Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


samedi 31 mars 2012

Repas entre amis !

Dimanche dernier,
repas entre amis,
chez ANC et MB...
Ils partagent avec nous 
notre amour de l'Italie
et de la bonne cuisine.
C'est dire si nous ne sommes jamais déçus
quand nous mangeons chez eux...
En outre, ils ont fait un long séjour
fin septembre-début octobre 
au Canada et au Québec,
et nous avons pu échanger
nos impressions sur ce merveilleux pays...

En "antipasto",
cette brouillade aux asperges sauvages...


En "primo",
un flan au céleri
et aux pommes rissolées
(recette de "Sale & Pepe",
que nous ne manquons jamais 
de nous acheter mutuellement...)


Comme "secondo",
un premier clin d'oeil québécois,
avec ce "filet de cabillaud au sirop d'érable"...



Et en dessert,
un gâteau aux carottes,
second clin d'oeil québécois...
Cliquer ici pour la recette...


Bon week-end à tous !

vendredi 30 mars 2012

Poulet aux champignons et aux épinards

Une recette simple et diététique
qui nous vient du numéro de Mars 
de "La Cucina del Corriere" :
"Petto di pollo con spinaci e funghi".


On fait cuire au four,
avec le moins de matière grasse possible,
les blancs de poulet
(ou d'autres morceaux, selon les goûts).
Pendant ce temps,
on fait revenir des épinards 
et des champignons (ici, des cariolettes)
dans un fond d'huile d'olive
avec une gousse d'ail écrasée.
On dispose ce mélange
sur les assiettes de service,
on ajoute les blancs de poulet
et c'est prêt !

Bon appétit à tous !

jeudi 29 mars 2012

Ma dernière séance (5) : les années 70

Aujourd'hui, nous entamons l'année
1972.
Quel grand cru !
"Jeremiah Johnson, Guet-apens (The Getaway), Le Charme discret de la bourgeoisie, Nous ne vieillirons pas ensemble, Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe (sans jamais oser le demander), Cris et chuchotements, L'Affaire Mattei, L'Angoisse du gardien de but au moment du penalty, L'Argent de la vieille, L'Assassinat de Trotski, Les Contes de Canterbury, Asylum, César et Rosalie, De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites - un très curieux film de Paul Newman -, Délivrance, Le Dernier Tango à Paris, Fellini Roma, et même La Fureur du dragon" avec Bruce Lee !

Ce sera un film de René Vautier
"Avoir 20 ans dans les Aurès".




"Le 21 avril 1961, un commando de l'armée française détruit en Algérie, dans le sud des Aurès (région à l'est de l'Algérie), une cache de médicaments de l'A.L.N. (Armée de Libération Nationale) algérienne. Un soldat, Lomic, est tué. Un Algérien, Youssef, est capturé.

Robert, instituteur dans le civil, est gravement blessé à la jambe. En attendant d'être secouru par un hélicoptère, Robert revit en pensée la reprise en main par le lieutenant Perrin des quelques "têtes brûlées" d'origine bretonne qui constituent le "commando des bretons" ou "des cheveux longs", qu'une mise en condition efficace a transformé en commando de chasse alors qu'au départ ses membres se déclaraient plus ou moins hostiles à la guerre d'Algérie. Maintenant tous tuent, pillent, violent, torturent, sauf Noël qui a toujours refusé de tirer.
Le 22 avril, Coco, le radio, apprend au groupe le putsch des généraux à Alger. Le lieutenant veut s'y rallier mais ses subordonnés le neutralisent jusqu'au 25 avril où le général de Gaulle, après l’échec des putschistes, appelle au rétablissement de la discipline. Perrin ramène alors ses hommes au camp de base et ordonne l'exécution de Youssef."

Ce film singulier aborde de front la guerre d’Algérie, et propose, dix ans après les accords d’Evian, une douloureuse réflexion sur les responsabilités françaises. 
Tout comme "RAS" de Boisset, il ne passe jamais à la télévision, se trouve difficilement en DVD,  et, régulièrement, des élus de droite tentent d'en interdire la projection lors de festivals.

Il fut récompensé au Festival de Cannes du Prix de la critique.

Une excellente présentation du film ici (clic clic) et une très bonne analyse sur le cinéma français et la guerre d'Algérie ici. (clic clic, aussi).

mercredi 28 mars 2012

Endives à l'orange et Carpaccio de mortadelle aux épinards

Pour ce milieu de semaine,
du facile et du rapide !

Ces endives braisées
dans de l'huile d'olive
et au jus d'orange,
avec quelques zestes ajoutés
en fin de cuisson,
pourront constituer
soit une entrée,
soit un "contorno" de poisson grillé...


Une entrée originale
en cette période pascale,
où les oeufs  sont de rigueur,
avec ce "carpaccio" de mortadelle.


