profite.
La petite-fille de Danielle avec qui nous sommes venus en octobre a fait un joli billet sur une série de Fantasy(jeunesse) qui se passe dans un monde de chats, ça a l'air sympa à lire même pour des adultes.
Mais tu dois connaitre je pense
Je te mets le lien :
http://aufildessemaines.blogspot.fr/2014/04/la-guerre-des-clans-mon-univers.html
Gros bisous.
Belle soirée