Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


samedi 16 mai 2015

Une fausse bonne adresse à Vicenza : "Agli Schioppi"


Il est bien rare que nous soyons critiques
à propos d'un restaurant italien
dans lequel
nous avons mangé.

"Agli Schioppi" à Vicenza
inaugurera donc la rubrique :
"Il vaut mieux aller manger ailleurs..."

Tout d'abord,
en ce qui concerne la qualité 
de la cuisine,
le sentiment est très mitigé...

Norma a eu droit 
à "un carpaccio di vitello"
qui, manifestement,
n'avait pas été tranché
au moment d'être servi,
et simplement présenté 
avec 3 boules mozzarella
sorties du sachet...


En ce qui me concerne,
ce flan d'asperges blanches
sur fondue d'Asiago
était très bon...
Mais, on est à quelques km de Bassano,
la "capitale" de l'asperge blanche,
en pleine saison,
et c'est donc la moindre des choses de proposer
un plat correct à base de ce produit emblématique...



"Les taglioline" aux truffes
étaient bonnes,
cuites "al dente"...


La "tagliata di manzo"
demandée "bleue"
était servie plutôt "à point"...



Donc, en ce qui concerne la cuisine,
plutôt  5/10,
alors que le restaurant est au "Michelin"...

Sur les prix, rien à redire,
 une soixantaine d'euros,
avec les vins,
ce n'est pas le bout du monde...
Mais ça ne vaut pas plus !

En revanche, 
la qualité du service est déplorable ;
dès le départ, ça a cafouillé :
la réservation n'avait pas été correctement
enregistrée ;
et, puisque nous passions devant le restaurant
vers 18h,
nous nous y sommes arrêtés, mais
personne n'a voulu de nouveau l'enregistrer.
Il a fallu retéléphoner 1/2 heure après...

Le touriste ne semble pas vraiment être
"le cœur de cible" de l'établissement,
(plein à craquer,
même en milieu de semaine)
et donc, 
pas besoin d'avoir trop de prévenances...
On nous a demandé également de payer
en espèces,
au vu de "la somme modique" dépensée...

Il semble,
(en regardant les commentaires de clients
sur plusieurs sites),
que ce traitement un peu cavalier
ne soit pas finalement réservé
qu'aux seuls touristes...


En résumé, une "trattoria"
à éviter...

Comprenons-nous bien,
il ne s'agit pas de faire les difficiles
ou les critiques grincheux.
Mais le restaurant étant présenté
comme le meilleur de la ville,
on pouvait espérer,
un peu plus,
à la fois en qualité de cuisine,
(faire cuire un steak ne réclame
pas des compétences culinaires inabordables...)
et en qualité d'accueil...

Le "Garibaldi",
en face de la basilique,
(dans sa version restaurant
ou brasserie)
vous offrira, pour le même prix,
un service irréprochable et chaleureux,
une cuisine de qualité
et une vue imprenable 
sur la plus belle place de la ville.

2 commentaires:

Gine Proz a dit…

Etonnant! Pas tant la cuisine - ça arrive, hélas - que l'accueil. Je faisais encore la remarque après une excellente pizza dans un petit restaurant sans prétention (et désert en semaine) que l'accueil à l'italienne était sans pareil! Bruschetta avec le Frascati de l'apéro, bruschetta en attendant la pizza (!), et limoncello avant de payer une somme plus que convenable pour une pizza délicieuse!
Alors votre expérience est vraiment malheureuse!

Totirakapon a dit…

Effectivement, et c'est bien la première fois que nous sommes si mal accueillis !