Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


samedi 19 janvier 2008

Repas pour le Dri et "Bagna caöda"

Notre tout nouveau "dianèt" de table.

Aujourd'hui, repas un peu élaboré et assez copieux pour le Dri.
Nous avons commencé par une "Bagna caöda" (ou "bagna cauda" que l'on pourrait traduire par "sauce chaude") dont vous trouverez la recette ci après.
Ensuite, nous avons continué par un petit peu de rillettes de morue. Tout cela accompagné au Prosecco.
Comme "antipasti", des involtini de saumon fumé à la purée d'olives et nous avons sauté directement aux "secondi" avec des brochettes de soles aux courgettes et aux herbes.
Au dessert, un espresso et quelques Fiat et Cuneesi nous ont suffi. Nous n'aimons pas spécialement les desserts.
Recette de la "Bagna caöda" del Piemonte :
Ingrédients pour 4 personnes :
- 100g de filets d’anchois dessalés au vin blanc
- 5 gousses d’ail
- huile d’olive
- 20g de beurre
Hacher finement les anchois et l’ail puis les mettre à cuire à feu très doux dans 10cl d’huile d’olive, pendant environ 30mn.
Ajouter en fin de cuisson le beurre, bien mélanger et réserver au chaud dans un caquelon.
Servir chaud avec des légumes de saison, cuits ou crus, de votre choix.
Le "dianèt " était en fait un pot large et bas installé au centre de la table et la sauce était servie aux hôtes dans des bols spécifiques en terre cuite qui maintenaient la chaleur de la sauce grâce à une petite flamme allumée dans sa partie inférieure.

Aucun commentaire: