Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


dimanche 29 juin 2014

Repas d'été...

"Insalata italiana"
s'inspirant de la Χωριάτικη σαλάτα *


* La salade grecque originale
que vous pouvez retrouver notamment
chez "Marmiton" (clic clic)...


et quelques bonnes brochettes...


et autres "spiedini"...


qui sont aussi à l'honneur
dans le "sale & pepe"
de juillet..
Cliquer ici
pour d'autres recettes estivales...

Bon dimanche à tous...

samedi 28 juin 2014

La saga d'Honor Harrington de David Weber - Science Fiction -



Pour notre amie Linda,
avec qui nous en avons longuement parlé
hier soir !

Voilà de la lecture pour cet été,
pour sortir un peu
des autobiographies racoleuses, des autofictions nombrilistes, 
des récits de deuil,
cancer, fins de vie, maniaco-dépression,
et famille mal-aimante de jeune homme frustré
et/ou de femme abandonnée...

Les aventures de la femme officier de la Marine Stellaire Manticorienne forment une immense saga qui compte 12 tomes à ce jour (sans compter les romans dérivés) ! L'histoire est bien menée, sans temps morts, agréable, et pas exclusivement orientée vers l'action, même si l'on se bat à grands coups de torpilles spatiales et de sauts dans l'hyper-espace !

Probablement la meilleure série de SF militaire* de tous les temps. 
* Il s’agit d’un sous-genre du space-opera dont les aspects militaires sont particulièrement marqués.

L'auteur s'est inspiré des aventures du Capitaine Horatio Hornblower, héros de la marine anglaise, de C.S Forester, pour les transposer dans un univers, ("l'honorverse", pour les intimes clic clic) particulièrement bien décrit et crédible en matière scientifique et politique : une monarchie constitutionnelle sur le modèle britannique.


Dans le Tome 1, "Mission Basilic", la jeune Honor Harrington vient d'être promue commandant de l'Intrépide, (le "Fearless", voir en tête de l'article) un destroyer de la Marine Stellaire du royaume de Manticore. Hélas, alors que les perspectives les plus brillantes s'offrent à elle, ses manœuvres spatiales audacieuses lui mettent à dos un amiral. La récente promotion de Honor prend des airs de mise au placard quand la jeune femme et son équipage se retrouvent affectés à la surveillance du système de Basilic, un nœud de transit important, mais dénué de tout intérêt stratégique. Du moins en apparence, car lorsque la République de Havre décide d'envahir Manticore en passant par Basilic, Honor Harrington, sans appui tactique ni logistique, est la seule à pouvoir s'y opposer...

Une des particularités de la série est de rendre crédible "l'honorverse" et de décrire les différentes espèces animales qui y vivent, et notamment le chat sylvestre ("treecat" en anglais) une des idées les plus originales  et sympathiques de la SF contemporaine. 


Le chat sylvestre est une espèce particulièrement évoluée de chat, originaire de la planète Sphinx. Il peut communiquer avec ses semblables, mais très peu d'humains s'en sont aperçus et ont préféré le cacher.  Il possède six pattes, est télépathe, empathe et a les yeux vert d'herbe. Il adore le céleri et il se tient en principe sur l'épaule de son humain.

Les chats sylvestres ont eu une "révélation" quand ils ont été en contact avec les Humains, qu'ils ont appelés longtemps "les "bipèdes". Un lien indéfectible, et qui s'impose à eux, se crée avec certains humains. Alors, ils "adoptent" un homme ou une femme, lors d'une rencontre, d'un contact mental, qui a tout du "coup de foudre" amoureux. Ils communiqueront dorénavant leurs sentiments à leur humain, mais pourront également les informer sur l'état d'esprit des personnes les entourant. Il devient alors très difficile d'être hypocrite, menteur ou tout simplement de camoufler certains sentiments à un humain adopté par un chat sylvestre. Sept des neuf derniers souverains de Manticore ont été adoptés, Élisabeth III étant la septième. Il est donc très délicat, voire dangereux, d'être un "courtisan flatteur" à la Cour de Manticore.   
Les chats sylvestres vivent environ 200 à 250 ans, et ne survivent que très rarement à la mort de leur humain, préférant se suicider, plutôt que survivre à cette perte...

