Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


jeudi 30 juin 2011

Rencontres gourmandes - Lombardie -

Norma C (clic clic)
(malgré tout le travail qu'elle a !)
vient de mettre la dernière touche
à notre cinquième tome
des "Rencontres Gourmandes"
consacré à la Lombardie !


Il nous faut relire
ces 80 recettes,
fignoler quelques détails,
mais le livre sera prêt
pour la rentrée !

(Drapeau de la Lombardie) 

Nous vous laissons en compagnie
de "Meneghino", (clic)
le personnage emblématique de Milan :
c'est le diminutif de Domenico
(Domenegh en lombard) ;
ce personnage de la "Commedia dell'Arte"
est devenu le symbole de la capitale lombarde...



Bonnes vacances à tous
et merci pour tous vos commentaires
malgré les caprices de "Blogger" !

Crème d'asperges et Lapin à la menthe

Voici les dernières recettes
avant les vacances !
En effet, nous serons fermés
tout le mois de juillet !

Cette crème d'asperges
permettra de profiter des dernières
de la saison.


Il faut faire bouillir 10mn
600g de pointes d'asperges,
bien les égoutter,
en réserver quelques unes et mixer le reste
avec des feuilles de basilic.
Battre 5 jaunes d'oeuf,
puis y ajouter 40cl de crème fraîche,
20g de parmesan râpé,
et 1 pincée de noix muscade
Incorporer les asperges mixées
et bien mélanger le tout.
Verser la préparation
dans des ramequins individuels,
ajouter les pointes d'asperges réservées
et faire cuire au four à 140°,
au bain-marie,
pendant environ 30mn.


Un coup de coeur attribué
par Norma C,
à notre seconde recette,
une "salade de lapin à la menthe" !
C'est une délicieuse variante
du "tonno di coniglio" piémontais,
parfaite pour l'été,
puisqu'elle se mange froide !


Faire mariner les morceaux de lapin
le plus longtemps possible
(l'idéal serait une nuit),
dans une cocotte allant au four,
avec du vin blanc,
dans lequel on a ajouté
 "gli odori"
(oignon, carottes, céleri coupés en morceaux).
Faire cuire le tout au four préchauffé à 200°,
pendant environ 45mn.
Bien égoutter les morceaux de lapin,
les laisser refroidir,
les disposer dans un saladier
puis les placer au réfrigérateur
environ 3 heures.
Les sortir 30mn avant de servir
afin qu'ils soient à température ambiante.
Mixer des feuilles de menthe
avec un peu d'huile d'olive
et du jus de citron,
saler et poivrer.
Napper le lapin de cette sauce
et de feuilles de menthe ciselées,
au moment de servir.

Bon appétit à tous !

mercredi 29 juin 2011

Le mois des couleurs : sale e pepe quanto basta...

Au cours d'un raid
à la frontière italienne,
pour trouver un peu de fraîcheur en altitude,
nous avons acheté quelques magazines
pour nous aider à cuisiner cet été...


Et pour clore définitivement
notre mois des couleurs,
voici quelques sels colorés :


de la gauche vers la droite,
- du sel viking (par Odin !) : fumé et aromatisé aux épices,
conseillé avec les omelettes, soufflés, soupes de légumes,
légumes grillés, viandes blanches,
ou sur les pommes de terre au four...
-du sel bleu de Perse : un sel iranien,
dont la couleur bleue est due à la sylvinite,
riche en sodium.
- du sel rose de l'Himalaya : un sel gemme
qui s'est formé il y a 200 millions d'années
sur les contreforts de cette chaîne de montagnes.
Un sel dont on dit "qu'il donne du goût sans saler"...
- du sel rouge d'Hawai : un sel coloré par
l'oxyde de fer des terres argileuses
près desquelles il est récolté...
Idéal pour les viandes rouges et les barbecues...
- du sel noir d'Hawai : un sel que l'on fait sécher au soleil,
sur une terre aux débris volcaniques,
ce qui le colore ainsi...
Idéal avec les poissons grillés
et la cuisine japonaise à base de cru...
- de la fleur de sel de Chypre : qui fond
dès qu'elle est en contact avec les aliments.
Idéal pour les salades !

Tous ces produits sont commercialisés
par la maison Bisetti  (clic)
(Sali dal Mondo).

