Pointu à Cassis

Pointu à Cassis
Pointu à Cassis


« C'est ici un blog de bonne foi, lecteur.
Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune autre fin que culinaire et privée.
Je n’y ai aucune préoccupation de ton service ni de ma gloire.
Je l’ai consacré à la commodité particulière et gastronomique de mes parents et amis.
Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière culinaire de mon blog :
il n’est pas raisonnable que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain ».


samedi 14 mars 2009

Petits artichauts violets et "odori"

Pour une fois, un message sur les produits "bruts" !
Tout d'abord, les artichauts violets, que l'on commence à trouver sur les marchés...
... et la trilogie que les Italiens appellent "gli odori" ("ce qui parfume"), oignon, carotte et céleri...
Ces trois légumes sont à la base de la plupart des fonds de cuisson qui accompagnent les viandes ( par exemple l' "ossobucco" ) mais également du "brodo", le bouillon de légumes, que l'on utilise par exemple dans le risotto.

1 commentaire:

Minemine et coe a dit…

Je vois qu'il n'est pas question de l'ail. Est-ce qu'il a néanmoins une place importante dans la cuisine italienne ? Et je me permets de demander, comment fait-on pour le garder quand on achète qu'une tête d'ail à la fois ? Maintenant que le sujet m'intéresse, j'ai trouvé au super-marché des échalottes séchées.
Linda