Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


dimanche 22 avril 2012

"Piccolo Cappon Magro"

Voilà le plat le plus coloré, le plus riche 
et le plus savoureux de toute la gastronomie ligure. 
Ses origines, comme celles de son nom, 
sont assez obscures. 
Le mot "cappon" désignerait le pain dur « de vaisseau », 
un pain spécial dont faisaient autrefois provision les navigateurs, 
et sur lequel on étendait des couches de poissons, de coquillages, 
de légumes et de sauce. 
 "Magro" signifie « maigre », donc sans viande
Bien qu'en effet, il n'en contienne pas, 
l'appellation semble singulière pour un plat aussi riche. 
Une légende raconte que le plat aurait été inventé 
par les femmes des marins de Camogli 
(tout près de Rapallo, à l’est de Gênes) 
pour que ceux-ci se souviennent d’elles 
durant les longues traversées.
Tous les ingrédients, et même la sauce, 
doivent être préparés et cuits 24 heures à l'avance. 
Le nombre d'ingrédients nécessaires à la réalisation 
de cette spécialité génoise vous conduira
 à ne la préparer que pour un grand nombre d'invités 
ou pour des jours de fêtes !

Voici donc,
à l'initiative du magazine
"La Cucina del Corriere" (n°31),
une version beaucoup plus rapide 
et facile à préparer. 




On fait cuire quelques haricots verts,
une carotte,
une branche de cèleri,
et 1 oeuf dur par personne.
On les réserve.
On fait griller 2 tranches de pain de mie
(ou de pain de campagne selon les goûts)
par personne.
On prépare soit un pesto léger
soit une sauce verte au persil et aux câpres.
On fait revenir quelques morceaux de poulpe
et des noix de Saint-Jacques
dans un fond d'huile d'olive
et d'ail pressé.
On peut maintenant dresser chaque assiette :
d'abord les tranches de pain grillé,
puis les morceaux de poulpe 
et de Saint-Jacques,
les légumes,
les oeufs durs,
2 ou 3 crevettes crues décortiquées,
et un filet de sauce.
Il est préférable de servir un peu froid,
mais on peut aussi
servir à température ambiante !

Bon dimanche à tous !
et n'oubliez pas d'aller voter !

3 commentaires:

Anne a dit…

Voici une recette qui me plaît et que je ne manquerai pas d'essayer bientôt. Merci, Totirakapon.

Je suis allée voter dès ce matin et, dans mon village au fond du Limousin (environ 175 habitants), figurez-vous que les trois assesseurs étaient débordés. Pensez donc: nous étions trois électeurs à la suite! De quoi ne plus savoir où donner de la tête! Preuve qu'on s'amuse bien aussi à la campagne...

Bon weekend!
Anne

elza jazz a dit…

J'adore cette reçette que je vais
utiliser cette semaine.

Bon dimanche à toi. Et ne nous trompons pas dès le premier tour !!
Ah mais ....!! C'est drôlement
important . ELZA

barbajuan a dit…

Toute l'essence même de la Ligurie dans une assiette. Goûtez vous ne pourrez plus vous en passer. Que dire d'autre. Rien. Ah oui !!! Bon dimanche. Mireille