Bonne semaine à tous
et bonnes vacances à tous ceux
qui commencent à préparer les valises !

lundi 27 juin 2011

Le mois des couleurs 10 : rouge, noir, blanc et vert

Voici la dernière livraison
pour "ce mois des couleurs",
avec deux recettes colorées :
d'abord,
ce "filet de dinde au tartare de tomates et olives noires".
(Recette de "La Cucina del Corriere" n°22)


On fait cuire les filets de dinde au four,
avec le moins possible de matières grasses.
Pendant ce temps, on coupe en petits dés
les tomates (en les épépinant),
on ajoute des olives noires dénoyautées,
une échalote émincée,
du basilic,
de l'huile d'olive,
et on laisse reposer durant la cuisson
de la viande.
On sert cette préparation froide
sur les filets sortant du four....

Ce "gratin de cabillaud aux poireaux"
est moins estival,
mais constitue, toutefois, un plat assez léger
par ces grosses chaleurs.


On fait revenir 5 ou 6 blancs de poireaux
coupés en rondelles dans un fond d'huile d'olive,
pendant ce temps,
on fait cuire 10 mn à la vapeur
des filets de cabillaud
( ou de baccalà,
ou de stoccafisso,
si on en a...).
On mélange ensuite le tout,
on verse cette préparation dans un plat à gratin,
(on peut ajouter du safran)
on saupoudre de parmesan et de gruyère râpés,
et on passe environ 20mn au four à 180°.

Bonne semaine à tous !

dimanche 26 juin 2011

Votre recette préférée - III - Les "secondi" 2

Voici les résultats
de votre recette préférée...
illuminés par les feux de la Saint Jean.

(photo JET)

Gine (clic) et Linda ont choisi les viandes :
et notamment,
un foie de veau en sauce au vin
pour Linda...
Amartia a choisi le poisson,
et nous fait un clin d'oeil ici,
mais vous pouvez aussi la rencontrer
et encore là.

Merci à vous tous
d'avoir participé à ce petit jeu
pendant ces quelques semaines.

samedi 25 juin 2011

Le mois des couleurs 9 : orange, blanc, vert et rouge...

Beaucoup de couleurs
pour ce week-end
que l'on nous annonce très chaud !
Une "ratatuia" lombarde pour commencer !

Très proche de la "ratatouille" que nous connaissons en Provence,
elle n’utilise pas d’aubergines.
Cette mijotée de légumes, quasiment confits,
cuit très longtemps à feu doux, afin que les légumes
s’imprègnent de l’huile d’olive (ou du beurre)
et rejettent une partie de leur eau
sans pour autant attacher à la casserole.

Servie chaude ou froide en accompagnement ou en entrée,
elle multipliera ses saveurs en étant préparée la veille puis réchauffée.
Ingrédients pour 4 personnes :
500g d’oignons
500g de tomates
4 poivrons verts
4 courgettes
½ verre de vinaigre de vin blanc
1 branche de céleri
60g de beurre ou d’huile d’olive
sel et poivre
Faire revenir les oignons émincés dans le beurre,
quand ils sont bien rissolés, ajouter les poivrons coupés en lanières,
les courgettes en rondelles et le céleri haché.
Incorporer enfin les tomates coupées en quartiers et épépinées.
Arroser le tout de vinaigre, saler, poivrer
 et faire cuire à couvert pendant au moins deux heures.
Servir aussitôt ou laisser refroidir.
Nous continuons
sur un "contorno" lombard,
avec ces artichauts gratinés.
 Ces artichauts à la béchamel
sont bien dans la tradition lombarde.
 Pour rendre la recette un peu plus légère,
on peut utiliser seulement le fromage à fondue.



Ingrédients pour 4 personnes :
6 fonds d’artichauts
150g de fromage à fondue
20cl de crème fraîche
1 verre de lait
1 œuf
1 cuillère à soupe de farine
1 bouquet de persil
1 pincée de noix muscade
50g de beurre
40g de chapelure
huile d’olive
sel et poivre

Faire fondre le beurre, ajouter la farine et bien mélanger,
quand elle se colore, ajouter le lait, mélanger,
ajouter ensuite la crème fraîche et l’œuf.
Bien mélanger pour obtenir une béchamel un peu liquide.
Saler, poivrer et ajouter de la noix muscade.
Hors du feu, incorporer le fromage à fondue
et du persil ciselé. Bien mélanger le tout.
Farcir les fonds d’artichauts avec cette préparation,
les saupoudrer de chapelure, les disposer dans un plat légèrement beurré
allant au four puis les faire cuire au four préchauffé à 180°
pendant environ 30 minutes.
Servir aussitôt.
Variante : on peut utiliser des artichauts entiers,
vidés du foin et des feuilles du milieu.