Le neuvième amendement de la Constitution du Royaume stellaire leur accorde expressément un statut particulier en tant qu'espèce intelligente indigène de Sphinx. Des lois leur assurent un droit collectif et perpétuel à un peu plus d'un tiers de la surface de Sphinx. "L'Office des forêts de Sphinx" protège et fait appliquer les lois qui concernent les chats sylvestres.
Les liens d'adoption bénéficient du même statut légal que le mariage.(d'après Wikipedia)

Quelques chats sylvestres parmi les plus connus :
Nimitz qui a adopté Honor Harrington
Samantha qui avait adopté le capitaine de corvette Harold Tchou ("Mascarade silésienne") et qui adoptera ensuite Hamish Alexander
Ariel qui a adopté la Reine Élisabeth III
Jason, Cassandre, Achille, Andromède, chatons de Nimitz et Samantha.

David Weber est revenu récemment sur certains points de l'histoire de "l'honorverse" et notamment avec "Autour d'Honor" et "Les mondes d'Honor".
"Autour d’Honor" comprend trois nouvelles (celle de Weber lui-même nous relate la première rencontre intime entre une humaine, Stéphanie Harrington, et un chat sylvestre de Sphinx). Cette ancêtre d’Honor Harrington sera la première personne adoptée.
On trouve aussi un guide historique, précieux pour mieux comprendre la Diaspora de l’humanité dans les étoiles ayant abouti à l’univers d’Honor Harrington. 
Dans "Les Mondes d'Honor", les deux nouvelles, "Le chat perdu" et "Le prix des rêves" développent et expliquent les relations étroites et indéfectibles qui unissent un humain et un chat sylvestre.


Bonne lecture !

vendredi 27 juin 2014

Beignets de fleurs de courgettes


Il faut de belles fleurs de courgettes,
dont on retire le pistil...



Il existe d'innombrables recettes
pour la pâte des beignets ;
en ce qui nous concerne,
nous en avons une
qui nous satisfait pleinement :
- 80g de farine
- 1 càs de levure
- 15cl d'eau gazeuse, si possible,
1 oeuf
- 1 pincée de sel

On y trempe les fleurs de courgettes...


On les fait frire
dans de l'huile d'arachide...



Et c'est prêt...



Délicieux
avec un coulis de tomates bien froid
et du basilic...

lundi 23 juin 2014

Sucres...


Padoue, Venise,
Modène, Oulx, 
Bologne, Sienne,
 Florence, Ferrare...


Un grand souvenir à Florence...


Un clin d'oeil à Michelaise...


Et le préféré de Norma...





dimanche 22 juin 2014

Torta verde di Liguria

Figurez-vous
qu'on l'avait oubliée 
dans le fond du congélateur !...



Bon dimanche à tous !

samedi 21 juin 2014

Pour fêter l'été : Tarte Tatin au fenouil et au parmesan

Tout simplement 
4 fenouils émincés et revenus
dans l'huile d'olive
avec un peu de thym...
On ajoute 2 càs de sucre en poudre
et 100g de parmesan râpé
et on fait cuire à l'envers,
environ 45mn,
comme pour une Tatin aux pommes...


Pour donner un peu plus de goût,
on peut ajouter
aux fenouils frais revenus
dans l'huile,
une rasade de pastis
et des grains de fenouil ...

Bonne journée à tous !

vendredi 20 juin 2014

"Le peintre d'éventail" de Hubert Haddad, vainqueur du prix Biblioblog 2014


Je l'avais placé en tête de ma sélection..

Les autres membres du jury ont voté,
à leur tour.

"Le peintre d'éventail"
(clic clic)
Et, semble-t-il,avec une large avance !!!

"Il est des écrivains qu'il nous faut remercier pour la beauté et l'émotion qu'ils nous ont procurés. Hubert Haddad est de ceux-là." Biblioblog


Un splendide roman !

dimanche 15 juin 2014

Cake au gorgonzola et aux poires


L'association "gorgonzola,
mascarpone di gorgonzola, 
fromage bleu en général,
et  poires"
est "nella mente di Dio"...
Nous avons donc été tentés 
par la recette de ce cake,
pour changer un peu de celui 
au fenouil...
Il recevra un 2nd coup de cœur 
de la semaine !

Dans une pâte à cake
(200g de farine, 3 œufs,
levure, 10cl de crème fraîche,
10cl d'huile d'olive),
on ajoute
environ 250g de gorgonzola
émietté
(ou de roquefort, à défaut)
et 3 ou 4 poires pelées
et coupées en petits morceaux.
On peut incorporer
50g de gruyère râpé,
mais à notre avis, le cake est déjà 
bien riche en fromage..


On fait cuire le tout
45mn environ
et c'est prêt !


