Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


mercredi 16 juillet 2014

Une découverte de l'été : le café gourmand...


Comme vous le savez,
nous sommes, 
la plupart du temps,
"niente dessert",
nous nous intéressons donc
très peu 
à toutes ces sucreries...

Nous avons dérogé
à notre habitude,
entre midi et deux,
en nous promenant dans le vieux Perpignan,
à côté de la cathédrale St Jean.

Nous avons mangé sur le pouce
deux "cafés gourmands"
particulièrement savoureux
et, en outre,
à un prix défiant toute concurrence...
(environ 10 €...)


Crème catalane,
 mousse au chocolat
et sorbet framboise avec son coulis pour Toti...


Fondant au chocolat
et chantilly pour Norma...


Une expérience à renouveler !

4 commentaires:

Mireille a dit…

Au restaurant je prends très rarement un dessert.
Lorsque je me laisse tenter, c'est toujours un café gourmand. Preque tous les établissements en proposent et comme c'est souvent différent suivant le restaurant c'est bien agréable.
Même en Italie, on le trouve sur les cartes.
Bises à vous deux et belle journée

Cristina a dit…

j'avoue que c'est la première fois que j'entends parler du café gourmand. bon à savoir!

Totirakapon a dit…

Oui, nous n'en n'avions jamais trouvé en Italie, mais le mode se répand beaucoup en France...
Effectivement, c'est bon à savoir, car c'est un "en-cas", gourmand, et toujours succulent !

Gine Proz a dit…

Moi non plus, je ne suis pas trop dessert. Mais là, le fondant, il me fait fondre...