Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis (photo Toti)


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


mercredi 22 avril 2020

Crème d'asperges au saumon


Recette n° 6

Une splendide recette de printemps !

Publiée la 1ère fois en en 2015,
nous l'avons un peu adaptée 
à ces temps de confinement...
Nous avons supprimé les asperges blanches
et simplifié pour le saumon : 
 on peut, soit utiliser du saumon fumé,
soit de fines tranches de saumon cru.
Si vous avez la chance de pouvoir vous procurer
tous les ingrédients,
ne vous privez pas de réaliser la recette originale...

On fait rissoler des pointes d'asperges vertes,
puis on les fait cuire
dans du bouillon de légumes,
et enfin dans 20 cl de crème fraîche,
et on mixe le tout
pour obtenir une texture crémeuse
et on maintient très chaud...


Auparavant,
on a fait cuire
des pointes d'asperges vertes "al dente"
et on les a réservées...


Enfin, on coupe de fines lamelles de saumon cru
et/ou de saumon fumé,
que l'on fait mariner avec les pointes d'asperges
dans de l'huile d'olive
et de la ciboulette ciselée,
pendant 1/2 heure environ.

Au moment de servir la crème d'asperges,
on ajoute la marinade de saumon,
qui cuit très rapidement dans la crème très chaude
et c'est prêt !

lundi 20 avril 2020

Passatina di ceci e gamberi

Recette n° 5

Cette recette a déjà été publiée en juin 2009 ! C'est de "la cuisine du placard".

C'est celle du chef Fulvio Pierangelini et sa fameuse "passatina di ceci et gamberi" (purée de pois chiches aux crevettes) a fait le tour du monde...


Notre Kali adore !


L'anecdote racontée par le chef italien autour de cette recette est la suivante : il se trouvait seul dans son restaurant, un jour de fermeture, et s'apprêtait à savourer à la fois sa solitude et un plat de sa composition... Lorsque deux clients illustres se présentèrent, il fut bien obligé de les accueillir mais leur dit qu'il ne pouvait leur servir que ce qu'il comptait manger lui-même : cette "passatina de ceci". Le plat a connu immédiatement un succès immense.

Ingrédients pour 4 personnes :
• 100g de pois chiches secs ou une boîte de pois chiches
• 800g de crevettes crues décortiquées
• 1 gousse d'ail
• 1 branche de romarin
• huile d'olive et jus de citron
• sale & pepe (sel et poivre)

Faire tremper les pois chiches secs une nuit (2 heures pour des pois chiches en boîte) dans de l'eau avec le romarin et l'ail coupé en morceaux.

Mixer les pois chiches égouttés avec un peu d'eau de trempage et un filet d'huile d'olive.

Répartir cette purée réchauffée dans les assiettes de service. Saler et poivrer.

Cuire les crevettes à la vapeur, les arroser de jus de citron et d'huile d'olive et les disposer bien chaudes sur la purée de pois chiches.

Servir aussitôt.

Nous avons ajouté quelques feuilles de menthe ciselées, car nous adorons l'association menthe-pois chiches et crevettes...

dimanche 12 avril 2020

Des betteraves, en tartare et en carpaccio !

Recettes n° 3 & 4

Voici deux recettes où la betterave
remplace la viande rouge...

Point de délire végan, les amis,
rassurez-vous...

Le tartare de betteraves a été présenté, ce samedi, sur LCI
et s'inspire d'une recette d'Alain Passard de "l'Arpège", à Paris...



Tartare de betteraves
Ingrédients :
1 betterave cuite
1 échalote ciselée finement
1 jaune d’œuf
1 c à café de moutarde forte ou à l’ancienne
1 c à café de câpres
Persil et ciboulette ciselés
Worcester sauce (si possible)
Huile d’olive
Sel et poivre


Ajouter l’échalote finement ciselée, le jaune d’œuf, les herbes, la moutarde, les câpres, la Worcester, et de l’huile d’olive. Saler et poivrer. Bien mélanger le tout, transvaser dans de petits moules ou des ramequins et garder au frais. Démouler au moment de servir, et présenter par exemple, sur un lit d’oignons rouges coupés en tranches très fines.

Des variantes peuvent incorporer :
à l’italienne, un soupçon de parmesan râpé ou du basilic, 
- à la japonaise, quelques gouttes de wasabi, de sauce soja, du gingembre, de la coriandre…

Mais la base doit rester dans l’esprit bistrotier du « tartare »…

Ce carpaccio nous vient de la "Cucina Italiana"
en voici une version allégée et simplifiée...


Carpaccio de betteraves
Ingrédients :
1 betterave cuite
200g de fromage de chèvre frais
1 orange
Vinaigre de cidre
Aneth
Huile d’olive
Sel et poivre

Éplucher la betterave et la couper en tranches très fines. Disposez les tranches dans un grand plat, en essayant de les superposer le moins possible. Assaisonner avec une pincée de sel et 4 cuillères à soupe de vinaigre de cidre, laisser mariner 20 à 30 minutes.
Égoutter les tranches de betterave de la marinade et les répartir sur les assiettes.
Ajouter l’huile d’olive et une cuillère à café d'aneth haché au fromage de chèvre et mélanger jusqu'à obtenir une consistance crémeuse. Peler l'orange, la diviser en quartiers (si possible, retirer la peau).
Couper les quartiers en petits morceaux. Répartir le fromage sur les tranches de betterave, ajouter les morceaux d'orange et assaisonner avec un filet d'huile, une pincée de poivre et quelques feuilles d'aneth.