On ajoute des feuilles d'épinards frais,
des oeufs durs de caille,
et une sauce au persil
(mixé dans de l'huile d'olive 
avec des pistaches...)
Une variante, moins diététique,
fait revenir les épinards dans du beurre
ou de l'huile,
puis on fait cuire au plat,
dans la même poêle,
les oeufs de caille.
Le tout étant ajouté 
sur de fines tranches de mortadelle...

Bonne journée à tous !

lundi 26 mars 2012

Cave à huiles

Pour bien commencer
la semaine,
voici un aperçu de
notre "cave à huiles" :

-huile Carli :  qualité "fruttato",
-une Monini : "Amabile" d'Ombrie,
une huile de Toscane, des environs de Sienne,
- une huile du grand Sud,  "Terra di Bari",
- et enfin, un assemblage d'huiles italiennes et européennes
pour le centenaire des huiles Carli : très réussi !


Bonne semaine à tous !

dimanche 25 mars 2012

Magazines de cuisine (mars)

Nous avons parlé des 25 ans 
de "Sale&Pepe",
mais il ne faut pas oublier
tous les autres magazines
de ce mois de mars,
qui célèbrent eux aussi 
"la primavera"
et préparent 
les repas de Pâques !


Toutes les recettes présentées
depuis deux semaines
viennent directement de ces magazines.
Remercions les !

Bonne journée à tous !

samedi 24 mars 2012

Ma dernière séance (4) : les années 70

Johnny s’en va-t-en guerre 
(Johnny got his gun)
de Dalton Trumbo
en 1971.

Le dernier jour de la Première Guerre Mondiale, Joe Bonham est sauvagement mutilé par un obus. Manchot, cul-de-jatte, muet et aveugle, il a perdu tous ses repères sensoriels et il ne lui reste plus que son cerveau pour penser, rêver, et se souvenir de sa vie avant la guerre. Considéré comme un cobaye scientifique par des médecins qui le soignent avec attention, Joe souffre en silence, et tente de communiquer par tous les moyens pour qu’on lui accorde la mort.

Film résolument anti-militariste, jamais l'absurdité de la  guerre 
n'a trouvé meilleure  illustration que dans ce réquisitoire de Trumbo.
Johnny s'en va-t-en guerre est la grande réussite d'un réalisateur débutant de 66 ans, 
scénariste réputé (Exodus,  Papillon), poursuivi pendant les heures noires du maccarthysme 
  comme l'un des "dix  d'Hollywood". 
Cette  adaptation de son  propre livre est l'une des plus impitoyables dénonciations 
de la folie destructrice de la guerre.
Lire ici pour en savoir plus...




La titre de la chanson "Johnny"
de Graeme Allwright,
très "anti VietNam" années 70,
semble inspiré du film...
Un petit coup de nostalgie :
"Ho Ho Ho Chi Minh vaincra !"

vendredi 23 mars 2012

Salade de baccalà aux agrumes

Sur un lit de roquette,
on dispose une orange 
et un pamplemousse pelés à vif
et coupés en morceaux.
On ajoute 1 ou 2 cébettes émincées
(ou des échalotes, à défaut),
des olives noires dénoyautées,
et environ 400g de filets de cabillaud
cuits à la vapeur ou au four
et refroidis.
On nappe d'une émulsion d'huile d'olive
et de balsamique.


A défaut de roquette,
on peut ciseler
un gros bouquet de persil ;
et si l'on veut quelque chose
de plus roboratif
on ajoute 1 ou 2 petites pommes de terre
bouillies et pelées
(des rattes du Touquet, par exemple).

Bon appétit
et bonne journée !

jeudi 22 mars 2012

Focaccia con olive e acciughe

Une focaccia farcie
avec un mélange d'oignons revenus 
dans l'huile d'olive,
2 filets d'anchois que l'on laisse fondre
et quelques olives taggiasche...


Une variante de la pissaladière en somme !


Un Muscadet de Sèvre et Maine
est l'accord parfait...


Un vigneron
qui fait partie
de l'association
TerraVitis (clic clic). 


Bonne journée à tous !

mercredi 21 mars 2012

Germinal

Aujourd'hui 
1er Germinal.
Il tire son nom
 « de la fermentation & du développement 
de la sève de mars en avril », 


"Les jours rallongent. 
Il n’y a pas qu’eux, dit l’obsédé."
Pierre Desproges

Voici la Tarte aux Pommes
de Norma C,
en effet, il fallait bien un gâteau 
pour cet anniversaire !
Juste des pommes et de la cassonade !

mardi 20 mars 2012

Repas de fête : soupe de scarole et Tatin de radicchio au taleggio


Aujourd'hui,
repas de fête léger
avec cette soupe de scarole.


