Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


dimanche 31 mai 2015

"Sale & Pepe" et les autres


Les magazines de Juin
et l'excellent supplément
"d'Elle à Table",
qui propose 150 recettes italiennes,
à la fois, celles de la tradition,
bien connues,
mais aussi quelques unes, 
très originales...




Nous y reviendrons,
mais, en ce moment,
le temps nous manque...

samedi 23 mai 2015

Un cadeau d'une amie !


Merci beaucoup 
à notre amie
qui nous a offert
cet excellent livre de cuisine italienne,
où l'on retrouve,
et, au même endroit,
tous les grands classiques !


Edité par la firme
"San Lorenzo",
qui fait également de la VPC,
dont je vous conseille de visiter le site ICI.

Merci encore !
Et bientôt,
un petit choix de recettes !

lundi 18 mai 2015

dimanche 17 mai 2015

Ben tornati ! "Lo scalco grasso" (2)



Après une halte, à midi,
dans la fraîcheur des jardins
qui entourent le "Palazzo Te" 
de Mantova,



et une "piadina" merveilleuse
(mais "bougnetteuse"...),


nous sommes retournés
"per cena",
dans l'excellent restaurant
"Lo scalcograsso".


La salade de chapon à la padovane
est toujours une merveille....


Le "tris di polpo"
toujours succulent...


et il proposait, ce soir-là,
un carpaccio de thon
sur lit de petits fenouils
absolument sublime
et d'une fraîcheur incomparable...

Un de nos grands coups de cœur
pour cette année !


Les vins (servis au verre...)
sont toujours excellents,
le service irréprochable,
professionnel et convivial,
(le chef, qui sert aussi en cuisine
est vraiment très gentil et chaleureux, 
et, avec tous ses clients...)
les prix plus que raisonnables...

Le restaurant ne mérite que des éloges.
Un splendide souvenir,
après quelques déboires à Vicenza...

Une bonne adresse, à retenir !

samedi 16 mai 2015

Une fausse bonne adresse à Vicenza : "Agli Schioppi"


Il est bien rare que nous soyons critiques
à propos d'un restaurant italien
dans lequel
nous avons mangé.

"Agli Schioppi" à Vicenza
inaugurera donc la rubrique :
"Il vaut mieux aller manger ailleurs..."

Tout d'abord,
en ce qui concerne la qualité 
de la cuisine,
le sentiment est très mitigé...

Norma a eu droit 
à "un carpaccio di vitello"
qui, manifestement,
n'avait pas été tranché
au moment d'être servi,
et simplement présenté 
avec 3 boules mozzarella
sorties du sachet...


En ce qui me concerne,
ce flan d'asperges blanches
sur fondue d'Asiago
était très bon...
Mais, on est à quelques km de Bassano,
la "capitale" de l'asperge blanche,
en pleine saison,
et c'est donc la moindre des choses de proposer
un plat correct à base de ce produit emblématique...



"Les taglioline" aux truffes
étaient bonnes,
cuites "al dente"...


La "tagliata di manzo"
demandée "bleue"
était servie plutôt "à point"...



Donc, en ce qui concerne la cuisine,
plutôt  5/10,
alors que le restaurant est au "Michelin"...

Sur les prix, rien à redire,
 une soixantaine d'euros,
avec les vins,
ce n'est pas le bout du monde...
Mais ça ne vaut pas plus !

En revanche, 
la qualité du service est déplorable ;
dès le départ, ça a cafouillé :
la réservation n'avait pas été correctement
enregistrée ;
et, puisque nous passions devant le restaurant
vers 18h,
nous nous y sommes arrêtés, mais
personne n'a voulu de nouveau l'enregistrer.
Il a fallu retéléphoner 1/2 heure après...

Le touriste ne semble pas vraiment être
"le cœur de cible" de l'établissement,
(plein à craquer,
même en milieu de semaine)
et donc, 
pas besoin d'avoir trop de prévenances...
On nous a demandé également de payer
en espèces,
au vu de "la somme modique" dépensée...

Il semble,
(en regardant les commentaires de clients
sur plusieurs sites),
que ce traitement un peu cavalier
ne soit pas finalement réservé
qu'aux seuls touristes...


En résumé, une "trattoria"
à éviter...

Comprenons-nous bien,
il ne s'agit pas de faire les difficiles
ou les critiques grincheux.
Mais le restaurant étant présenté
comme le meilleur de la ville,
on pouvait espérer,
un peu plus,
à la fois en qualité de cuisine,
(faire cuire un steak ne réclame
pas des compétences culinaires inabordables...)
et en qualité d'accueil...

Le "Garibaldi",
en face de la basilique,
(dans sa version restaurant
ou brasserie)
vous offrira, pour le même prix,
un service irréprochable et chaleureux,
une cuisine de qualité
et une vue imprenable 
sur la plus belle place de la ville.

jeudi 14 mai 2015

Une bonne adresse à Vicenza : le "Garibaldi"..