Pour terminer,
cette salade de melon, crevettes,
agrumes et mozzarella
sera parfaite pour les jours de grandes chaleurs.
 

Les agrumes pelés à vif
sont surgelés...mais néanmoins excellents,
les melons commencent à être bien sucrés,
quelques crevettes décortiquées
de notre "pescivendolo di fidanza",
de la mozzarella,
(que l'on peut remplacer par un autre fromage,
comme la feta,
ou des Petits Gervais...)
et quelques olives "taggiasche",
un filet d'huile d'olive,
du vinaigre balsamique,
et la salade est prête !

Bon Week-end à tous !

vendredi 24 juin 2011

Le mois des couleurs 8 : blanc et vert (2)

Nous n'avons pas eu le temps
de présenter les magazines du mois dernier :
une belle livraison
qui a fortement inspiré
les dernières recettes présentées...


Vert et blanc
pour la couleur des courgettes
et de la pâte,
quand on veut réaliser
ces beignets de fleurs de courgettes.


Si vous ne trouvez pas de fleurs de courgettes,
vous pouvez râper des courgettes,
et former des boulettes
que l'on aplatit ensuite,
à base de d'oeufs battus et de fromage.
Pour la pâte à beignets, voici notre recette,
très simple à réaliser,
qui permet d'avoir une préparation assez légère :
Mélanger
jusqu'à obtention d'une pâte homogène,
un oeuf,
80g de farine, 1 pincée de sucre,
1 cuillère à café de levure
et 2 pincées de sel.
Diluer avec 15cl d'eau
(gazeuse, si possible !)
Tremper les fleurs de courgettes,
débarrassées de leur pistil,
dans cette pâte,
et les faire cuire dans de l'huile de friture
très chaude.
Bien les égoutter
et servir avec du coulis de tomates.

Ce chèvre aux courgettes grillées
est également plein de saveurs,
et pourra former avec les beignets,
un "antipasto" succulent.



On coupe 2 courgettes à la mandoline
et on les fait griller sans matière grasse.
On les laisse reposer avec un filet d'huile d'olive
et quelques grains d'anis.
On les coupe ensuite en petits morceaux,
on les dispose au milieu d'un fromage de chèvre frais
(type Petit Billy),
on saupoudre de pistaches écrasées,
de quelques baies rouges,
d'un peu d'huile d'olive.
On laisse une heure au frais
et c'est prêt !

Bon appétit !

jeudi 23 juin 2011

Le mois des couleurs 7 : rouge et orange (2)

Nous poursuivons notre étude
en rouge et orange,
en proposant deux "secondi" délicieux :
avec ces cannelloni de saumon fumé
farcis au fromage de chèvre frais,
pommes, radis et céleri,


et ce "poulet aux abricots".
Les morceaux de poulet sont cuits au four,
environ 40mn,
avec des abricots coupés en deux
et dénoyautés.
On prépare à part une sauce
à base d'abricots, de confiture d'abricots,
de ketchup, de vinaigre blanc,
et de sucre.
On laisse cuire 15mn en on mixe.
On nappe les morceaux de poulet
de cette sauce au sortir du four
et on mélange le tout.


Bon appétit !

mercredi 22 juin 2011

Le mois des couleurs 6 : rouge et orange (1)

Nous poursuivons notre rubrique
du mois des couleurs,
avec, aujourd'hui,
le rouge et l'orange.

Nous commencerons par
cette salade de billes de melon
et de tomates cerises confites au four.
.


Nous continuerons avec
ces tomates farcies
au riz safrané
et aux pignons,
un "contorno" typique de Lombardie.


