Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


lundi 9 mars 2015

La recette du mois : "La torta sbrisolana di Mantova"




La sbrisolòna (anche detta sbrisulòna, sbrisolìna, sbrisulùsa o sbrisulàda) è un dolce del Nord Italia, originario della città di Mantova, ed è comunemente prodotto e consumato in Lombardia, Emilia-Romagna e nel Veronese.


Il nome deriva dal sostantivo "brìsa", che in mantovano vuol dire "briciola" e pare che la ricetta risalga a prima del '600 quando arrivò anche alla corte dei Gonzaga.

Si tratta di una torta di povere origini, all'inizio infatti gli ingredienti erano quelli tipici della tradizione contadina ( farina di mais, strutto e nocciole) e negli anni si sono raffinati.

La Sbrisolona est un gâteau typique de la région Lombardie et en particulier de la ville de Mantoue. Il est associé à la Cour des seigneurs de Mantoue, les Gonzague, et on trouve sa trace avant le XVIIème siècle. 
Il est doux, friable et très calorique, puisqu’il est préparé avec du beurre et des amandes. Il est très simple à réaliser. Son nom signifie « qui s’émiette facilement ». 

Ce gâteau a des origines populaires : en effet il était consommé par les paysans de Mantoue, qui avaient besoin de beaucoup d’énergie pour faire face aux longues journée de travail dans les champs. Si au début les ingrédients utilisés étaient plus économiques (les noisettes à la place des amandes, le saindoux à la place du beurre, plus de farine de maïs que de farine de blé), cette recette s’est enrichie au cours des siècles en même temps que sa ville d’origine.

La ricetta oggi prevede che le farine ( bianca e gialla) e lo zucchero siano in parti uguali, ragione per cui in passato questo dolce era detto "torta delle tre tazze",inoltre gli ingredienti non devono essere sminuzzati, anzi, il tratto caratteristico del dolce sta nella sua consistenza irregolare, dovuta alla lavorazione veloce e al taglio grossolano delle mandorle.


Si distingue da altre preparazioni, proprio per il metodo di lavorazione e per come viene servito, infatti questo dolce non dev'essere tagliato in fette regolari, ma spezzato con le mani e si consiglia di accompagnarlo con un vino liquoroso come il Malvasia, il Vin Santo o il Passito di Pantelleria.


Aujourd’hui ce gâteau fait partie du patrimoine culinaire italien et il est très célèbre aussi à l’étranger. Les vrais amateurs disent qu’il ne faut pas le couper au couteau, mais avec le main et qu’il s’accompagne bien d’un vin sucré et liquoreux tel que le Muscat, le Malvoisie ou le Vin Santo.
Il est assez semblable à la "fregolotta" de Vénétie, qui, la plupart du temps, n'utilise pas de noisettes ou d'amandes.


Caratteristica inconfondibile della torta è la sua friabilità che la porta a sbriciolarsi con estrema facilità (da cui il nome che nelle lingue gallo-italiche significa "sbriciolona" o "sbriciolata"). In Veneto viene comunemente chiamata "rosegotta" e "fregolotta", termine quest'ultimo che indica anche un altro dolce assai simile. (Wikipedia italien)







On peut trouver ici une très bonne recette en Français.

3 commentaires:

Cristina a dit…

est ce que Tu va la faire Toi même ou bien Tu en a acheté une déjà prête?

Totirakapon a dit…

Achetée toute prête !
Je ne suis pas très "pâtissier" !

Amitiés

elza jazz a dit…


ça me donne envie d'enlever le papier-cristal et de la grignoter !!
miam...miam . Bonne semaine à toi
et Norma. ELZA