Les feuilles d'une scarole sont revenues
dans de l'huile d'olive
avec une ou deux échalotes émincées
puis on fait cuire 20mn
dans 50cl de bouillon de légumes
et on mixe avec un peu de crème fraîche.
On sert avec du pain de mie grillé.

La tarte Tatin 
(cuite à l'envers)
d'endives de Trévise (radicchio)
au Taleggio,
nous donne la recette dans son nom.
On fait cuire à l'étouffée les endives coupées en 2,
puis on ajoute le fromage,
on verse le tout dans un moule
que l'on recouvre de pâte feuilletée.
On passe 25mn au four
et c'est prêt !


Des recettes qui nous viennent droit 
de "Sale & Pepe"
dont on fête, ce mois-ci,
le 25ème anniversaire !


A propos d'anniversaire,
Joyeux Zanni
à Norma !


lundi 19 mars 2012

Ma dernière séance (3) : les années 70

Aujourd'hui, un premier film de 1971,
"Les Chiens de Paille" (clic clic)
(Straw Dogs)
de Sam Peckinpah
avec Dustin Hoffman.
Le titre, énigmatique,
provient d'une maxime de Lao-Tseu
« Rudes sont le ciel et la terre qui traitent en chiens de paille la multitude d'êtres. 
Rude est le sage qui traite le peuple en chien de paille. »


Un film qui m'avait beaucoup 
impressionné à l'époque...
Comme le signale fort justement Wikipedia,
Il fait partie avec Délivrance de John Boorman
des trois films emblématiques de l'ultra-violence dans le cinéma américain des années 70.
Le film fut très controversé à sa sortie dans les salles,
la scène du viol étant "politiquement incorrecte".
Un jeune professeur de mathématiques américain, David Sumner
s'installe pour travailler dans une ferme isolée de Cornouailles, 
le pays natal de sa femme Amy
Il engage quelques jeunes gens du village pour réparer sa grange. 
L'un d'eux, Venner, a eu une liaison avec Amy avant son mariage. 
Ils proposent une partie de chasse à David et, 
en son absence, Venner et son ami Scutt violent Amy.







Les Chiens De Paille/Straw Dogs par molotov87

dimanche 18 mars 2012

"A scuola di cucina" (XII) : un polpettone d'artichauts

Nous retrouvons aujourd'hui
cette rubrique un peu délaissée :
"A scuola di cucina".
Je pense que même les non-italianisants
en comprendront le titre.
Nous proposons,
pas à pas,
la recette du "polpettone
farci aux artichauts et à la mozzarella".
Une recette très facile à réaliser
et vraiment délicieuse,
qui se dégustera chaude ou froide.
En voici les indications
parues dans le magazine italien
"La prova del cuoco",  (clic clic)
émanation de la célèbre émission de cuisine 
de la RAI (vers midi).


Il faut tout d'abord mélanger (photo 2)
environ 300g de viande hachée de boeuf 
et 300g de viande hachée de veau, 
y incorporer 2 oeufs, 
un peu de parmesan râpé,
100g de jambon cuit haché,
du sel, du poivre 
et une pincée de noix muscade.
On doit obtenir un mélange homogène
qui est ensuite étalé sur du papier sulfurisé. (photo 3)
On répartit par dessus
6 petits artichauts violets
que l'on a fait revenir coupés en 2
dans de l'huile d'olive
avec de l'ail. (photo 4)
On ajoute 150 à 200g de mozzarella
coupée en petits morceaux. 
(photo 5 et notre photo ci-dessous).


On roule délicatement le polpettone sur lui-même
et on "colmate bien toutes les brèches"
 pour que les ingrédients ne s'en échapppent !
("che il condimento interno
non fuoriesca !)


On le badigeonne avec un jaune d'oeuf battu,
on saupoudre de chapelure (photos 6 & 7
et suivante),
et on fait cuire 30 à 40mn
au four préchauffé à 180°.



On le dépose (délicatement !)
sur un plat de service,
et on le tranche...


La mozzarella a fondu légèrement
parfumant les viandes
et les petits artichauts (en conserves de chez Carli).
Un régal de polpettone !


Bon appétit
et bon dimanche !

samedi 17 mars 2012

Souvenirs de Ligurie (suite...)

Nous étions à Genova Nervi
les 4 et 5 mars...


Le restaurant de l'Astor
est toujours aussi bon...
Il nous a proposé en "antipasti",
un "carpaccio" d'artichauts au parmesan,


et une salade de saumon tiède au sésame,


puis du loup "alla genovese"
comme "secondo".


Cet excellent "Vermentino"
de la Riviera du Ponant 
était l'"abbinamento" parfait...


Le lendemain,
une salade de poulpe aux olives,


un risotto aux champignons,


et "una tagliata di manzo" au parmesan... 


Ce soir-là,
tout au Prosecco !