Et, une fois n'est pas coutume,
un dessert :
avec cette crème d'abricots
au coulis de framboises.
Les framboises sont cuites avec un peu de sucre
puis le jus est filtré pour éliminer les petites graines.
On fait cuire les abricots coupés en morceaux,
dans un doigt de vin muscat,
et du sucre.
Puis on mixe le tout.
On laisse refroidir et on décore
la crème d'abricots
avec le jus de framboises.
.

Demain,
deux "secondi"
sur les mêmes couleurs !

lundi 20 juin 2011

Votre recette préférée - III - Les "secondi" 1

Aujourd'hui,
1er Messidor.
Il tire son nom « de l'aspect des épis ondoyants & des moissons dorées
qui couvrent les champs de juin en juillet »,
selon les termes du rapport présenté à la Convention nationale
 le 3 brumaire an II (24 octobre 1793) par Fabre d'Églantine.


Nous poursuivons notre petit jeu :
indiquez-nous quel est VOTRE recette préférée
de "secondi".
En ce qui concerne Norma, c'est :
le rôti de boeuf farci au romarin
dont vous trouverez ici.  la recette.


En ce qui me concerne,
ce sera le "cappon magro",
dont vous trouverez ,  la recette.


Dites-nous, à votre tour,
quel est votre "secondo" préféré !
(Viande ou poisson.)
Publication des réponses à la fin juin.
Bonne semaine à tous !

dimanche 19 juin 2011

Les prénoms en chansons (50) : Z

Et voilà, le 50ème et dernier message
sur les prénoms dans la chanson !
Pour le Z,
vous aurez droit à Ziggy, deux fois :
tout d'abord avec
"Ziggy Stardust" de David Bowie...
.

et "Ziggy, un garçon pas comme les autres,


Bon dimanche à tous !

samedi 18 juin 2011

Les prénoms en chansons (49) : Y

"The ballad of John and Yoko"
par les Beatles
me semblait tout indiqué...
Demain, le Z
avec deux chansons
et deux fois le même prénom...
A votre avis ?

Le mois des couleurs 5 : blanc et vert

Pour l'association
blanc & vert,
nous avons choisi tout d'abord,
cette "mozzarella au basilic".


Puis ce "baccalà alla mantovana".



On ne présente plus le « baccalà », la morue salée,
utilisée dans tout le nord de l’Italie dans de nombreuses recettes
et dont l’une des plus connues est celle
« alla vicentina »,
à base de lait.
Cette variante lombarde est évidemment
à base de beurre !
On peut le remplacer pour faire
plus « diététique » par de l’huile d’olive…

Ingrédients pour 4 personnes :
800g de « baccalà » dessalé ou de filets de merlan
60g de beurre
2 gousses d’ail
1 bouquet de persil
Le jus de 2 citrons
poivre
Couper le poisson en petits morceaux
et les faire revenir dans la moitié du beurre (ou de l'huile).
Ajouter un hachis d’ail et de persil, arroser de jus de citron
et faire cuire à feu doux, en les retournant de temps en temps.
Au bout de 15 minutes de cuisson, ajouter une pincée de poivre,
le beurre restant coupé en petits morceaux
et faire cuire environ 10 à 15 minutes de plus.
Servir aussitôt accompagné du jus de cuisson.

"Il vino giusto"
est ce "Torrontes" argentin.


Bon week-end à tous !

vendredi 17 juin 2011

Pâtisseries lombardes : "Torta paradiso" et "Crema alla lodigiana"

Comme vous avez pu le constater,
Totirakapon n'est pas un grand pâtissier.
Mais pour les besoins de notre cinquième tome
des "Rencontres Gourmandes",
consacré à la Lombardie,
il a bien fallu mettre la main à la pâte.
Voici, aujourd'hui,
deux recettes !
La première est celle de la fameuse
"Torta paradiso".
Je dis "fameuse",
car elle est très connue dans le nord de l'Italie,
où on l'appelle aussi, parfois,
"Torta margherita", (clic clac)
quand elle est servie découpée en quartiers,
ce qui peut évoquer des pétales de marguerite.


C’était le gâteau préféré de La Callas,
qu’elle aimait réaliser elle-même
quand elle venait séjourner dans sa villa de Sirmione,
sur les bords du lac de Garde.

Voici la recette la plus authentique, retrouvée, paraît-il,
dans les papiers de la célèbre cantatrice
mais il existe de multiples variantes
(notamment sans les blancs en neige).
 C’est un gâteau très parfumé, très onctueux,
aussi bon au petit déjeuner qu’au dessert.
 



