Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


jeudi 23 août 2012

Ma dernière séance (3) : les années 90

1994,
nous a donné
quelques bons films :
La Liste de Schindler, 
Forrest Gump, Pulp Fiction" 
et surtout,
un film à la fois légér et grave
de Nanni Moretti
"Caro Diario"
(Journal Intime)
Avec : Nanni Moretti (lui-même), Giovanna Bozzolo, 
Sebastiano Nardone , Antonio Petrocelli (acteurs du film), 
Carlo Mazzacurati (le critique), Jennifer Beals (elle-même), 
Alexandre Rockwell (lui-même) 1h40. 
Trois pages d'un journal - Sur ma Vespa, Les îles, Les médecins- où Moretti raconte les façades de Rome, le film "Flashdance", la mort de Pasolini, la complaisance des critiques, la fascination pour la Télévision jusque dans ses sous-produits américains, quelques villes italiennes : Lipari et son bruit, Salina et ses enfants uniques, Stromboli et les désirs de son maire, Panaréa et son mauvais goût, Alicudi et sa solitude et pour finir son face-à-face avec le corps médical.
(J'espère que vous avez pu voir,
l'année dernière,
l'excellent
(et très "fellinien")
"Habemus Papam",
avec un Michel Piccoli, inoubliable
et un Nanni Moretti, en psychanalyste déjanté.)
Ce sera pour aujourd'hui,
une promenade en "vespa"
dans les rues de Rome...





En 1995,
nous avions bien aimé :
mais nous avons sélectionné,
la très célèbre scène finale de
"Sur la route de Madison"  
de Clint Eastwood.
 


Bonne journée à tous.

4 commentaires:

Mireille a dit…

Joli choix. Bien que Forrest Gump et le bonheur est dans le près me séduisent aussi. Belle journée.

Amartia a dit…

J'avais aimé La Reine Margot et Regarde les hommes tomber, mais je suis d'accord avec toi, Moretti avait su apporter un renouveau dans le cinéma italien.

Totirakapon a dit…

Merci pour vos commentaires matinaux ! La canicule est finie au nord mais ici, il fait toujours aussi chaud...

Minemine et cie a dit…

J'espère depuis que j'en ai entendu parler que Télé-Québec (notre télévision d'état qui nous gâte en cinéma d'auteur) va nous présenter le dernier Moretti avec Michel Piccoli.

Linda