Bon appétit, les amis !

samedi 28 mars 2020

Frittata aux asperges

Recette n° 2

La frittata (de fritto, en italien, qui signifie « frit ») est un plat traditionnel de la cuisine italienne semblable à l'omelette, garni de différents ingrédients comme de la viande, des légumes et du fromage.
Une des préparations traditionnelles les plus répandues est la "frittata di cipolle" (qui signifie littéralement « frittata aux oignons »). Elle est essentiellement composée d'oignons (blancs de préférence) frits dans l'huile d'olive, d'œufs, de sel et poivre et de fromage gratiné. La "frittata di cipolle", plat peu coûteux, était, au siècle dernier, un plat populaire consommé par les travailleurs au cours de la journée.
Parfois surnommé « pizza aux œufs », elle se décline dans une multitude de variantes. Son secret est une cuisson en deux temps, d’abord à la poêle puis au four, dans une poêle en fonte qui passe sans broncher de l’un à l’autre. Il est tout à fait possible de ne la cuire qu'au four, environ une quinzaine de minutes.




Notre version, dans un moule couronne...


INGRÉDIENTS
Une douzaine d'asperges vertes
1 gousse d'ail
6 œufs entiers
ciboulette fraîche
30 g de parmesan râpé
huile d’olive
sel, poivre
PRÉPARATION
Préchauffer le four à 180 °C.
Rincez les asperges vertes et les couper en deux dans le sens de la longueur.
Ciseler la ciboulette.
Hacher la gousse d’ail et la faire revenir dans l’huile pendant 3 minutes.
Ajouter les morceaux d'asperges puis saler et poivrer. Faire cuire pendant 5 à 10 minutes.
Saupoudrer de ciboulette ciselée et mélanger. Laisser refroidir quelques minutes.
Dans un saladier, battre les œufs. Saler et poivrer.
Incorporer les œufs battus aux asperges puis bien mélanger avec environ 30 g de parmesan râpé.
Verser le tout dans un moule légèrement huilé allant au four.
Enfourner pendant environ 20 minutes.
Servir tiède accompagné d'une salade de roquette assaisonnée de balsamique.

mercredi 25 mars 2020

La cuisine du placard : spaghetti aux sardines

Recette n°1

Pour ce temps du confinement, voici
une recette avec ce que l'on a en stock.

C'est une variante des nombreuses associations
des pâtes et du poisson....

Spaghetti (ou autres pâtes) aux sardines en boîte




Pour deux personnes :
150 g de spaghetti ou d'autres pâtes (pourquoi pas courtes)
1 boite de sardines à l’huile (d’olive si possible)
2 échalotes
2 biscottes (ou de la chapelure ou du parmesan)
1 citron
Quelques feuilles de roquette (facultatif)
Sale & Pepe quanto basta

Faire revenir légèrement les échalotes émincées dans l’huile des sardines, pendant qu’on fait cuire les spaghettis « al dente » dans beaucoup d’eau salée. 
Couper les sardines en petits morceaux en enlevant l’arête centrale.
Ajouter le jus d’un citron aux échalotes et incorporer les spaghettis bien égouttés, puis remuer pour lier le tout. Ajouter les sardines coupées en petits morceaux, poivrer, garnir avec les biscottes émiettées, voire du parmesan ou de la chapelure et ajouter quelques feuilles de roquette. (Les biscottes servent à donner un peu de croquant, comme les croûtons de pain dans la Salade Caesar).

On attribue cette recette à Gordon Ramsay, mais on la trouve un peu partout sur le Net avec des variantes. On peut remplacer les échalotes par de l’ail, la roquette par de l’origan (même séché), on peut même ajouter un peu de piment d’Espelette, des petites tomates cerises ou des olives. 
Mais mettre le moins d’ingrédients possibles me semble la meilleure option.

mardi 31 décembre 2019

Fin d'année 2019 à Collioure

Beaucoup d'humour très subtil...



Un temps splendide,
très calme,
qui a permis de manger en terrasse...




Des moules frites...


et une salade de chèvre.


mercredi 11 décembre 2019

Ben tornato !...


4 ans après sa fermeture (temporaire), 
Totirakapon rouvre ses portes,
dans un premier temps,
pour permettre de consulter les articles....




mardi 15 décembre 2015

Chiuso


Totirakapon ferme
ses portes ...



Que faut-il de plus pour le peuple ?

Les Romains avaient les jeux du cirque. Nous, nous avons la presse people, la téléréalité, les séries télévisées, les films américains, le football, le loto, les consoles de jeux et la publicité…


Le cerveau du peuple doit être accaparé,
sinon il pourrait s'ennuyer,
et s'il s'ennuie, il pourrait lire,
et s'il lit, il pourrait s'instruire, 
et s'il s'instruit, il pourrait réfléchir,
et s'il réfléchit, il pourrait penser,
et s'il pense, il pourrait devenir intelligent !...
et trouver
que le monde qui l’entoure
n’est pas si beau qu’on le lui dit…
qu’il est temps de se débarrasser
des nuisibles qui nous gouvernent...


mercredi 23 septembre 2015

vendredi 4 septembre 2015

La recette du mois : "Pizza bianca" aux champignons et aux courgettes


La recette est dans le titre !

Une belle idée
du magazine "A Tavola" !