Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


mercredi 8 juin 2011

Le mois des couleurs 1 : rouge et vert

Aujourd'hui,
début de cette nouvelle rubrique,
"Le mois des couleurs" !
Nous essaierons, chaque fois,
de présenter
 un plat
(ou des plats)
très coloré(s).

Pour commencer,
 le rouge,
avec
ce "velouté froid de betteraves".
Très facile à réaliser :
on fait chauffer deux betteraves
coupées en morceaux
(épluchées et déjà cuites)
dans
50cl de bouillon de légumes.
On sale, on poivre,
on mixe le tout,
et on ajoute un soupçon de crème fraîche allégée.
A servir froid,
mais pas glacé.


Nore grand classique pour
présenter le vert :
les "asperges rôties au jus d'orange".


On fait blanchir les asperges quelques minutes
dans de l'eau salée.
On les égoutte,
puis on les fait revenir dans un fond d'huile d'olive,
on ajoute le jus d'une orange
et quelques zestes.
On laisse s'évaporer quelques minutes
et c'est prêt !

Et enfin, toujours en vert,
ce "carpaccio de courgettes
au pesto de câpres".


On fait griller rapidement les courgettes
découpées à la mandoline,
(on peut les servir totalement crues,
pour être plus dans "l'idonéité carpaccique"...)
puis on les roule sur elles-mêmes,
on ajoute un peu de jus de citron
et un filet d'huile d'olive
et on laisse reposer une heure au frais.
Nous avions un pot de câpres au sel
de Pantelleria (clic) qui se morfondait dans un coin.
Une fois bien égouttées,
on en mixe une poignée
avec de l'origan (du jardin)
et de l'huile d'olive,
pour obtenir la consistance d'un pesto.


On sert le pesto de câpres
sur les courgettes bien froides.
Voilà un antipasto
plein de saveurs et de couleurs !

"Il vino giusto"
sera ce Sauvignon 2010
des Côtes d'Agly
(Caves d'Estagel). (clic)


Bon appétit !

5 commentaires:

Miss Lemon a dit…

Comment peut-on laisser des câpres de Pantellegria se morfondre ?
Vous les avez bien " réveillés " dans cette recette!

Si vous savez où l'on peut en acheter, je serais très intéressée de connaître une adresse. Merci, d'avance.

A l'heure du café, je vous souhaite une bonne journée.
Miss Lemon.

totirakapon a dit…

J'avais acheté celles-ci, il y a deux mois, à Gênes.
Cliquez sur le lien pour voir s'il est intéressant d'en acheter par correspondance.
Bonne journée !

Miss Lemon a dit…

Oui,Merci.
Je crois que j'attendrai d'être plus au sud pour les câpres!

Anne a dit…

Avec ces plats, nous retrouvons avec bonheur les couleurs de l'Italie. Merci pour ces recettes et cette rubrique originale qui m'a fait penser aussi à la peinture. C'est une très bonne idée.
Anne

colibri-namelie a dit…

Je suis plus vert que rouge, alors je prends les courgettes, je les adore, mêmes crues, quand elles sentent encore la sève ! merci Toti, pour ces bonnes recettes, et bravo pour toutes ces nouvelles idées sympathiques !