(photo Giallo Zafferano)
Ingrédients pour 6 personnes :

300g de beurre
150g de farine
150g de maïzena
300g de sucre en poudre
4 cuillères à soupe de sucre glace
1 sachet de levure
1 sachet de sucre vanillé
8jaunes d’œuf et 4 blancs d’œuf
1 écorce de citron non traité

Préchauffer le four à 180°.
Séparer les blancs des jaunes et réserver 4 blancs.
Monter les blancs en neige et y incorporer la moitié du sucre en poudre.
Mélanger le beurre avec l’autre moitié du sucre et le sucre vanillé
de façon à obtenir une crème onctueuse.
Ajouter alors les 8 jaunes d’œuf, l’un après l’autre et bien les amalgamer.
Incorporer alors l’écorce de citron finement hachée.
Mélanger la farine, la maïzena et la levure
et incorporer ce mélange à cette pâte.
Ajouter délicatement les blancs montés en neige à cette pâte.
Beurrer un moule à gâteau de 28cm de diamètre environ
et le fariner légèrement.
Y verser délicatement la préparation
et faire cuire environ 40 minutes. Vérifier la cuisson en plantant une petite brochette en bois :
si elle ressort sèche, le gâteau est cuit.

Ce gâteau fut inventé en 1878
par le pâtissier Vigoni de Pavie.
.

Le magasin existe toujours dans le centre ville.
Et vend presque exclusivement de la "torta",
à tel point qu'à Pavie,
on l'appelle "Torta Vigoni" !


De nombreuses anecdotes,
comme les aiment les Italiens,
sont nées autour de l'histoire de ce gâteau.
L'une est liée à la Chartreuse de Pavie :
un moine aurait eu la recette
grâce à une jeune femme
qu'il aurait rencontrée
dans la campagne environnante,
alors qu'il était à la recherche d'herbes médicinales.
Les autres moines auraient alors appelé
ce délicieux gâteau, la "tarte du Paradis" !
Une autre version, moins romanesque,
fait référence à une dame de Pavie,
invitée à goûter le nouveau gâteau de Vigoni,
 qui l'aurait comparé au paradis...
Pour accompagner,
cette "torta",
je vous conseille
"la crema alla lodigiana" :
la crème de Lodi.


Ingrédients pour 4 personnes :
250g de crème fraîche liquide
4 cuillères à café de café fort (Arabica)
150g de sucre
7 œufs
Mélanger au bain-marie, dans une casserole, la crème fraîche
et le café puis incorporer le sucre.
Ajouter peu à peu les jaunes d’œuf battus, bien mélanger
et faire cuire à feu très doux environ 30 minutes.
Verser cette crème dans des coupes,
placer au réfrigérateur au moins deux heures avant de servir.
 
Bon appétit !

mercredi 15 juin 2011

Les prénoms en chansons (48) : W et X

On se rapproche vraiment de la fin de l'alphabet !
Pour le W,
"Monsieur William" par Léo Ferré...
sur un poème de Jean-Roger Caussimon.

Pour le X,
je n'ai rien trouvé comme prénom.
Donc, ce sera, "Xale rewmi"
de Youssou N'Dour.

Votre recette préférée - II - Les "primi" 2

Voici donc vos "primi" préférés  !

Gine (clic clic) a été la première à répondre
et à indiquer "la polenta avec du gorgonzola",
devançant ainsi de quelques jours
notre publication "en jaune",
et les indications de Paola sur
cette association.
Paola, (clic clac) qui, elle, nous a indiqué,
qu'elle aimait toutes les soupes en général...


Linda nous a signalé 
la soupe "courge musquée"
de Gardennay de Campbell
(marque chère à Andy Wahrol).
et qu'elle appréciait les pâtes
sous toutes leurs formes...
Voilà un choix auquel on ne peut que souscrire...


Merci à Miss Lemon (clac clic)
et au Jardin du vent (clic cloc)
qui ont choisi nos "Mouchoirs de soie".
Colibri-Namélie (cloc cloc) a choisi
le "risotto alla milanese".
Et enfin Robert M. (clic clic)
a fini par craquer
pour les gnocchi à la romaine...