De merveilleux souvenirs,
notamment,
de notre promenade en Ligurie,
de notre rencontre avec Max,
et de l'expo "Il viaggio di Gauguin
dont Norma vous parlera !

vendredi 16 mars 2012

Ma dernière séance (2) : les années 70

En 1970,
il y a "Le Genou de Claire" de Rohmer
et "Little Big Man",
mais également  Le Cercle rouge (clic clic)
de Melville,
encore avec Gian-Maria Volontè,
Alain Delon
Yves Montand
et Bourvil dans son dernier rôle.


Ici, une excellente critique du film !

Bonne journée !

mercredi 14 mars 2012

Crème au fenouil et à la courgette

Tout d'abord 
félicitations à toutes celles
qui ont commenté la recette d'hier !
Effectivement,
le saumon est cuit à la vapeur
d'infusion de fenouil
(trouvée en Italie !)
puis est mis à mariner 
dans de l'huile d 'olive
et des graines de fenouil
toute une journée.
L'idée de le servir tiède était excellente
et sera essayée la prochaine fois...

Aujourd'hui,
une crème de courgettes et de fenouil !
On fait revenir
dans de l'huile d'olive
1 oignon émincé et 1 gousse d'ail,
puis on ajoute 3 courgettes
et 3 fenouils 
coupés en morceaux,
on fait rissoler le tout 5mn,
puis on ajoute 
environ 60cl de bouillon de légumes.


On fait cuire 30mn à feu doux,
et on mixe le tout
avec 1 ou 2 portions de fromage
type "Kiri".
C'est prêt !

Bonne journée à tous !

Salade de saumon et d'avocats

La recette est quasiment
dans le titre !
Mais comment faire cuire le saumon ?


J'attends vos suggestions !
La réponse demain....

mardi 13 mars 2012

Ma dernière séance (1) : les années 70

Et voici les années  70 !
Pour débuter cette riche décennie
voici un film
comme savait le faire
le cinéma italien de ces années-là...
Il a reçu
le Grand Prix du jury au Festival de Cannes 1970, 
ainsi que l'Oscar du Meilleur film étranger en 1971.

d' Elio Petri en 1970,
avec  Gian Maria Volontè et Florinda Bolkan.


Un film vu en Italie
en 1971...
Italie, fin des années 60. Alors qu’il vient d’être nommé responsable de la police politique, l’ancien chef de la criminelle assassine de sang froid sa maitresse Augusta. 
Il laisse volontairement derrière lui des indices accablants, afin de se prouver qu’en raison de son statut, il est « au dessus de tout soupçon»…
Un excellente analyse en cliquant ici.

lundi 12 mars 2012

Souvenirs des Pyrénées

Quelques photos souvenirs
des repas de notre séjour
dans les Pyrénées...

Tout d'abord à Carcassonne,
chez Claude et Luce,
ces splendides huîtres de Bouzigues...


Et un rôti de porc aux pruneaux
et aux pommes...


Le tout accompagné d'un vin Primeur,


et d'un rouge des côteaux de Carcassonne...


Une cave à vins à Limoux...


Des cuisses de grenouilles...


Une salade au chèvre chaud...


Un magret de canard aux pommes confites...


Un filet "bleu" pour Norma...


Et des frites du "Rebenty"...


Un inventaire culinaire
à la Prévert
pour ces quelques jours
qui ne furent pas vraiment
des vacances...

Bonne semaine à tous !

dimanche 11 mars 2012

Un prix pour Toti !

Merci à Paola (clic clic)
pour ce prix "Blog 100% fiable".


Celui qui reçoit ce prix doit  raconter 
quand et pourquoi il a ouvert son  blog 
et réattribuer le prix à 5 blogs 
qui ont les mêmes caractéristiques 
en renseignant les bloggers intéressés.

Je respecte donc la règle du jeu
et je désigne 5 blogs
qui correspondent,
selon moi,
à ces critères :
 - ils sont mis à jour régulièrement,
  -  ils montrent que le\la blogger est passionné(e) par son sujet,
  -  ils favorisent le partage et la participation des lecteurs,
  -   ils offrent des informations et des contenus originaux,
   - ils ne sont pas "farcis" de publicité...



1) http://lespeinturesdenormac.blogspot.com/
2) http://feusurlequartiergeneral.blogspot.com/
3) http://finistonassiette.blogspot.com/
4) http://lapiccolacasa.blogspot.com/
5) http://mesinstantanes.blogspot.com/

Même si je n'aime pas trop l'idée
de ces "chaînes",
 je préviendrai mes petits camarades,
et je narre en une phrase 
le pourquoi et le comment de ce blog :
"Nous voulions garder une trace de toutes 
ces recettes et des voyages que nous faisons;
l'idée de ce journal "extime" nous est venue
en consultant des blogs de cuisine italiens."

Bon dimanche à tous !