Un petit coteau du Luberon *
acheté à Apt,
la semaine dernière...
pour accompagner le tout...

(* Luberon ou Lubéron ?
La mode voudrait qu'on prononce
le "e" comme dans "tenir",
sans accent...
S'appuyant sur une prétendue
"prononciation provençale"...
Voir ici...
Il faut croire que ça fait plus "bio" 
ou celui
qui est allé "faire pousser des chèvres"
dans la combe de Lourmarin...
Mais les gens de ma famille, nés à Saignon,
ont toujours dit "Lubéron"...
Confusion entre la graphie
et la prononciation,
comme pour Cassis...)



Bon WE à tous...

samedi 14 juin 2014

"Machetusa"


Voilà un "coup de coeur"
trouvé dans le dernier numéro 
de "Sale & Pepe...


La "machetusa"
est une variante de la pizza,
mais dont la garniture
est composée de courgettes
et d'oignons mixés,
(après être revenus dans un fond d'huile d'olive)
de parmesan râpé,
d'olives noires dénoyautées
et de quelques petites tomates cerises...


On dispose cette garniture
sur une pâte à pain ou sur une pâte à pizza.
Et on fait cuire le tout à 200°
environ 20mn...

La recette originale de Ligurie
(c'est la "pizza de Gênes", dit-on parfois...)
prévoit de "tartiner" la pâte à pain
de pâte d'anchois
(ou d'anchois mixés).
("Machetu" étant le nom de cette pâte,
en dialecte ligure...)
Pour cette variante,
elle a été supprimée,
car évidemment,
le plat devient beaucoup plus salé.

On peut également ajouter de la menthe
et mettre moins de courgettes,
comme chez notre amie de chez
"Julie & Julia"...  (clic clic)
qui fait toujours d'aussi belles photos...

Bonne journée à tous...


vendredi 13 juin 2014

Souvenir d'Apt..

Les dernières asperges du marché d'Apt
pour ce méli-mélo "di asparagi"
blanches et vertes,
au petit chèvre sec du Luberon...


Des asperges blanches,
marinées "alla bassanese",
sont en train de confire dans le balsamique...

mercredi 11 juin 2014

Fusilli au "pesto" de poivron et d'autres idées de "pesto"

Voici une recette
qui est un grand classique des plats d'été
en Italie...
Servie, évidemment,
dans un plat bleu,
et qui nous est proposée par
l'excellent site "Giallo Zafferano" (clic clic)
que je ne peux que conseiller
à tous les amateurs de cuisine italienne...


On mixe
600g de poivrons rouges
ou jaunes (on préfère) pelés
avec 50g de pignons,
50g d'amandes pelées,
une belle poignée de feuilles de basilic,
1/2 gousse d'ail,
100g de parmesan râpé
et de l'huile d'olive.
A servir avec des pâtes "al dente",
évidemment,
les "fusilli" étant les plus conseillés,
car étant des pâtes courtes et non creuses...

En cliquant sur la recette du site,
vous en trouverez d'autres et
vous pourrez aussi confectionner :
du "pesto" de courgettes,
du "pesto" de betteraves,
du "pesto" de menthe,
du "pesto" de roquette,
du "pesto" à la sicilienne,
mais aussi à la "trapanese"
et bien sûr
du "pesto alla genovese" (clic clic)...

Les recettes étant filmées pas à pas,
même si l'on ne maîtrise pas bien l'Italien,
on peut les réaliser sans aucun problème.

Et pour finir sur de belles couleurs,
ces "fusilli" au pesto de roquette
et aux asperges...


Bonne journée à tous...


lundi 9 juin 2014

C'est lundi, c'est Ravioli !....

Nous avions acheté
des "ravieu de Buraxe",
comme on dit dans le Piémont,
lors de notre petite visite
dans les Alpes italiennes,
et il fallait bien les manger
avant la date de péremption...

Ces "raviolis à la bourrache"  (clic clic)
étaient absolument délicieux,
juste servis 
avec un hachis de sauge et de persil,
et un filet d'huile d'olive...



Souvenir d'une visite au marché d'Apt
avec nos amis ANC et MB,
des "raviolis aux artichauts
et aux morilles",
dégustés
dans une très sympathique 
petite brasserie ombragée,
sous les platanes....


Bonne journée à tous...

samedi 7 juin 2014

dimanche 1 juin 2014

Un condensé d'Italie...


"Un bicchiere di Rossese di Dolceacqua,
une spremuta d'arancia,
focaccine,
tovagliolini di carta da bar,
e zuccheriera..."