Nous nous retrouverons la semaine prochaine
pour vos "secondi" préférés,
viandes ou poissons !

lundi 13 juin 2011

Antipasto et secondo : Tartare de tomates et framboises et Spezzatino de lapin aux olives

Pour les repas de ce long
week-end,
je vous propose
quelques unes de nos spécialités :
ce "tartare de tomates et framboises"
servi avec un peu d'huile d'olive
et de vinaigre balsamique...


et "son gazpacho d'ail blanc".
Une association que nous avions goûtée
chez "Rabanel" à Arles.
Ingrédients pour 4 personnes :

- 8 gousses d’ail
- 100g de poudre d’amandes
- 4 tranches de pain de mie sans la croûte
- ¾l de bouillon de volaille
- 2 cuillères à soupe de vinaigre
- 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
- sel et poivre
Mixer tous les ingrédients avec l’ail épluché et dégermé.
Mettre à refroidir 1h et servir.


Ce "spezzatino de lapin
aux olives"
est une variante du "lapin à la ligure".
Les morceaux de lapin sont revenus
dans l'huile d'olive
puis cuits dans un fond de vin blanc,
avec des champignons,
des olives noires
et des quartiers de tomates.
Simple et délicieux,
surtout réchauffé !


"Il vino giusto"
me semble
ce "Pinot Grigio"
de Vénétie,
qui accompagnera aussi bien
l'ail de l'antipasto
que la chair blanche du lapin.... 


Bon appétit !

dimanche 12 juin 2011

Les prénoms en chansons (47) : les U et V

Nous approchons de la fin de l'alphabet!
Aujourd'hui les U,
avec
"Heureux qui comme Ulysse"
de Georges Brassens.
.

Et les V,
avec
"Veronika, der Lenz ist da".
(Veronika, le printemps est là)
par les "Comedian Harmonists".
(Sextette vocal allemand
qui disparut en 1935
quand le régime nazi exigea qu'il se sépare
de ses trois membres juifs...)
.

Le mois des couleurs 4 : vert

Aujourd'hui,
ce sera le vert !

Avec, pour commencer,
ces "olives à la Montefiascone".
(Cette ville du Latium est réputée pour son vin blanc
"l'Est! Est!!Est!!!" (clic) que nos lecteurs connaissent bien...)
Ingrédients pour 4 personnes :

600g d’olives vertes
(ou noires, dénoyautées ou non)
1 écorce d’orange non traitée
1 fenouil
sel et poivre
Mélanger les olives, le fenouil très finement émincé et l’écorce d’orange hachée.
Saler et poivrer. Mettre le tout dans un bocal hermétique
et laisser confire environ 3 jours
(on peut les laisser mariner jusqu’à une semaine).
Servir en apéritif.



Et ensuite,
 cette "salade au saumon,
aux artichauts et aux avocats".



On peut utiliser du saumon cru
mariné dans l'huile d'olive et le citron,
du saumon fumé,
ou du saumon cuit au four,
et refroidi,
comme ici.
L'important est de couper le poisson
en petits morceaux.
On ajoute 4 ou 5 petits artichauts,
coupés en fines tranches,
et 1 avocat coupé en dés.
Quelques tomates cerises
pour donner de la couleur
et un généreux filet d'huile d'olive
avec quelques gouttes de vinaigre balsamique...

Bon dimanche à tous !

samedi 11 juin 2011

Le mois des couleurs 3 : rouge et blanc

Aujourd'hui,
ce sera rouge et blanc !

Et comme nous fêtons aussi
le 1400ème message  !
Je vous offre ces "peperoncini"
de Rome,
en espérant la victoire du Oui
aux référendums italiens.


Pour commencer,
ce "saumon sur caponata d'oignons rouges".
Le saumon est cuit au four
avec le minimum de matières grasses,
et les oignons rouges sont revenus longuement
à feu très doux,
en incorporant un peu de sucre de canne en poudre,
des tomates cerises,
de façon à obtenir presque un confit d'oignons.


Ce
"poulet aux champignons et à la mozzarella"
pour continuer...
On fait cuire les morceaux de poulet au four,
avec des champignons
(ici un assortiment de cèpes,
de carriolettes et de champignons de Paris),
et on ajoute la mozzarella
en fin de cuisson.


Bon appétit
et bon week-end à tous !