Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


dimanche 13 avril 2014

"Polpettone di pollo e asparagi"

Toujours dans le dernier numéro 
de "Sale & Pepe",
nous avions remarqué
ce polpettone au poulet aux asperges.


 L'original est bardé de tranches de speck (clic clic)
et doit donc être cuit dans du papier sulfurisé. 
Nous avons opté pour une version
simplement saupoudrée de chapelure.
On peut aussi incorporer 
du jambon cru coupé en petits morceaux
à la viande de poulet...

On hache ou on fait hacher 
  500g de blancs de poulet
(nous avons ajouté 100g de veau haché...)...


On ajoute 1 œuf,
100g de parmesan,
2 tranches de pain rassis 
émiettées avec du lait,
un zeste citron râpé,
du sel, du poivre
et on mélange bien le tout.


Au moment de confectionner le pain de viande,
on incorpore une dizaine
de pointes d'asperges
cuites à la vapeur.
On peut forcer sur la dose des asperges
(la recette originale en prévoit 5,
ce qui semble bien peu,
une quinzaine fera mieux l'affaire...)
et les répartir un peu partout 
dans le polpettone.
On fait cuire le tout au four
préchauffé à 180°
pendant 40mn environ...

Un polpettone délicieux
et original,
très diététique,
car il n' y a aucun corps gras.
Les amateurs pourront relever le goût
avec un pointe de curry,
mais pas trop, 
pour ne pas tuer le goût des asperges,
ou ajouter ou substituer des ingrédients.

Bon dimanche à tous !

2 commentaires:

norma c a dit…

J'aime bien quand, parlant de la confection d'un plat, tu dis "nous"...

Mireille a dit…

J'osais pas le dire Norma, mais je suis sûre que Jean dit "nous" car il le fait en pensant au plaisir de le partager avec toi. Donc moralement tu participes!
Bon, si on parle "polpette", je lève le doigt et je dis : Moi M'sieur j'en veux.
Gros bisous à vous deux.
Belle soirée