Une halte très sympathique
dans la splendide ville de Vicenza
au restaurant "Garibaldi"...

Le restaurant est situé juste à côté de
en face de la célèbre "Basilique Palladienne",( clic clac)
au cœur même de la vieille ville...

On me confie dans l'oreillette
que Norma vous en dira bientôt
un peu plus sur cette perle
de la Vénétie..





Après une belle,
mais longue route,
nous avons apprécié,
en "amuse-bouches"
ces petits "arancini"
au baccalà sur crème de petits pois...


Une très belle salade composée...


De la "soppressa" sublime...


"Una tagliata" di manzo
(du Nebraska !...)
cuite à la perfection...


Et enfin, "baccalà alla vicentina"
avec sa polenta...


Le seul petit bémol du repas,
ce qui est un comble quand même
pour la spécialité de la ville !
La polenta ne doit pas se présenter ainsi,
mais liquide et blanche !
comme il est de règle en Vénétie...

Le plat, sinon, était bien préparé,
mais sans être inoubliable...


Des prix plus que raisonnables,
un service attentif et rapide,
une vue splendide
sur la piazza...
Une première soirée inoubliable....

samedi 9 mai 2015

Quiche aux courgettes et aux deux saumons


La recette est là aussi 
dans le titre...


On fait revenir des courgettes
et des oignons
(ou des poireaux)
dans un fond d'huile d'olive,
on ajoute de l'aneth ciselé,
des morceaux de saumon cru
et de saumon fumé,
puis 3 œufs battus
dans 20cl de crème fraîche...

On verse le tout sur une pâte brisée
et on met à cuire 45mn
à 180°...

C'est prêt !

lundi 4 mai 2015

La recette du mois : " Crème aux deux asperges et aux deux saumons"


Une splendide recette de printemps,
avant une pause d'une semaine,
qui, cette fois, sera la bonne !

On fait rissoler des pointes d'asperges blanches
et des asperges vertes,
puis on les fait cuire
dans du bouillon de légumes,
et enfin dans 20cl de crème fraîche,
et on mixe le tout
pour obtenir une texture crémeuse
et on maintient très chaud...


Auparavant,
on a fait cuire
des pointes d'asperges vertes "al dente"
et on les a réservées...


Enfin, on coupe de fines lamelles de saumon cru
et de saumon fumé,
que l'on fait mariner avec les pointes d'asperges
dans de l'huile d'olive
et de la ciboulette ciselée,
pendant 1/2 heure environ.

Au moment de servir la crème d'asperges,
on ajoute la marinade de saumon,
qui cuit très rapidement
et c'est prêt !

dimanche 3 mai 2015

Salade de montagne



Girolles rissolées à l'ail et au persil,
quartiers de poires,
Bresaola (ou viande des Grisons),
tome de Savoie,
avec une sauce à l'huile d'olive
et au citron,
le tout sur un lit de salade...


samedi 2 mai 2015

Feuilleté aux poireaux, à la ricotta et à la vieille mimolette


Une tarte toute simple,
mais "qui fait de l'effet"
et qui est absolument délicieuse !

On fait cuire quelques poireaux 
à la vapeur
puis on les coupe en deux 
dans le sens de la longueur.



On étale une pâte feuilletée
dans un plat carré, si possible,
on la tartine de 150 à 200g de ricotta fraîche
(à défaut, un fromage de chèvre frais,
type "Petit Billy" (clic clac)
peut faire l'affaire,
ou, pourquoi pas,
du bon vieux "Boursin à l'ail aux fines herbes") (clic clac).

On dispose ensuite
les poireaux bien égouttés par dessus
et on met au four préchauffé à 180°
pendant 45mn environ.



On sort la tarte du four,
on la saupoudre de mimolette rapée
et de persil ciselé
et on laisse reposer 5mn.

C'est prêt !

vendredi 1 mai 2015

Riz Venere aux agrumes et aux petites seiches marinées




Une recette printanière " di mare"
pour fêter ce 1er Mai
bien nuageux...



On fait mariner 
pendant 2 heures environ,
les petites seiches
dans du jus et des zestes d'orange,
de l'huile d'olive,
du thym,
des tomates séchées coupées en petits morceaux,
des échalotes émincées,
du sel et du poivre.

Puis, on fait cuire le riz
(environ 20mn,
s'il est précuit)
et on ajoute des quartiers d'orange
et de pamplemousse pelés à vif.

On égoutte bien les petites seiches,
on les fait revenir
dans un fond d'huile d'olive,
et on les ajoute au riz
au moment de servir.

Très simple à réaliser
et vraiment délicieux !

Bon WE à tous !